Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Voeux de Rosh Hashana 5765

Voeux de Rosh Hashana 5765

mercredi 29 septembre 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

 

 Voeux du Premier ministre de l’Etat d’Israël - 14 septembre 2004

 

 
Message du Premier ministre de l’Etat d’Israël aux communautés juives
 
M. Ariel Sharon
 à l’occasion de Rosh Hashana 5765
 
Chers amis,

En cette veille de Rosh Hashana, je saisis l’occasion pour vous transmettre mes meilleurs vœux pour une année de calme et de paix.

 

Les quatre dernières années ont été difficiles, sur le plan politique comme économique. Cependant, l’Etat d’Israël et ses citoyens sont forts et déterminés et leur moral n’a pas été affecté.

 

Le soutien et la solidarité des communautés de diaspora se sont avérés précieux dans cette période si critique, et notre partenariat est solide et doit le demeurer. La réalisation de nos objectifs communs, l’encouragement de l’Alyah, l’intégration des immigrants, l’éducation juive et sioniste et le renforcement de l’unité du peuple juif, sont l’expression de notre engagement et de notre responsabilité mutuelle.

 

Cette année, nous marquons le centenaire de la mort du visionnaire sioniste, Théodore Herzl. Un siècle plus tard, sa vision est toujours d’actualité. L’Etat d’Israël, fort de remarquables succès, constitue un testament vivant au rêve d’Herzl qui perdurera dans nos cœurs et dans nos actions.

 

La vision unificatrice d’Herzl, nos valeurs communes, nos croyances et espoirs, ainsi que notre volonté de faire du monde un endroit meilleur, nous aideront à surmonter tous les obstacles qui pourraient se dresser sur notre chemin. L’avenir est entre nos mains.

 

C’est avec beaucoup d’espoir que j’attends la poursuite de notre coopération et l’approfondissement des liens entre Israël et la diaspora. De Jérusalem, la capitale éternelle et indivisible de l’Etat d’Israël, je vous souhaite une bonne et heureuse année de santé et de prospérité.
 Shana tova
Ariel Sharon

 

 

Lettre d’information éditée par l’Ambassade d’Israël en France
Dina Sorek, Ministre-conseiller à l’information près l’Ambassade d’Israël à Paris


Voeux du Président de l’Etat d’Israël - 6 septembre 2004

Message du Président de l’Etat d’Israël aux communautés juives M. Moshé Katsav à l’occasion de Rosh Hashana 5765

Chers amis,

Rosh Hashana, le nouvel an juif, unit toutes les composantes du peuple juif à travers le monde. Durant la période des jours terribles, nous effectuons un examen de conscience personnel, communautaire et national.

L’Etat d’Israël doit faire face actuellement à des décisions difficiles voire fatidiques. Les questions en jeu dans ces décisions sont à la source d’émotions fortes et de profonds désaccords. 

Durant les jours de jeûne, de prière et de charité, nous devons nous rappeler ce que le créateur et l’histoire juive exigent de nous : que nous demeurions unis. Nous pouvons maintenir notre unité, même si nos opinions divergent. Notre objectif est commun, seules nos voies diffèrent.

Malheureusement, nous assistons à une résurgence de l’antisémitisme en Europe. Les attaques contre les Juifs et les institutions de la communauté juive ont augmenté, en dépit des efforts des dirigeants européens. L’Etat d’Israël est très inquiet de ces développements. Le peuple juif doit agir uni, au nom de sa destinée commune. Nous devons œuvrer ensemble, de concert avec les gouvernements et les autorités compétentes, afin que ces éléments obscurs ne puissent s’ériger et porter atteinte aux valeurs humaines universelles.

Je félicite les communautés juives du monde entier pour leurs expressions de solidarité envers le peuple d’Israël et les nombreux touristes venus en Israël cette année. Votre venue renforce l’Etat d’Israël et nos relations réciproques.

A la veille de la nouvelle année, j’appelle le peuple juif en Israël et en diaspora à faire preuve d’unité, de tolérance et d’amour d’Israël.

Au nom de mon épouse Guila et de moi-même, et au nom des citoyens israéliens, je vous transmets à vous et à vos familles nos meilleurs vœux de bonne année pour une année de paix et de sécurité dans notre région et une année de paix et de tranquillité pour l’humanité tout entière.

Shana tova,

Moshé Katsav

Lettre d’information éditée par l’Ambassade d’Israël en France
Dina Sorek, Ministre-conseiller à l’information près l’Ambassade d’Israël à Paris


Vœux de son Excellence Nissim Zvili, Ambassadeur d’Israël en France

 
Le peuple juif célèbre sa 5765ème année, et l’entrée dans une nouvelle année est l’occasion de faire le bilan de la précédente.

Le Gouvernement israélien, soutenu par la détermination de son peuple, a remporté des succès probants dans la lutte contre le terrorisme. Grâce au travail extraordinaire des forces de sécurité israéliennes, de l’armée, des services de renseignement, grâce à la clôture de sécurité, les actes de terrorisme ont diminué de façon impressionnante, et de nombreuses vies ont été épargnées.

Au niveau économique, le bilan est plutôt positif, avec pour la première fois depuis plusieurs années un arrêt de la récession et une reprise de la croissance. Malheureusement, le plan de redressement économique a des conséquences sociales importantes, et les écarts sociaux se creusent, le chômage est prégnant dans la société israélienne et les couches défavorisées sont les premières touchées.

Le grand chantier mis en route par le Gouvernement israélien est la redéfinition des intérêts de l’Etat d’Israël. Concrètement, le Premier ministre Ariel Sharon s’est engagé à se retirer de la bande de Gaza. La réalisation de cet objectif est difficile et sensible, et la décision de le faire a provoqué un débat interne en Israël qui a agité la société israélienne et sa représentation politique, créant de profondes fractures.

Ce n’est pas la première fois que face à des choix cruciaux, le débat fait rage dans la démocratie israélienne, mais nous espérons que comme les fois précédentes, nous serons capables de surmonter nos divisions et de respecter les décisions démocratiques prises par le Gouvernement et entérinée par le Parlement.

5765 est donc une année de grands projets et de grands défis pour le peuple d’Israël.

Mais le peuple juif, également durement éprouvé par la résurgence de l’antisémitisme un peu partout dans le monde, est un peuple d’espérance. Nul au travers de sa longue histoire n’a réussi à saboter, malgré toutes les tentatives possibles et imaginables, cette foi là. Et c’est l’espoir, le courage, la ténacité, la conscience de ce que nous sommes qui nous a permis et nous permettra d’avancer, de construire, de nous réconcilier avec nos ennemis, même si le chemin est encore long, même si la volonté en face manque. Rien n’est impossible, seulement difficile.

Et je puis vous assurer de la volonté inchangée d’Israël de parvenir à la paix avec ses voisins, de faire partie d’un Proche-Orient pacifié, riche culturellement, assurant le bien-être de toutes ses populations.

En ces fêtes qui inaugurent la nouvelle année 5765, je vous souhaite à tous une année douce, fructueuse et heureuse. Je souhaite aussi que la paix, qui repose sur la justice et la vérité, ne soit pas un vain mot mais un projet d’avenir.

Au nom de l’Etat d’Israël, Chana Tova.
 


Lettre d’information éditée par l’Ambassade d’Israël en France
Dina Sorek, Ministre-conseiller à l’information près l’Ambassade d’Israël à Paris


Chana Tova

Chana Tova à toutes et tous,
5765, une année de plus,
Une 57ème année, bientôt si D… veut pour l’Etat d’Israël,
Une année qui verra, nous l’espérons la Paix arriver sur notre Terre Sacrée,
Une année qui verra nous l’espérons également une Alya massive des juifs du monde entier,
Mais pas une Alya due à la peur ou à la crainte, mais une Alya réfléchie, souhaitée et préparée,
5765…
Une année qui verra, grâce à vous, fidèles du Keren Kayemeth LéIsraël l’avènement de notre projet NEGUEV.

Développer le NEGUEV est un projet courageux du KKL,
Développer le NEGUEV c’était un rêve de David Ben Gourion,
Développer le NEGUEV servira aussi à accueillir les futurs Olims,

Et pour le KKL quand on évoque le développement d’une région ou d’un site, on ne pense pas seulement aux arbres, mais à toutes les infrastructures .
Comme vous le savez le KKL intervient directement en tant que bâtisseur dans la vie économique d’une région :
Dans le cas spécifique du développement du Néguev qui représente 66% de la superficie de l’Etat d’Israël, les projets de notre Institution sont aussi nombreux qu’essentiels :

  • Création de réservoirs d’eau : à Gadid, à Nahal Oz, à Ein Guédi, à Qedma, à Lachich
  • Création d’Aires de rencontres pour les familles des soldats de Tsahal
  • Création de parcs à Sdérot, à Beer Shéva, à Sdé Boker …
  • Création d’aires de jeux pour les enfants dans différentes villes du Néguev,
  • Achat de camions incendies
  • Création des infrastructures de l’aéroport de Mizpé Ramon,
  • Création des canalisations d’eau dans les nouvelles villes du Néguev,
  • Création des routes
  • Réhabilitation à Alei Ofakim d’un ensemble de classes pour personnes ayant des problèmes psychologiques : classes, salles de physiothérapie…

Et des dizaines d’autres projets, dans des domaines touchant l’agriculture, l’éducation, le développement des communautés, l’eau, le tourisme, la recherche et le développement agricole …D’autant que depuis le 20 juillet 2004, notre Institution a été officiellement reconnue O.N.G. (Organisation Non Gouvernementale) d’utilité publique par les Nations Unies (ONU), et personne ne pourra « qualifier » l’ONU de pro-sioniste…

Ce qui fait du Keren Kayemeth LéIsraël LA SEULE association en France ayant le statut d’ONG reconnue d’utilité publique par les Nations Unies.

Notre Institution sera présente dans le Néguev pour tous les secteurs d’activités de l’économie israélienne.
Développer le Néguev sera l’accomplissement du rêve de l’un des pères de notre nation : David Ben Gourion (za »l)
Développer le Néguev sera aussi le moyen de continuer de développer le sionisme du 21ème siècle,
Et pour ce faire, nous avons besoin de vous, de votre générosité, de votre soutien, de vos dons,

Depuis de nombreuses années le KKL a symbolisé « le don » par l’achat d’un arbre, alors cette année encore, et en l’honneur de cette nouvelle année qui va commencer, achetez des arbres en Eretz Israël, un arbre ne coûte que 10€, achetez un arbre pour chacun des membres de votre famille,

Un arbre pour la vie en Israël,

Un arbre pour la Paix,

Un arbre pour nos frères,

Un arbre pour notre famille qui vit là bas chez nous, chez vous,

Un arbre pour l’espoir,

Un arbre pour le futur,

Un arbre en l’honneur de cette nouvelle année 5765

Chana Tova à Toutes et Tous,

Philippe SARFATI
Directeur JNF-KKL Régions SUD

Envoyez vos dons au KKL, 11 rue Quatre Septembre, 75002 Paris, ou sur le serveur sécurisé de notre site Internet : www.kkl-France.org

 

 


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette