Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Amiral Mullen : « Je vois les défis d’un point de vue israélien (...)

Amiral Mullen : « Je vois les défis d’un point de vue israélien »

Hélène Keller-Lind

dimanche 27 juin 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Rencontre en Israël entre l’Amiral Mullen qui préside le groupe des Chefs d’État-major américains, le ministre de la Défense, le Chef d’Etat-major israéliens et des officiers supérieurs de Tsahal. Au menu coopération et défis sécuritaires communs

L’Amiral Mullen préside le groupe des Chefs d’État-major américains et est responsable d’une très grande partie de la sécurité au Moyen-Orient, comme le soulignait le ministre de la Défense Ehoud Barak à l’issue de leur rencontre de travail. L’Amiral avait rencontré auparavant le Chef d’Etat-major israélien, Gabi Ashkenazi, ainsi que plusieurs officiers supérieurs israéliens dont le chef du renseignement militaire, celui de la marine, ou encore l’attaché militaire israélien à Washington.

Peu de détails ont été donnés si ce n’est que, selon l’Amiral américain, les sujets évoqués tout en étant spécifiquement israéliens sont également importants pour les États-Unis dans la région. Il ajoutait : « J’essaie toujours de voir les menaces et défis d’un point de vue israélien. »

Cette visite intervient peu de temps après que le Général commandant en chef pour le Nord, Gadi Eizenkot, ait lancé un avertissement concernant le Hezbollah . Il déclarait :le 23 juin dernier que « en dépit d’un calme trompeur le Hezbollah s’arme et se renforce dans les villages du sud Liban...Quatre ans après la guerre une réalité complexe a été créée. D’un côté il y a une sécurité et un calme qui n’avaient pas été connus dans le nord d’Israël depuis des décennies. De l’autre, l’ennemi a simultanément augmenté ses capacités, surtout à l’intérieur des villages qui semblent paisibles vus de loin, ce à quoi il ne faut pas se fier. »

Il soulignait également toutefois que depuis la seconde guerre du Liban Tsahal a suivi un long processus lui permettant de connaître son ennemi, d’élaborer des réponses professionnelles de qualité pour pouvoir mettre en œuvre ses missions de la meilleure façon possible et de découvrir ce que sont les capacités de l’ennemi sur le terrain. Il précisait que « des milliers de soldats sont en position sur toute la longueur de la frontière nord afin d’y assurer le calme, ce à quoi aspirent les civils qui résident des deux côtés de la barrière. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette