Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Fatah reconnaît ses liens avec les Brigades des Martyres d’Al (...)

Le Fatah reconnaît ses liens avec les Brigades des Martyres d’Al Aksa

Par Khaled Abu-Toameh - Jerusalem Post

mardi 15 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le doute n’est plus permis : Le Fatah et l’Autorite Palestinienne reconnaissent ouvertement leurs liens operationnels et financiers avec les Brigades des Martyres d’Al Aksa. Details dans l’article ci dessous, du journaliste palestinien Khaled Abu Toameh.
Rappelons que cette milice est inscrite sur la liste des organisations terroristes de l’Union Europeenne. Si ses membre sont salariés par l’Autorite Palestinienne, comme ils le declarent eux meme, quelle est l’origine de cet argent ?
YP

Le Conseil Central du Fatah a décidé de créer un comité spécial pour étudier les demandes des Brigades des Martyres d’Al Aksa. Le comité sera constitué de hauts responsables du Fatah et de ministres membres du cabinet

C’est la première fois que le leadership palestinien reconnaît sa responsabilité pour ce groupe armé.

La décision de créer le comite fait suite aux plaintes des dirigeants de la milice selon lesquelles le Président de l’Autorité Palestinienne et le leadership du Fatah les auraient délaissé et ne leur payaient plus leurs salaires.

Plusieurs membres des Brigades d’Al Aksa en Cisjordanie et a Gaza avaient, en début de semaine, semé l’embarras chez les dirigeants palestiniens par leurs menaces de faire scission du Fatah. Les miliciens avaient également accusé les dirigeants palestiniens de corruption.

Dimanche soir, Arafat avait présidé une réunion d’urgence du Conseil Central du Fatah dans ses bureaux à Ramallah afin de débattre des moyens de contenir la mutinerie au sein de la milice du Fatah.

La réunion s’est tenue en présence du Premier ministre, Ahmed Qurei, qui a annoncé que les Martyres d’Al Aksa retenaient toute l’attention des leaders palestiniens.

Il a déclaré que la mission la plus importante en ce moment était de garantir la sécurité des miliciens armés, recherchés par Israël pour leur participation aux attentats terroristes.

Hani Uwaidah, le commandant des Brigades des Martyres d’Al Aksa à Tul Karem, a indiqué au Jerusalem Post que l’Autorité Palestinienne avait cessé de payer son salaire depuis quelques mois. C’est la raison principale pour laquelle - dit il - ses amis et lui-même avaient discontinué leurs attaques contre Israël.

« La direction palestinienne à Ramallah nous a dit qu’on devait rester tranquilles maintenant, et qu’a cause des pressions de la communauté internationale ils ne pourraient plus continuer a verser nos salaires », ajoute-t-il.

Des responsables de haut rang ont confirmé lundi a Ramallah qu’Arafat avait invité les miliciens armés du Fatah a rejoindre les services reformés de sécurité.

Abdel Fatah Hamayel, ancien membre du cabinet de l’AP, qui assure la liaison entre Arafat et les fugitifs, dit que l’idée de recruter les miliciens pour les intégrer dans la sécurité palestinienne n’a rien de neuf.

D’après Hamayel, il y a au moins 450 miliciens armés du Fatah en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza « qui ont fait beaucoup de sacrifices pour la cause palestinienne ».

" Après tous ces sacrifices - ajoute-t-il - nous ne pouvons pas dire a ces hommes que nous n’avons plus besoin de leurs services. Les Brigades des Martyres d’Al Aksa ont un grand rôle à jouer et ils sont soumis aux décisions de la direction politique’’.

Entre temps, le commandant des Brigades d’Al Aksa dans la zone de Jenine, Zakaria Zubeidi, a lance une virulente diatribe contre les dirigeants du Fatah, appelant a leur demission.

Zubeidi, recherché par Israël pour son rôle dans une série d’attentats terroristes, accuse les membres du Conseil Central du Fatah de tenter de marginaliser le Brigades d’Al Aksa : « Ils continuent leurs complots contre les Brigades d’Al Aksa et ils essaient de bloquer notre financement », lance-t-il.

Zubeidi affirme que le groupe a donné du relief a la position du Fatah au cours des trois années écoulées :« Grâce a nous, le Fatah a restaure sa dignité et son pouvoir pendant l’Intifada - poursuit-il - mais maintenant les membres Conseil Central du Fatah font pression sur nous pour que nous déposions les armes. Nous ne leur faisons plus confiance et nous leur disons que c’est eux qui doivent s’en aller ».

(Traduction : Yigal Palmor)


http://www.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JPost/JPArticle/ShowFull&cid=1087182010628


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette