Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > A quelles fins les milices islamistes d’Iran affirment-elles leur (...)

A quelles fins les milices islamistes d’Iran affirment-elles leur détermination à défendre le droit iranien à la technologie nucléaire jusqu’à leur dernière goutte de sang ?

Par Alain Rajchman

vendredi 18 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le projet de résolution de l’AIEA contre l’Iran fait monter la tension dans ce pays. Les visées militaires du programme nucléaire iranien ne font plus de doute et pousse l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni à exiger une meilleure collaboration des autorités iraniennes. En réponse, l’Iran a organisé un « bouclier humain » autour de la centrale d’Abou Chahr. Pour cacher quoi ?

La montée en puissance du programme nucléaire iranien est certainement l’une des plus grandes menaces qui pèsent sur Israël. Les preuves du caractère militaire de ce programme s’accumulent au point que l’Iran freine le travail des inspecteurs de l’AEIA, l’agence chargée du contrôle des installations nucléaires.

Une résolution a été déposée à Vienne après quatre jours d’intenses négociations entre pays occidentaux, le Mouvement des non-alignés et l’Iran. Peu après le chef de la délégation iranienne Seyed Hossein Moussavian a indiqué que la République islamique poursuivra sa coopération avec l’agence de contrôle nucléaire des Nations unies, alors que le président iranien Mohammad Khatami avait menacé mercredi de suspendre la coopération avec l’AIEA si le Conseil des gouverneurs de l’AIEA réuni depuis lundi dans la capitale autrichienne adoptait une résolution sévère pour le régime islamique. De toute évidence, l’Iran cache un jeu qui fait de moins en moins illusion.

La mise en place d’un bouclier humain pour protéger la centrale nucléaire d’Abou Chahr est bien le signe que l’on souhaite y cacher des secrets gênants.

L’agence de presse iranienne indique que « des centaines d’étudiants iraniens notamment des Passig (la milice islamiste) ont formé une chaîne humaine autour de la centrale nucléaire d’Abou Chahr pour signifier au monde entier leur détermination à défendre le droit iranien à la technologie nucléaire jusqu’à leur dernière goutte de sang ».

L’agence a ajouté que « plus de 400 étudiants miliciens vêtus de linceuls se sont rassemblés mardi soir autour de la centrale. Ils ont annoncé la constitution d’un bouclier humain pour défendre l’Iran et ses droits nucléaires face aux États-Unis et à l’Occident.
Quelque 500 autres manifestants se sont rassemblés autour du chantier d’Arak où une centrale expérimentale fonctionnant à l’eau lourde est en construction. Ils ont scandé des slogans hostiles aux États-Unis et à Israël. Ils ont demandé que soient revues les relations de l’Iran avec la France la Grande-Bretagne et l’Allemagne accusées de soutenir les États-Unis dans son bras de fer sur le programme nucléaire iranien. »

A la lumière des premières conclusions de l’AEIA sur les ambitions nucléaires militaires de l’Iran, de la détermination affichée par les milices islamistes et de leur hostilité particulière à l’encontre d’Israël, le message est clair et le danger bien réel.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

A lire absolument
En visite au Nord d’Israël - novembre 2006
L’histoire ne bégaye pas, elle se répète - janvier 2009
Barghouti est disqualifié de sa candidature conformément à l’accord intérimaire (de même que le Hamas et le Fatah ?) - décembre 2004
La fin du judaïsme en terres d’Islam : une modélisation - janvier 2010
« Chers habitants de la planète Terre ». Pour rafraîchir la mémoire des détracteurs d’Israël - juillet 2006
Collusion des extrémismes - mars 2006
L’Europe commence à percevoir le danger de la Turquie, - juin 2010
Le Ministre des Affaires Étrangère français, Michel Barnier : « l’avenir des relations entre Paris et Washington dépend du conflit israélo-palestinien » ... - décembre 2004
La guerre vue d’Israël - juillet 2006
La palme de la couverture « dégueulasse » du mois décernée à l’hebdomadaire « Courrier International » - mars 2004
Rajchman Alain
La faute au thermomètre ou à la maladie ? - avril 2004
Un nouveau danger : le rêve de l’alliance des sunnites et des chiites deviendrait-il une réalité ? - juin 2004
Un climat de « déjà vu » - novembre 2004
La Haye ou le pogrom symbolique. - juillet 2004
Arafat, toujours abonné au « NON » ! - avril 2004
Affirmer son combat contre l’antisémitisme pour mieux affirmer son combat antisioniste - mai 2004
Selon le journal Haaretz, Ariel Sharon effectue pour le camp de la Paix ce que ni le Parti Travailliste, ni Shimon Peres, ni Yossi Beilin sont parvenus à faire - juin 2004
L’ONU tente un marchandage avec Israël sur l’arme nucléaire. - juillet 2004
Que la nouvelle année dissipe le vent mauvais qui souffle sur la démocratie en Israël - septembre 2004
Carpentras, c’est fini ! - mai 2004
Menace iranienne
La Syrie accepte de cacher les armes nucléaires iraniennes - décembre 2005
Iran : les rservistes israliens se prparent - mai 2009
Le scorpion nucléaire de l’Iran - juin 2006
L’Iran « négocie » et poursuit ses activités nucléaires dans le même temps - août 2012
Mahmoud Ahmadinejad viendra Genve - avril 2009
L’ONU sanctionne l’Iran dans les domaines nucléaire et balistique - décembre 2006
Iran-Israël : le refus russe de livraison de missiles est provisoire - octobre 2008
Le président iranien défie les Américains et les Européens - septembre 2005
Qui va arrêter l’Iran - novembre 2009
Le combat contre l’tendard chiite - avril 2009

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette