Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Repli communautaire dans les banlieues, résurgence de l’antisémitisme et (...)

Repli communautaire dans les banlieues, résurgence de l’antisémitisme et déclin économique de la France.

Par Alain Rajchman

vendredi 9 juillet 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le cri d’alarme des RG sur le repli communautaire dans les banlieues est inquiétant. Il est inquiétant par rapport à la montée d’un Islam de plus en plus radical. Il est inquiétant car il fait le constat de l’échec de l’intégration de près de 2 millions d’habitants. Cet échec va peser lourd dans l’économie française.

La direction des renseignements généraux a dressé un constat alarmant sur la « ghettoïsation » des quartiers dits sensibles en France. Sur 630 quartiers sensibles, la moitié seraient « ghéttoïsés » ou en voie de l’être. Des quartiers où l’Islam intégriste prospère, où les prêcheurs radicaux deviennent des « acteurs de ces zones urbaines » principalement auprès des jeunes et des enfants. Selon les RG, les indices de cette influence sont visibles au port d’habits religieux, à la dégradation du statut des femmes et au climat qui règne dans les écoles.

Les enseignants ont noté une radicalisation des pratiques religieuses, une remise en question des cours d’histoire (surtout quand ils touchent à la Shoah), de sciences naturelles et de sport. De plus, les jeunes filles subissent des pressions de la part des élèves masculins pour porter le voile.

L’étude des RG insiste sur le sentiment de rupture qui est entretenu par les prêcheurs aux jeunes en mal de repères. Ainsi, se forment le rejet des valeurs occidentales et l’adhésion à une culture négative constituée d’un mélange de références « rudimentaires » à l’Islam et d’opposition à la société française.

Les attitudes et les propos anti-feujs sont à replacer dans ce contexte de rejet. L’antisémitisme exprimé ne représente que le haut de l’iceberg. Il traduit à l’égard de la société et des juifs en particulier le sentiment d’être « victime de discrimination et de racisme ». D’où la reprise de tous les poncifs antisémites traditionnels (ils sont riches, etc.). Cette résurgence de l’antisémitisme rappelle qu’il a souvent devancé l’annonce de graves difficultés économiques et de tensions sociales.

C’est pourquoi, l’échec de l’intégration de ces jeunes dans la société française va plus loin que la « ghettoïsation » des banlieues. La France est un pays en voie de vieillissement qui ne parviendra bientôt plus à remplacer ceux qui partent à la retraite. Pour les pays qui sont dans ce cas, ils peuvent trouver dans la réussite de l’intégration d’immigrés un regain démographique pour échapper à ce handicap économique.

La France, que Nicolas Baverez veut voir en déclin économique, crée moins de richesses notamment en raison de l’absence de régénération de sa population active. Le déficit d’intégration pèsera donc de plus en plus lourd sur le plan économique, puisque l’immigration au lieu d’être une chance deviendrait une charge croissante pour notre pays.

Une nouvelle fois dans l’histoire, l’accusation des juifs sert d’exutoire. La résurgence de l’antisémitisme accompagne le déclin économique et social. C’est ce triste signe prémonitoire qu’a certainement voulu croquer le dessinateur Pessin dans Le Monde du 6 juillet où des musulmans passent devant un graffiti « Juifs dehors » en déclarant « Tu vois, eux, ils s’en sortent ! ». En clair, la montée de l’antisémitisme se nourrit de l’échec de l’intégration qui participe à l’étiolement économique du pays. Une constante : qu’ils restent ou qu’ils partent, les juifs seront toujours tenus pour responsables.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette