Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Netanyahu : Aucune crainte des sanctions de l’ONU

Netanyahu : Aucune crainte des sanctions de l’ONU

Jerusalem Post

vendredi 16 juillet 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Ministre des Finances Benjamin Netanyahu a dit jeudi qu’il était confiant qu’Israël pourraient détourner les tentatives palestiniennes de faire imposer par les Nations unies des sanctions à la suite de l’avis de la Cour Internationale de Justice de La Haye contre la barrière de sécurité.

Un projet de la résolution présentée par les nations arabes et le Mouvement des 116 non-alignés surtout des pays en voie de développement, exige qu’Israël démolisse la barrière. On s’attend à ce que cela soit suivi d’un vote à l’Assemblée Générale de l’ONU vendredi.

L’Assemblée Générale peut appeler à la démolition de la barrière et elle peut recommander des sanctions si Israël ne réussit pas à se soumettre. Mais seule le Conseil de sécurité de 15 membres peut ordonner de telles actions. Les Etats-Unis ont mis leurs veto à de telles mesures dans le passé.

« Israël ne va pas accepter le défi de la cour et je doute qu’il trouvera un chemin à l’instrumentalisation de l’ONU, » a dit Netanyahu, un ancien ambassadeur israélien auprès de l’organisation mondiale, à un groupe de journalistes étrangers dans un interview téléphonique commun. « Je pense qu’il y a des façons de s’assurer que cela n’arrive pas. »

Il n’a pu pas confirmer les rapports des médias qu’Israël avait un engagement américain de mettre son veto toute offre de sanctions au Conseil de sécurité.

« Je ne suis pas au courant de discussions sur cela, » a-t-il dit. « Je n’ai aucune information sur une quelconque promesse américaine. »

Netanyahu a dédaigné ce vendredi l’avis) de la Cour internationale de Justice à La Haye, qui a dit qu’Israël doit interrompre la construction du complexe de 680 kilomètres de murs de béton, de barrières en fil de fer barbelé, de tranchées et de tours d’observation, le démanteler et indemniser les Palestiniens qui en auraient subi des dommages.

Il a dit que les juges avaient échoué en ne tenant pas compte du besoin d’Israël de se protéger d’attentats terroristes constants et en mettant hors la loi toute présence israélienne dans la Rive Occidentale avait retardé les chances de paix Israélo-palestinienne.

« Elle a cassé toute possibilité potentielle d’implantation future, » a-t-il dit. « Cela durcira probablement les positions palestiniennes, pour quelques temps au moins et ne permettra pas à une direction future d’être plus susceptible d’un compromis. »

Les officiels de Ministère de la Défense Nationale israéliens jeudi ont dit qu’ils dépenseraient 11.1 millions US$ pour adapter les parties achevées de la barrière de la Rive Occidentale, construire de nouvelles routes, des passages souterrains et des tunnels pour s’efforcer de soulager les conditions de vie des Palestiniens. La coût total du projet de barrière est évaluée à un milliard US$.

La Cour suprême israélienne a ordonné à l’armée de changer l’itinéraire de la barrière sur un bout de 30 kilomètres près de Jérusalem, en disant qu’elle causait trop de difficultés à la population palestinienne locale.

Les officiels de la défense ont commencé un examen du reste de la barrière pour s’assurer qu’il réunissait les critères de la cour suprême.

Netanyahu a soutenu jeudi que les actions de la Cour suprême ont montré que le système juridique israélien fournit une protection suffisante pour les droits de l’homme palestiniens, sans besoin d’une intervention internationale.

« La chose importante est que nous avons en réalité une Cour suprême réelle qui prend des décisions auxquelles nous répondons, » a-t-il dit. « La cour internationale n’était pas une cour de justice, mais une parodie de cour de justice. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette