Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Pour Desmond Tutu le frère chrétien sud-africain de l’Autorité palestinienne, (...)

Pour Desmond Tutu le frère chrétien sud-africain de l’Autorité palestinienne, Israël n’est pas un pays civilisé

Hélène Keller-Lind

mercredi 27 octobre 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’archevêque anglican retraité sud-africain, Prix Nobel de la Paix, Desmond Tutu enjoint la troupe de l’opéra de Cape Town de ne pas jouer à l’opéra de Tel Aviv. Juste au moment où un « frère » palestinien représentant l’Autorité palestinienne encense l’Afrique du Sud, pays où sévit la violence....Mondo cane...

Desmond Tutu donne des leçons de démocratie civilisée depuis un pays ravagé par la violence que fuient Blancs, métisses ou Indiens...

Desmond Tutu, ce Prix Nobel encensé récemment et sans réserves par un autre Prix Nobel, Barack Obama, en dépit de ses déclarations haineuses en faveur du boycott d’Israël, récidive.

Cette fois le Jerusalem Post rapporte qu’il a enjoint la troupe de l’Opéra de Cape Town d’annuler sa visite prévue en Israël. Car cela, selon lui, « accréditerait la thèse fallacieuse selon laquelle Israël serait une démocratie civilisée. »

Le prélat devrait pourtant savoir de quoi il parle en matière de « démocratie civilisée » car « statistiquement, l’Afrique du sud est au premier rang mondial de la violence et de la criminalité des pays en paix »

Mais, surtout, il y a un racisme tous azimuts en Afrique du Sud aujourd’hui, bien après la fin de l’apartheid et le plus souvent noir. Même si d’aucuns, à l’instar du Prof. Alfred Tokollo Moleah, ambassadeur d’Afrique du Sud à Vienne, tentent de l’expliquer et donc de le justifier par des considérations économiques – ceux qui viennent de l’extérieur, comme le Malawi ou le Mozambique étant accusés d’accepter des salaires très bas et donc de prendre le travail des autochtones – ou par des raisons culturelles et linguistiques... chaque ethnie ne s’en prenant pas aux membres de leur propre groupe...

Le racisme ambiant en Afrique du Sud pousse les Blancs, métisses ou Indiens à fuir le pays par milliers. Des Noirs aussi fuient pour d ’autres raisons, plus liées sans doute à la situation économique et au taux de criminalité. Sur une population de 4 millions de Blancs, plus de 800.000 avaient déjà fui en 2009... Évidemment cela ne fait pas la une des journaux et est bien moins porteur sur le plan médiatique...et la réalité est soigneusement dissimulées derrière les belles pubs touristiques

Quoi qu’il en soit l’archevêque ferait mieux de s’occuper de cet affligeant état de choses dans son propre pays au lieu de se poser en donneur de leçons absurdes et infondées

Il ignore dans doute tout du système démocratique israélien qui permet, entre autres, à des Arabes israéliens qui prônent la destruction de leur pays d’être élus au Parlement, à l’instar de Hanan Zoabi...il n’a sans doute jamais vu à quel point les étudiants des universités en Israël sont un reflet de la diversité de sa population...et le racisme antisémite de l’Autorité palestinienne ne le dérange en rien....

Nabil Sha’ath oublie le racisme palestinien et arabe anti-noir...

Quant au racisme atabo-musulman anti-noir, il n’empêche pas Nabil Sha’ath, responsable à vie des relations internationales palestiniennes, de dire haut et fort qu’il aime l’Afrique du Sud ... Pourtant ce racisme anti-noir est d’autant plus monnaie courante en terre d’islam qu’il s’appuie sur le Coran

L’Autorité palestinienne ne se privait d’ailleurs pas d’ironiser sur la couleur de peau de la Secrétaire d’État Condoleeza Rice ou de Colin Powell dans les années 2006 / 2007... Dans la presse palestinienne le Secrétaire d’État américain était d’ailleurs comparé à une araignée noire ou un succube – démon qui a pris la forme d’une femme - qui devait être écrasé à coups de pierres Autres appellations : « la vielle fille noire », dans le quotidien officiel palestinien, Al Hayat Al Jadida : «  le corbeau qui sème la destruction  », dans des caricatures palestiniennes on la voit enceinte et portant un singe, ou en train de boire le sang d’enfants, allusion aux chauves-souris...etc.

Qu’à cela ne tienne, Nabil Sha’at surmontera son dégout en donnant l’accolade au prélat ou en se mêlant à la population sud-africaine car un ennemi d’Israël, fut-il noir, c’est toujours bon à prendre pour l’Autorité palestinienne et ses « hauts responsables » qui manipulent urbi et orbi, Vatican y compris, toute « personnalité » trop contente de se laisser faire...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette