Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Occupation ? Crise humanitaire ?

Occupation ? Crise humanitaire ?

Hélène Keller-Lind

samedi 21 août 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La machine de propagande anti-israélienne a réussi à bourrer les crânes... « Occupation », « crise humanitaire » entend-t-on partout....La vérité est toute autre comme le prouvent des photos palestiniennes de marchés très bien achalandés.

Quelle occupation, quelle crise humanitaire ? Hamasland




Même la France officielle participe indirectement aux campagnes dites de « Boycott, Désinvestissements et Sanctions » - BDS – anti-israéliennes en finançant des ONG ou des universités comme Bir-Zeit qui y participent – jouant ainsi à l’apprenti sorcier car on voit mal comment la haine ainsi nourrie, entretenue, pourrait s’évaporer du jour au lendemain si un accord israélo-palestinien était conclu...

Or, c’est pourtant bien dans ce but que le Président Obama et la Secrétaire d’État américain Hillary Clinton, viennent d’inviter à Washington pour début septembre le Premier ministre Benyamin Netanyahou, le Président palestinien Mahmoud Abbas, le Président égyptien Hosni Moubarak et le roi de Jordanie Abdallah II http://www.state.gov

Campagnes dont le but affiché serait de contraindre un « occupant » affamant, voire malmenant un « occupé » survivant au bord de « la crise humanitaire » à s’acheter une conduite.

Et tant pis pour la vérité




Il y a belle lurette qu’Israël s’est retiré de la Bande de Gaza devenue de ce fait Hamasland, cher au cœur de bien-pensants comme la Ville de Lille & Co . Et on y importe désormais des lamas, entre autres biens dits « de survie » par les tunnels de contrebande creusés pour se fournir de toutes sortes de biens, armes y compris, en ou via l’Égypte. « Occupation, » « crise humanitaire » ?

Quant à une «  punition collective  »des Gazaouis, elle existe bel et bien mais est le fait de l’Autorité palestinienne qui les prive du fuel leur permettant de faire fonctionner leur centrale électrique alors qu’Israël continue ses livraisons d’électricité dans la Bande de Gaza


Quelle occupation, quelle crise humanitaire ? La Judée Samarie




Occupée, la Judée Samarie ? Il reste, certes, une présence des forces de sécurité israéliennes dans une partie de cette région qui ont pour but est de prévenir des attentats terroristes et de prêter main forte à l’Autorité palestinienne, pas toujours très performante pour ce faire. En effet, pour les neuf premiers mois de 2009 il y a eu plus de 500 attaques terroristes en Judée Samarie allant de la bombe artisanale cachée au bord d’une route au cocktail Molotov ou aux tirs.... Certes il n’y en eu « que » 52 en juillet de cette année , mais ce sont, bien entendu, 52 de trop et qui justifient le maintien pour l’heure de forces de sécurité. En attendant qu’un accord assurant paix et sécurité n’advienne.

Car certains de ces terroristes réussissent, blessent et tuent. Comme ce fut le cas de Shuki Sofer, assassiné en juin dernier alors qu’il se rendait à son travail, entre autres par un homme dont la fillette venait d’être sauvée grâce à un organisme israélien et une opération à l’hôpital Hadassah de Jérusalem...

Et il y a des villages juifs aussi. Dans des espaces bien délimités. Qui, d’ailleurs, emploient quelque 30.000 Palestiniens qui seront privés de travail d’ici la fin de l’année, non pas parce qu’ils seraient mis à la porte par leurs employeurs, mais parce que l’Autorité palestinienne en a décidé ainsi. Et tant pis s’ils ne retrouvent pas d’emploi. Dixit leurs dirigeants qui, au passage, détruisent aussi des tonnes de nourriture au motif qu’il s’agit de produits venant des implantations juives . C’est ça une occupation ?

Crise humanitaire ? Mainte chancellerie se félicite de la croissance record de l’économie palestinienne – grâce à notre argent, soit dit en passant, et aux mesures israéliennes prises pour faciliter la vie des Palestiniens... -. Quant aux marchés palestiniens, il suffit d’y voir l’abondance des étals dans des photos prises par des Palestiniens et de la comparer avec les images qui nous parviennent, par exemple actuellement, d’Afghanistan pour voir qu’il est pour le moins ridicule de parler de crise humanitaire.... Ridicule et même scandaleux...

Mentez, mentez, disait Goebbels...



Il est donc évident que toutes ces campagnes anti-israéliennes si bien organisées et sans aucun doute fort coûteuses, avec « descentes » illégales de soi-disant « humanistes » dans des magasins qui proposent des produits israéliens n’ont guère pour but de lutter contre une quelconque «  occupation  » israélienne.

Pas plus que des «  flottilles  » soi-disant humanitaires très à la mode chez les anti-israéliens puisqu’on nous en annonce une autre en dépit des prises de position contre ces coups de pub...L’ONU, en effet, recommandait récemment d’acheminer les envois pour la Bande de Gaza par les ports israéliens puis par voie terrestre Et Tony Blair, le Représentant du Quartet, disait qu’il y avait de « meilleures manières » de procéder..


Pressions sur les grands organes de presse qui disent vrai

A ce propos la BBC a surpris – dans le bon sens - en produisant un documentaire équilibré «  Death in the Med » programmé dans son émission Panorama à propos de la « Flottille » manipulée par l’organisation turque IHH, liée au terrorisme .

Ce qui lui vaut une volée de bois vert de la part de tous les anti-israéliens primaires suffisamment musclée pour que la BBC publie une réponse et assure de son impartialité en la matière


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette