Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Réponse d’une Israélienne aux signataires de JCal

Réponse d’une Israélienne aux signataires de JCal

A BHL, Alain Finkelkraut et les autres.......Invitation aux amoureux de la paix..

Par Aschkel pour aschkel.info et lessakele

samedi 29 mai 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -

NDLR 

est


Partager  | Autres liens

Où Habitez-vous, Mesdames et Messieurs ?
Et de quelle boîte à malices sort la pétition que vous faîtes parler et circuler en votre nom ?
Sinon d’un tour de passe-passe de Messieurs Halperin, Soros, Gerstein et Jeremy Ben-Ami ?
Où est passée votre si brillante indépendance d’esprit, lorsque vous vous laisser ainsi embrigader comme les boy-scouts du nouveau Président Obama ?
Qui servent vos mentors israéliens, comme Elie Barnavi, ancien ambassadeur de mon pays, lorsqu’il appelle à des pressions extérieures sur le pays qui l’a placé là d’où il peut s’exprimer désormais ?

N’y a t-il pas conflit d’intérêt ou double-emploi ?

A-t-il, à ce point, pris goût aux dîners des chancelleries qu’il en soit venu à croire que la politique intérieure d’un pays tiers puisse s’y décider entre soi, sans consultation du peuple ?

Ou , pire, que la paix et la raison pouvaient aussi provenir des caisses de la Fondation Soros, de donateurs iraniens et saoudiens ?

Est-ce là toute votre éthique, tout votre droit à un quelconque monopole du cœur qui nous manquerait tant, à nous qui vivons ici ?

Barnavi, Yossi Sarid ont, pourtant, toute latitude de quitter leur exil bruxellois ou américain et venir tenter de convaincre ceux qui pensent différemment d’eux. L’avenir du pays qui vous semble si cher ne se décide t-il plus qu’à Bruxelles, à Washington et à l’ONU ?

Croient-ils, nouveaux adeptes du coup d’Etat permanent, changer le sens d’élections auquel ils ont eu tout loisir de participer ?

Pensent t-ils que le pays qu’ils défendaient jusqu’alors est peuplé d’hystériques sans la moindre lucidité ni maturité sur leur passé, leur présent et leur avenir ?

Où étiez-vous donc, lorsque d’autres défendaient fièrement la seule démocratie du Moyen-Orient contre les votes unanimes l’assimilant à un « racisme » ?

Ou que Goldstone, Travers appellent à sa condamnation unilatérale, sur un pied d’égalité avec un mouvement terroriste, alors que vous connaissez l’éthique qui anime cette armée parmi les plus morales du monde ?

Ou souhaitez-vous surtout diffuser la contamination des mêmes germes de la peste antisioniste sur le Conseil de l’Europe, en croyant décider de notre sort, ce 3 mai ?

Où êtes-vous donc, lorsque le peuple iranien vous appelle à la rescousse, sous les coups des Bassidjis ?

Qui, surtout, vous donne le droit de me dire ce que je dois faire et ce que je dois penser ?

Si vous pensez à notre place, alors venez aussi vivre à la nôtre et fonder ce « Nouvel Israël » dont se targuent les ONG qui vous soutiennent pécunièrement ! Mais ne perdez ni votre temps ni leur argent ! Ou étiez-vous pendant ces huit longues années ou mes frêres de Sdérot vivaient dans la terreur ?

Ou étiez-vous lorsque l’on détruisait ma ville Aschkélon et que je vivais terrée comme un rat dans mon abri aux sons mélodieux des sirènes de la mort ?

Ou étiez vous lorsque l’on m’a enlevé mon père en pleine prière de Kippour pour aller à la guerre ?

Qu’avez vous fait pour interpeller les Arabes et leur dire que le terrorisme est abject et qu’ils doivent cesser leur industrie de haine ?

La honte ne vous étranglera t-elle pas lorsqu’ils chercheront à proclamer leur Etat unilatéral pour poursuivre le conflit sans garantie qu’il ne se termine jamais, comme vous l’avez fait pour le Kosovo ?

Que dites-vous aux Palestiniens qui apprennent à leurs enfants avec votre argent, la haine et rien que la haine ?

Où sont vos programmes éducatifs pour ces déshérités de l’esprit que vous croyez défendre ?

Où sont vos auxiliaires pédagogiques, ô vous, Messieurs les grands professeurs de Normale Supérieure, gens de lettres et Académicien, hommes cultivés, invités des salons mondains et des plateaux télévision ?

Si géniaux ingénieurs des ponts et chaussées entre les peuples ! Qui êtes-vous pour soutenir le mensonge du mythe d’un peuple palestinien unifié, déclanisé, porteur d’institutions viables, comme par génération spontanée ?

Quand vous enterrinez le mensonge historique de « territoires occupés », lorsque l’OLP s’est substituée à la Jordanie, en s’appuyant sur le renoncement officiel du Royaume Hachémite, en juillet 1988, à la souveraineté sur la Cisjordanie, lors de la 1ère Intifada ?

Qui a poursuivi sans répit l’illusion que les élections de 2006 à Ramallah, des forces démocratiques, à tout le moins conciliantes, sortiraient des urnes par enchantement, sans que personne ne se soit donné la peine d’éduquer ce peuple à la cohabitation avec d’autres ? –

Nous seuls, et non vous, en l’occurrence -. N’est-ce pas ce même maître américain du Département d’Etat, qui a refusé d’entendre les voix de Nathan Sharansky et de tant d’autres, pour promouvoir, sans l’avoir voulu, une majorité islamiste ?

Le Hamas appelait à la lutte armée et au terrorisme, parce que ce sentiment correspondait aux courants d’opinion les plus répandus « de l’autre côté de la ligne verte », feignez-vous de l’ignorer ?

Que faites-vous, avec vos pétitions focalisées sur les torts d’Israël, pour réduire le fossé entre Hamas et Fatah, lorsqu’ils s’entretuent ?

Ou est-ce Tsahal qui est chargé de ramasser la vaisselle cassée ?

Qui êtes vous, Messieurs pour vouloir créer un enième état arabe sur le confetti israélien, en vous fichant de ce que mes voisins et moi-même, à quelques enclablures de Gaza, en pensons, par expérience ?

Mais qui êtes vous donc, Messieurs, pour savoir mieux que nous nous protéger de la terreur ?

Mais qui êtes vous donc, Messieurs, pour effacer un rêve deux fois millénaire devenu réalité ?

Mais qui donc êtes vous, Messieurs, pour me demander d’abandonner le peu de sécurité qu’a, jusqu’alors, pu obtenir ma famille ?

Sachez que la paix ne se fera jamais avec et tant que des gens veulent nous détruire. Je vous invite, ici, à venir visiter les familles de Sdérot ou d’Aschkelon pour ne parler que d’eux, et constater par vous même les douleurs subies, Juste les regarder dans les yeux..........

Ou est votre appel pour faire libérer Guilad de l’enfer où il se trouve ?

Où sont vos pressions et vos délégations savantes et convaincantes en direction du Hamas ?

Que faites vous tant pour la sécurité des Juifs en France, sinon d’affirmer que leurs frères sont des « colons » et qu’ils n’ont qu’à s’en prendre à ce fichu Gouvernement israélien ?

Avez-vous été visité la famille de ce pauvre strasbourgeois qui s’est fait agressé ?

Lui avez-vous aussi dit à quel point le gouvernement israélien était seul coupable de ses déboires et que s’il n’était pas content, il n’avait qu’à rejoindre ses « frères colons » ?

Car à ne culpabiliser qu’un seul côté, vous passez sous silence la raison de ses tourments et cautionnez ses agresseurs. Ayez au moins un éclair de solidarité avec ceux qui paient les pots cassés de vos élans si généreux et de l’éloquence de votre déraison ! Occupez-vous du Darfour, de la Somalie, souciez-vous des malheureux réprimés des Ayatollahs et sur tant d’autres terres ou le sang coule à flots, ou restez dans vos salons, à vous entarter entre Tartuffes, mais de grâce, cessez de venir me dire ce que je dois faire pour vivre en paix.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette