Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Marche arrière, toute, Michel Barnier sur Europe-1 : il existe un « (...)

Marche arrière, toute, Michel Barnier sur Europe-1 : il existe un « malentendu sérieux » entre la France et Israël. Il a continué à trouve Arafat « légitime »

mardi 20 juillet 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Après les déclarations du Premier ministre israélien Ariel Sharon sur l’antisémitisme en France, le ministre des Affaires étrangères Michel Barnier a estimé mardi qu’il existe « un malentendu sérieux » entre Paris et Israël. Il maintient son projet de visite en Israël à l’automne...

« Nous n’avons pas compris ce propos du Premier ministre israélien parce qu’il ne correspond pas à la vérité et à la réalité dans notre pays », a déclaré le chef de la diplomatie française sur Europe-1.

« Nous avons demandé des explications parce que nous avons droit à une explication », a ajouté Michel Barnier. « Au moment où je vous parle, nous n’avons pas reçu une réponse à cette demande d’explication », a-t-il précisé.

Rejetant la tentation de la polémique, le ministre des Affaires étrangères a fait savoir que ce « malentendu » ne remettait pas fondamentalement en cause sa visite en Israël prévue à l’automne.

« J’ai prévu, dès l’instant où nous aurons eu toutes les explications et les dialogues nécessaires sur ce malentendu, (...) de faire une vraie visite bilatérale en Israël en septembre ou octobre », a-t-il assuré.

Le ministre des Affaires étrangères Michel Barnier avait aussi déclaré mardi que Yasser Arafat demeurait « le chef reconnu et légitime » de l’Autorité palestinienne, malgré « la crise » qui secoue actuellement son gouvernement.

« Il y a une situation très sérieuse, pour beaucoup de raisons, à l’intérieur des territoires palestiniens, il y a une crise », a estimé le chef de la diplomatie française sur Europe-1. Mais, « nous avons besoin d’avoir une Autorité palestinienne forte et organisée » pour parvenir à l’objectif final : « avoir deux Etats côte-à-côte ».

« Il faut(..) que l’Autorité palestinienne, son chef Yasser Arafat, prennent les bonnes décisions », a estimé Michel Barnier, car « le règlement de ce conflit très grave exige des interlocuteurs qui se respectent et qui soient capables de prendre des décisions »


Bien sûr, Michel Barnier a encore ânonné, ce mardi 20 juillet, son sempiternel « Yasser Arafat demeure »le chef reconnu et légitime« de l’Autorité palestinienne ». Ca, on connaît les qualités mnésiques du bonhomme, lui permettant de ressortir les discours de ses prédécesseurs, appris par coeur.
 
Mais ce qui est plus intéressant, c’est sa conclusion :
 
« Il faut(..) que l’Autorité palestinienne, son chef Yasser Arafat, prennent les bonnes décisions... »
 
Ah bon ? Parce qu’il ne les prenait pas jusqu’à présent ? Heureux de voir notre béotien du Quai d’Orsay le découvrir enfin.
 
Il faut bien dire que son analyse sur la vraie nature d’Arafat et de l’Autorité Palestinienne commençait à sentir un peu la naphtaline. Il y a belle lurette que la quasi totalité des nations, même arabes, n’osait plus les soutenir en des termes aussi binaires que la France. Cette approche française, disent les mauvaises langues, serait l’apanage de ceux qui ont choisi d’être les spectateurs de l’Histoire plutôt que d’en être les acteurs. Ceux-là même, d’ailleurs, qui assistent, impuissants, à la déliquescence de la société dont ils sont responsables, spécialistes en rustines et autres cautères sur jambe de bois.
 
Comme quoi, une bonne fessée, en l’occurrence celle que Roed-Larsen a infligée à notre chef de la diplomatie par ses récentes déclarations à l’ONU, ça mouche son morveux... 

JP


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette