Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La Suisse sort de sa neutralité et dirige l’action tendant à détruire la (...)

La Suisse sort de sa neutralité et dirige l’action tendant à détruire la clôture de sécurité anti-terroriste

samedi 24 juillet 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Au lendemain de la résolution adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies demandant à Israël de démolir la « barrière de sécurité » et chargeant la Suisse de conduire des consultations sur la question, la ministre helvétique des affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, a assuré que la Suisse ferait « de son mieux » dans l’accomplissement de ce « mandat difficile ».

Mme Calmy-Rey s’est déclarée « soulagée » par ailleurs que la Suisse ne soit pas tenue d’organiser une conférence internationale sur ces fortifications, comme le demandait à l’origine le projet de résolution inspiré par la Ligue arabe. La ministre des affaires étrangères est en effet sceptique face à l’utilité d’une telle réunion, qui aurait probablement été boycottée par Israël et les Etats-Unis.

La résolution adoptée mardi par l’Assemblée générale des Nations Unies charge la Suisse, en tant qu’Etat dépositaire des Conventions de Genève, de conduire des consultations sur les moyens d’assurer un meilleur respect du droit international humanitaire dans les territoires occupés, de la part de toutes les parties. Berne devra ensuite faire un rapport.

L’Action pour une suisse indépendante et neutre (ASIN) reproche à Micheline Calmy-Rey sa politique étrangère « contraire à la neutralité » à propos du mur érigé par Israël en Cisjordanie. L’ASIN accuse la ministre de « se faire de la publicité à bon marché ».

D’une part, la Suisse s’est prononcée en faveur d’une résolution de l’ONU condamnant la barrière de séparation construite par Israël en Cisjordanie et a ainsi pris position dans le conflit israélo-palestinien. D’autre part, la Suisse veut être active comme intermédiaire dans le conflit à la demande des Nations unies, affirme l’ASIN dans un communiqué diffusé vendredi.

Une politique étrangère aussi contradictoire est vouée à l’échec, estime l’ASIN. L’organisation exige de Mme Calmy-Rey et du Conseil fédéral qu’ils respectent la Constitution et que la politique extérieure de la Suisse soit fondée sur une stricte neutralité. Ceci "dans l’intérêt de notre pays et dans celui d’une politique pacifique


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette