Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Mondo Cane : Al-Qaïda menace en hébreu et des Arabes protestent pour rester (...)

Mondo Cane : Al-Qaïda menace en hébreu et des Arabes protestent pour rester israéliens

Hélène Keller-Lind

vendredi 19 novembre 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une première : c’est en hébreu qu’Al Quaïda menace les Juifs et les enjoindre de déguerpir d’Israël. Contraste : les habitants de la partie nord de Ghajar protestent contre la décision d’Israël de se retirer car...ils veulent continuer à bénéficier des services mis à leur disposition par Israël...

Les Juifs doivent déguerpir d’Israël : Al-Quaïda et Mahmoud Abbas, même combat

Première : c’est en hébreu qu’Al-Quaïda s’est adressé aux « Juifs agressifs » d’Israël par le biais d’une vidéo pour leur enjoindre de déguerpir..faute de quoi ils subiront le feu des roquettes et autres engins de mort Une réalité à laquelle sont confrontés les populations du sud d’Israël depuis le retrait israélien de la Bande de Gaza. Et dont on vient de voir un nouvel exemple avec les tirs de roquettes Qassam, ce qui est assez courant, puis Grad , ce qui ne s’était pas fait depuis juillet dernier Roquette tombée à 150 mètres d’une maison.

Israël a rétorqué par des tirs sur des cibles terroristes. Il faut noter que des obus de mortiers également tirés depuis la Bande de Gaza sur le sud d’Israël contenaient du phosphore...Lors de l’opération Cast Lead menée pour faire cesser la pluie de roquettes du Hamas, les bonnes âmes s’étaient émues de l’utilisation de phosphore attribuée à Israël..gageons qu’on n’entendra aucune protestation cette fois....

Cette injonction d’Al-Quaïda ne diffère guère de ce qui sous-tend la campagne de délégitimation de l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas. Celle-ci traitant les Juifs d’usurpateurs qui n’ont pas de lien historique avec Israël et y ont été envoyés par les pays d’Europe qui voulaient se débarrasser du fardeau qu’ils étaient censés représenter. Palestinian Media Watch en a relevé des dizaines d’exemples récemment On en peut d’ailleurs que déplorer que l’UNESCO emboîte le pas et décrète que le tombeau de Rachel serait aussi une mosquée...ce qui est une absurdité et une réécriture de l’histoire à la Abbas Et ce qu’a dénoncé le Président du CRIF dans un récent éditorial

Le travail de sape de l’Autorité palestinienne se fait d’une manière plus feutrée car cela se fait en arabe et à destination des populations arabophones, il n’en est pas moins complémentaire du discours musclé d’Al-Quaïda...D’où l’étonnement que suscite certaines amitiés franco-palestiniennes revendiquées, mis à part celles à la Hessel, Bianco & Co. qui ne surprennent personne..

Les habitants du nord de Ghajar ne veulent pas qu’Israël se retire..

Lorsqu’on apprend la réaction des villageois de Ghajar on pourrait en sourire si ce n’est que ces questions n’ont rien d’un petit jeu... Ghajar est ce village situé au nord d’Israël à la frontière libanaise. Des forces israéliennes y étaient stationnées pour empêcher qu’il ne devienne un énième fief du Hezbollah dans la région. Or Israël vient de décider d’en évacuer la partie nord qui se trouve du côté libanais de la Ligne Bleue dont le tracé a été déterminé par l’ONU dans le cadre de la Résolution 1701 ayant mis un terme au conflit entre Israël et le Hezbollah en août 2006 Une résolution allégrement violée côté libanais étant donné que les milices libanaises, notamment le Hezbollah , n’ont pas été désarmées comme cela était prévu. Le Hezbollah s’étant au contraire réarmé sous le nez de la FINUL

Ban Ki-Moon salue la décision Mais il n’en va pas de même des habitants du village...En effet, selon l’agence de presse Maan News, les villageois qui habitent la partie nord du village la déplorent. Pas uniquement parce qu’ils seraient coupés des habitants du sud...mais aussi parce que « ils n’auront plus accès aux école et cliniques auxquels ils accédaient en tant que résidents officiels d’Israël et qui se trouvent dans la partie sud de la zone. »

Pourtant, selon Maariv, cité par Maan News, ces futurs ex-résidents continueraient à pouvoir y avoir accès. Autre précision : les autorités libanaises ont refusé de négocier ce retrait avec Israël et ce sont les forces de la FINUL qui vont se déployer dans la zone pour remplacer les forces israéliennes. Combien de temps avant que le Hezbollah y hisse son drapeau ?

A méditer...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette