Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le calendrier du plan de désengagement est prêt

Le calendrier du plan de désengagement est prêt

Alain Rajchman

mardi 31 août 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, a présenté un calendrier précis du plan de désengagement. L’Autorité Palestinienne sera-t-elle prête ?

Au prix de fortes tensions politiques internes, Ariel Sharon maintient le tempo du plan de désengagement qu’il compte mettre en place. Le poids d’un homme d’Etat repose sur sa capacité à mettre en œuvre les options les plus difficiles pour son pays. Le Premier ministre israélien tient bon et a affirmé hier : « le plan de désengagement aura lieu, point final ! »

Certains lui reprochent d’avoir tardé à former un gouvernement d’union nationale pour aplanir les tensions qui secouent son propre parti et le pays. Il semble qu’Ariel Sharon s’en accommode et que le 24 octobre prochain, le plan sera approuvé par le cabinet actuel. Il a déclaré aux membres du Likoud qu’il présentera au cabinet le 14 septembre les détails juridiques et opérationnels du plan de désengagement. Cette présentation comprendra les modalités d’évacuation et de compensations financières.

Le 26 septembre, un projet de loi sera distribué pour être discuté au sein du cabinet. Celui-ci devra approuver les termes du projet de loi le 24 octobre. Vers le 3 novembre, ce projet amendé pourra faire l’objet d’une première lecture au parlement.

Avec une grande fermeté, le Premier ministre israélien a ajouté qu’il veillera personnellement à l’application de chaque terme du plan de désengagement tel qu’il aura été approuvé par le gouvernement.

Les sacrifices acceptés avec difficulté par les Israéliens seront-ils payants pour la paix ou le plan de désengagement rejoindra-t-il le cimetière des occasions perdues par les Palestiniens pour avancer vers une autonomie réelle ?

Le chaos qui entoure l’Autorité Palestinienne peut déboucher sur un renouveau politique. Yasser Arafat s’emploie ardemment au contraire, mais il perd du terrain. Il faut garder l’espoir que d’ici à 2005, le plan de désengagement contribue à faire émerger une Autorité Palestinienne plus responsable et décidée à prendre son avenir en main. Dès lors, le caractère unilatéral de l’initiative israélienne pourrait s’assouplir pour aménager une cohabitation plus sereine entre les deux peuples.

Malgré les oppositions conjuguées du Likoud, du président palestinien et de l’opinion internationale, la ténacité d’Ariel Sharon à rapidement mettre en œuvre le plan de désengagement pourrait bien représenter l’une de ces rares occasions pour la région de progresser enfin vers la paix.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette