Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les Egyptiens présentent des « conditions impossibles », afin de ne pas être (...)

Les Egyptiens présentent des « conditions impossibles », afin de ne pas être impliqués dans le désengagement.

service de presse de l’Ambassade de France en Israël

jeudi 12 août 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Maariv rapporte que « selon les milieux gouvernementaux israéliens, l’Egypte pose des conditions impossibles pour son implication dans le plan de désengagement ». D’après des sources citées par le journal, Le Caire veut rester « simple spectateur » et esquiver toute contribution de sa part.

Selon les estimations les plus récentes du Ministère des Affaires Etrangères , l’Egypte n’a pas l’intention de contribuer au plan de désengagement de la bande de Gaza. D’après ce qui ressort ces jours-ci, l’Egypte n’a pas l’intention d’envoyer des instructeurs dans la bande de Gaza pour y former les policiers palestiniens - ainsi qu’il avait été convenu lors des conversations israélo-égyptiennes, notamment avec le général O. Suleiman.

Le Maariv précise que les Egyptiens ont récemment publié la liste de leurs exigences. Il s’avère qu’ils exigent qu’Israël « évacue totalement la bande de Gaza pour ne plus jamais y revenir ». Ils demandent également qu’Israël s’engage à maintenir ouverts tous les postes-frontières, les points de passage et les ports, ainsi qu’à permettre la libre circulation entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. Les Egyptiens exigent aussi une « conférence à quatre » avec la participation de l’Egypte, Israël, les Etats-Unis et les Palestiniens - chose à laquelle Israël refuse de consentir. Ceci, parce que cela transformera le plan de désengagement unilatéral en « accord avec les Palestiniens ».

C’est pour toutes ces raisons que les milieux gouvernementaux estimaient hier soir que les Egyptiens présentent des « conditions impossibles », afin de ne pas être impliqués dans le désengagement. Mais en Israël, on redoute une « désertion » des Egyptiens : sans eux, le retrait de la bande de Gaza risque de provoquer et d’installer l’anarchie dans cette dernière.

Au bureau du Premier ministre, on fait valoir que malgré les comptes rendus qui précèdent, le sentiment qui prévaut maintenant en Israël est qu’il y a une coopération satisfaisante avec l’Egypte, et les rencontres qui ont eu lieu la semaine dernière entre Israéliens et Egyptiens ont été fructueuses.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette