Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La Barrière anti-terroriste a réduit les attaques provenant de Samarie de (...)

La Barrière anti-terroriste a réduit les attaques provenant de Samarie de 90%

israelinfo

lundi 12 juillet 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une comparaison entre le nombre d’attaques perpétrées en Israël à partir de la Samarie avant et après la construction de la Barrière anti-terroriste est édifiante. Elle révèle une baisse de 90%.

Dans les 11 mois entre l’édification du premier segment au début du mois d’août 2003 et sa réalisation finale en juin 2004, les terroristes basés en Samarie ont commis trois attaques où 26 israéliens ont été tués et 76 blessés. Dans deux de ces cas, les terroristes ont réussi à s’infiltrer là où la barrière n’était pas encore terminée. Dans le troisième cas, il s’agissait d’une femme qui avait réussi à passer le check-point de Barta’a en utilisant un passeport jordanien.

Par contre, durant les 34 mois entre le début des violences en septembre 2000 et la construction du premier segment continu de la Barrière à la fin juillet 2003 entre Salem et Elkana en Samarie, on dénombre 73 attaques terroristes (attaques-suicides, tirs, explosion de voitures piégées) en Israël dans lesquelles 293 israéliens ont perdu la vie et 1950 ont été blessés.

La comparaison de ces chiffres révèle :

  • Une baisse spectaculaire de plus de 90% dans le nombre des attaques.

Avant la Barrière, 26 attaques en moyenne par an

Après la Barrière, 3 attaques

  • Une baisse importante de plus de 70% dans le nombre des victimes

Avant la Barrière, 103 israéliens tués en moyenne par an

Après la Barrière, 28 israéliens tués

  • Une baisse de plus de 85% dans le nombre des blessés

Avant la Barrière, 688 israéliens blessés en moyenne par an

Après la Barrière, 83 blessés

Le nombre d’attaques a nettement baissé. Par contre, le nombre d’attaques déjouées est lui resté très élevé. Depuis le début de la construction de la Barrière en 2003, les forces de sécurité ont déjoué des douzaines d’attaques de terroristes basés en Samarie. Ils ont découvert 24 ceintures explosives et bombes.

La conclusion à tirer est claire. Le facteur principal dans la baisse spectaculaire du nombre d’attaques terroristes perpétrées en Israël ces derniers mois à partir de la Samarie est une conséquence directe de l’édification de la Barrière.

Le point de départ des infiltrations terroristes s’est déplacé en Judée où il n’y a pas encore de barrière continue.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette