Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le dirigeant druze libanais Walid Joumblatt défend l´arsenal militaire du (...)

Le dirigeant druze libanais Walid Joumblatt défend l´arsenal militaire du Hezbollah et affirme : Nous ne voulons ni paix, ni accord avec Israël

MEMRI Middle East Media Research Institute

jeudi 17 juin 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ci-dessous des extraits d´une interview du dirigeant druze libanais Walid Joumblatt, diffusée sur la BBC en arabe le 11 mai 2010.
Voir les extraits-vidéo sous-titrés en anglais : clip 4186 http://www.memri.org/r eport/en/0/0/0/0/0/0/4186.htm

Walid Joumblatt : « Les pays occidentaux veulent toujours semer des dissensions dans le monde arabo-islamique. Dieu merci, nous avons réussi, avec l´Alliance du 8 mars, sous les auspices du Qatar et du monde arabe dans son ensemble, à consolider le dialogue au Liban, et nous avons évité le conflit confessionnel que l´on prévoyait au Liban. »

Interviewer : « Vous vous seriez déclaré convaincu que les événements du 7 mai 2008 ne se reproduiraient pas. Certains peuvent se demander si vous avez reçu des garanties du Hezbollah en ce sens, lequel détient ces armes que vous avez autrefois qualifiées d´ ´armes de la trahison´. »

Walid Joumblatt : « A l´époque, les tensions étaient aigues et les déclarations extrêmement dures. Si votre intention est de nous ramener aux propos de cette époque… J´espère que nous ne reviendrons pas sur ces maudites paroles. »

Interviewer : « Ces déclarations étaient-elles fausses ou basées sur des informations erronées ? »

Walid Jumblatt : « Elles étaient basées sur une information ou une analyse erronée. »

Interviewer : « Qui a été mise à votre disposition ? »

Walid Jumblatt : « Cette information circulait et l´atmosphère était très tendue. Aujourd´hui, l´Accord de Doha représente une garantie qui conforte le dialogue entre Libanais. C´est notre garantie pour l´avenir. »

Joumblatt : « Les armes du Hezbollah seront progressivement intégrées [à l´armée libanaise], au moment politique opportun »

Interviewer : « Vous êtes d´accord avec moi sur le fait que les armes du Hezbollah faisaient partie du problème à l´époque, et qu´il y avait débat sur [la nécessité, ou non,] de désarmer le Hezbollah. Ces armes restent un sujet de controverse, ce qui signifie que les choses pourraient encore évoluer. »

Walid Jumblatt : « Au contraire. Comme je l´ai dit à maintes reprises, ces armes seront progressivement intégrées [à l´armée libanaise], au moment politique opportun. Mais puisque ces armes existent, et sont efficaces, et sont nécessaires pour défendre Liban, alors qu´il en soit ainsi. » [...]

Interviewer : « Vous avez dit que vous n´oublieriez jamais les leçons du 7 mai. Quelles sont ces leçons ? »

Walid Jumblatt : « Le plus important est de faire toutes les concessions possibles afin d´éviter un conflit civil ou la guerre civile. [...] Tant que l´Occident et certains pays arabes n´auront pas fourni à l´armée libanaise des armes de haute qualité, nous aurons besoin des armes du Hezbollah »

Interviewer : « Combien de temps faudra-t-il à l´armée libanaise pour développer la force requise pour pouvoir se défendre contre Israël ? Souhaitez-vous que le Hezbollah garde ses armes jusqu´à ce que l´armée libanaise ait atteint le niveau de l´armée israélienne ? »

Walid Jumblatt : « Absolument pas, mais nous devrions au moins approcher les États-Unis, la France et d´autres pays pour leur demander des armes antichars efficaces. Mais ils vont répondre : »Non, ça pourrait nuire aux tanks israéliens.« Et si nous leur demandons des armes antiaériennes, ils répondront : »Non.« C´est un cercle vicieux. L´Occident a-t-il réussi à empêcher Israël de pénétrer notre espace aérien, notre espace maritime et notre territoire ? »

Joumblatt : « Nous nous sommes mis d´accord [avec le Hezbollah] sur les principes de base : une relation spéciale avec la Syrie et une trêve avec Israël »

Interviewer : « Si vous aviez des armes antiaériennes, vous en serviriez-vous et déclencheriez-vous une guerre contre Israël ? »

Walid Jumblatt : « Naturellement. Nous avons le droit de nous défendre. [...] Nous nous sommes mis d´accord [avec le Hezbollah] sur les principes de base : une relation spéciale avec la Syrie et une trêve avec Israël. Nous ne voulons ni paix, ni accord avec Israël. C´est le meilleur moyen de se défendre. »

Interviewer : « Même si Israël offrait de se retirer des terres que vous réclamez ? »

Walid Joumblatt : « Même dans ce cas. Nous pourrons prendre le risque de la paix quand un Etat palestinien sera établi, et quand les réfugiés palestiniens seront revenus sur leur terre. » [...]

Interviewer : « Pouvez vous jurer que la Syrie ne fournit aucune arme, quelle qu´elle soit, au Hezbollah ? »

Joumblatt : « Le but de la résistance est de défendre le Liban. L´origine de ses armes ne regarde qu´elle »

Walid Joumblatt : « Il ne s´agit pas de jurer. Le but de la résistance est de défendre le Liban. L´origine de ses armes ne regarde qu´elle… »

Interviewer : « Mais elle fait entrer ces armes dans le pays… »

Walid Joumblatt : « Comme je vous l´ai dit, nous avons demandé aux pays occidentaux de nous fournir suffisamment d´armes pour notre défense. Mais l´Occident ne nous a accordé qu´un équipement partiel, dont une partie est bonne, l´autre pas. D´où la résistance obtient-elle ses armes ? Je m´en fiche. » [...]

Interviewer : « Vous avez l´air de dire que les armes du Hezbollah ne sont utilisées que contre Israël, sans autre objectif régional, comme de servir d´instrument à l´Iran pour renforcer la position du Hezbollah et des chiites au Liban… »

Walid Jumblatt : « Excusez-moi, mais vous touchez à des questions communautaires. C´est inapproprié. »

Interviewer : « Ces problèmes communautaires existent-ils ou non ? »

Walid Jumblatt : « Avec tout le respect que je vous dois… Vous faites le jeu de la politique occidentale de partition. »

Joumblatt : « Autrefois, il n´y avait aucun conflit communautaire au Liban »

Interviewer : « Comment ? Il n´y a pas de conflits communautaires au Liban ? Ils auraient été exportés par l´Occident ? »

Walid Joumblatt : « Autrefois, il n´y avait aucun conflit communautaire au Liban. Qui a déchiré l´Irak en morceaux, sinon l´Amérique et l´Occident ? Ils ont fabriqué ce conflit communautaire et anéanti l´Irak. » [...]

Interviewer : « Dans le cas d´une telle confrontation, votre mouvement politique soutiendrait-il le Hezbollah, qu´il ait tort ou raison ? »

Walid Jumblatt : « Nous soutiendrons le Liban dans sa défense contre Israël. La question n´est pas le soutien au Hezbollah. Nous nous opposerons à l´ennemi commun. Ni plus ni moins. »

Interviewer : « Cela signifie-t-il que vous ouvrirez le Mont Liban et laisserez le Hezbollah y déployer ses armes en cas de confrontations ? »

Walid Jumblatt : « Je crois que le Hezbollah a suffisamment de bon sens pour ne pas déployer ses missiles n´importe où. Deuxièmement, la confrontation aurait lieu sur un terrain connu du Hezbollah. Troisièmement, nous ouvrirons nos maisons, comme l´ont fait tous les Libanais en 2006, s´il devait y avoir un flot de réfugiés à cause des frappes israéliennes. »

Interviewer : « Mais vous ne fourniriez pas de soutien logistique ou militaire ? »

Walid Jumblatt : « Ceci n´est pas un débat pour la télévision. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette