Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > À qui profite le crime ?

À qui profite le crime ?

Albert Capino

jeudi 10 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Comme dans une enquête policière, c’est la clef de la solution du conflit au Proche-Orient.

Le G8 insiste sur son règlement, Romano Prodi, le président de la Commission européenne, a déclaré que « l’Occident ne serait pas en sécurité tant que le conflit israélo-palestinien ne serait pas résolu ». Chirac estime, pour sa part, « qu’un règlement du conflit israélo-palestinien apparaît comme un préalable indispensable au développement de cette région ».

Bien. Sur le plan des généralités nous sommes d’accord : les conflits génèrent des troubles qui perturbent - dans une mesure plus ou moins importante - le bon fonctionnement de la planète. Non pas que cela arrêtera les massacres en Algérie, la progression de l’islamisme en Iran ou en Arabie saoudite, les conflits en Tchétchénie, en Inde, au Soudan, la misère en Afrique, la condition de la femme dans les pays musulmans, la poussée de la Turquie aux portes de l’Europe, pas plus que cela n’a arrêté le transfert de plus de 53.000.000 de réfugiés dans le monde entre 1945 et 1957…

Et sur ces 53 millions, seuls 3 millions focalisent l’attention du G8 et de nos « élites » réunies à Savannah ?

Les seuls qui n’ont pas été réinstallés dans l’espace d’une génération, comme plus de 50 millions de leurs compagnons d’infortune ?

Les seuls à avoir mobilisé, depuis 1949, une agence au sein de l’ONU, l’UNRWA, qui leur consacre exclusivement un budget de 300 millions d’Euros par an, emploie 22.000 fonctionnaires et perpétue le problème au lieu de le résoudre ?

Les seuls à avoir refusé, systématiquement, toute résolution amiable de dédommagement et de replacement ?

Les 726.000 réfugiés palestiniens officiellement recensés en 1949, sont ainsi devenus plus de 3 millions, en raison du refus obstiné des pays arabes de prendre en charge les conséquences de leurs « guerres d’éradication » successivement perdues, des décès non déclarés permettant de continuer à bénéficier des services de l’agence d’aide aux réfugiés, de la démographie galopante et du refus obstiné des dirigeants palestiniens - pour ne pas dire l’un d’entre eux - d’accepter le moindre compromis.

Ceux qui, en 1964 se sont constitués en « associations de malfaiteurs », pour détourner des avions, prendre des otages, radicaliser les luttes idéologiques en conflits armés. Ceux qui terrorisent les populations civiles, assassinent des enfants et empêchent nos Présidents de digérer tranquillement…

L’Europe, Prodi, Chirac, le G8 ont donc beau jeu de déclarer que, puisqu’une partie ne veut pas céder, c’est à l’autre de faire des concessions.

Celle qui doit mener une guerre qu’elle n’a pas voulu. Celle qui voudrait la paix, mais qui peine à trouver un partenaire pour la faire, celle dont l’essor économique, le PIB, le tourisme étaient les plus importants de la région et souffrent le plus à présent de cet état de faits. Celle dont la population paie chaque jour un tribut plus important. Et c’est à elle que profiterait ce conflit ?

Qui, plus qu’Israël, aurait l’ardente volonté et un plus grand intérêt de voir l’affrontement au Proche-Orient prendre fin ?

Sur les murs d’Ile de France, on peut lire la proclamation d’une liste qui n’a rien à voir avec les élections européennes : « Justice au Proche-Orient ! » réclame-t-elle. Mais quelle justice ? Celle qui s’apprête à donner la parole pendant trois heures à un monstre pédophile en Belgique ? Celle qui préfère traiter chez nous des crimes racistes comme des « pulsions d’un déséquilibré » ? Celle qui tente de transformer en France des délits en simple « opinion » ?

Le monde se ment à lui-même. Depuis des années. Préférant avaler des couleuvres de plus en plus grosses, de plus en plus indigestes, pour essayer d’effacer les taches que sont la colonisation, dont l’Europe fut la plus grande instigatrice et la Shoah, dont l’Europe fut le plus grand cimetière.

Soixante ans ont passé, la plupart des survivants de ce que fut la plus grande tragédie que la civilisation ait jamais connue sont morts, mais les taches, elles, ne passent pas. Elles résistent au temps et ressortent avec l’ouverture des archives et le travail des historiens. Et plutôt que d’admettre qu’elle a eu tort, ce qui reviendrait à ses yeux à se renier, l’Europe se lance dans une fuite en avant éperdue, consistant à marteler un message de moins en moins équivoque.

Ah, le monde serait tellement plus tranquille si…

Si quoi ?

S’il abandonnait le terrain à ceux qui allument le feu ? À ceux qui veulent conquérir les espaces de liberté en se servant de nos lois pour imposer la leur ?

Dimanche, l’Europe organise des élections importantes pour son avenir. Pour les perspectives économiques des 25 nations qui la composent dorénavant, pour l’orientation de notre politique, pour le contrepoids face aux nationalismes exacerbés, pour la sauvegarde de la démocratie, d’un certain état d’esprit, de valeurs universelles.

En France, la majorité des électeurs s’en désintéresse. D’un ancien boursicoteur à une liste composée d’un clown triste et d’une hystérique en passant par les protecteurs des animaux et des vieux chevaux sur le retour, on a transformé ces élections essentielles pour l’avenir de nos enfants en une sinistre farce.

Alors, puisqu’il s’agit d’une farce, rions ! Rejetons la responsabilité de tous les maux de ce pauvre monde sur Israël et les Juifs. Et comme des dindons, préparons-nous à partir en vacances, le cœur léger et la conscience tranquille…

Tranquille comme le dindon de la farce.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette