Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Des responsables saoudiens défendent l’accusation du prince héritier Abdallah (...)

Des responsables saoudiens défendent l’accusation du prince héritier Abdallah contre les sionistes qui seraient, selon lui, derrière les attentats meurtriers en Arabie Saoudite

MEMRI

dimanche 6 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A l’ambassade d’Arabie Saoudite à Washington, le 2 juin 2004, des responsables américains et saoudiens ont donné une conférence de presse pour annoncer une surveillance accrue par le gouvernement saoudien des organisations caritatives accusées de soutenir le terrorisme.

Etaient présents à la conférence de presse les responsables suivants : Adel Al-Jubeir, Conseiller diplomatique du prince héritier d’Arabie Saoudite Abdallah Ben Abd El-Aziz, E. Anthony Wayne, Sous-Secrétaire d’Etat aux Affaires économiques et commerciales, et Juan Zarate, Sous-Secrétaire américain au Trésor, responsable du dossier sur le Financement du terrorisme et les crimes financiers.

Ces responsables ont été interrogés par les médias sur les commentaires du prince héritier Abdallah , formulés à la suite de l’attentat meurtrier du 1er mai 2004 à Yunbu, en Arabie Saoudite, qui a fait sept morts. Le jour suivant, le prince héritier Abdallah avait déclaré, lors d’un rassemblement de dignitaires saoudiens, que les « sionistes » étaient coupables : « Vous savez tous qui se trouve derrière tout cela. C’est devenu clair aujourd’hui. Pour nous, c’est devenu clair. Je ne dis pas que…, je veux dire que… Il n’est pas sûr à 100%, mais à 95%, que les sionistes sont à l’origine de ce qui est arrivé. Mais je vous assure que vous pouvez être sûrs à 100% que, si Allah le veut, ce pays sera victorieux, quelle que soit la faction qui se tourne contre lui. Mais nous sommes certains que le sionisme est à l’origine de tout cela. Cela a été prouvé, je ne dis pas à 100%, mais à 95%. » (1)

Adel Al-Jubeir a répondu aux questions portant sur cette déclaration en comparant les Américains qui critiquent l’Arabie Saoudite aux terroristes d’Al-Qaïda. Voici quelques extraits de la conférence de presse donnée en Arabie Saoudite, ainsi que d’autres déclarations de membres haut placés de la famille royale saoudienne défendant les propos du prince Abdallah :


L’événement à l’ambassade d’Arabie Saoudite

Question : Le prince héritier Abdallah, après l’attentat de Yunbu, a déclaré que des éléments sionistes se trouvaient derrière les attentats perpétrés dans le Royaume. L’ambassadeur des Etats-Unis Oberwetter a demandé des éclaircissements au prince Saoud. On lui a répondu que les Saoudiens avaient des preuves attestant que des éléments radicaux sionistes finançaient, ou pouvaient financer, certains dissidents basés à Londres qui, selon lui, mettaient au point les attentats. Pouvez-vous nous dire à quels éléments sionistes radicaux le prince héritier et le prince Saoud faisaient référence ?

Je voudrais aussi demander au représentant du Département d’Etat comment le gouvernement américain a réagi à ces commentaires de la direction saoudienne.

Adel Al-Jubeir : [inaudible] avec ces commentaires, ces individus aux Etats-Unis qui se sont montrés très critiques de l’Arabie Saoudite, qui ont appelé l’Arabie Saoudite axe du mal ou noyau du mal, qui ont appelé au démembrement de l’Arabie Saoudite, qui sont entrés en contact avec des Saoudiens afin de créer des problèmes en Arabie Saoudite, qui ont appelé à un changement de régime en Arabie Saoudite, au démembrement de l’Arabie Saoudite… Cet objectif n’est pas très différent de celui d’Oussama Ben Laden.

Il a ainsi été révélé que ceux qui adoptent ces positions ont le même objectif que Ben Laden. Et je m’arrêterai là.

Avez-vous des commentaires ?

E. Anthony Wayne  : Je voudrais seulement dire que quels que soient les responsables des attentats terroristes, nous voulons les poursuivre sérieusement, les capturer, car nous sommes contre le terrorisme partout dans le monde, quels qu’en soient les auteurs.

Nous faisons la distinction entre les différences d’opinion, légitimes, et le soutien au terrorisme. Et la distinction entre ces deux aspects est claire. Mais nous nous sommes engagés à chasser les terroristes, à les faire comparaître devant la Justice, à agir dans le domaine publique et privé pour stopper leurs activités.

Question : A qui pensez-vous quand vous évoquez des éléments qui créent l’instabilité dans le Royaume - à des éléments aux Etats-Unis ? De qui parlez-vous ?

Al-Jubeir : Je crois que vous savez à qui je pense. Cela a été dit dans un grand nombre de magazines. Ces individus ont tenu ces propos à la télévision. Ils ont publié [des articles] dans des revues américaines. Et en tant que journaliste sachant mener ses enquêtes, vous pouvez assurément les retrouver. (2)


Le prince Nayef : Le sionisme est derrière Al-Qaïda

Le 6 mai, le prince Nayef Abd El-Aziz, ministre saoudien de l’Intérieur, avait confié à l’hebdomadaire yéménite 26 septembre qu’il n’y avait aucune contradiction entre le fait d’accuser Al-Qaïda des attentats perpétrés en Arabie Saoudite et les propos tenus pas le prince héritier Abdallah, selon qui les sionistes se trouvaient derrière ces attentats, vu qu’Israël et le sionisme se trouvaient derrière Al-Qaïda, responsable des attentats dans les pays arabes. (3)


Le prince Salman : « Ces actions sont soutenues par le sionisme extrémiste »

Le 14 mai 2004, le site Aïn-Al-Yaqine de la famille royale d’Arabie Saoudite rapportait : « Le prince Salman Ibn Abdul Aziz, gouverneur de la région de Riad, [a dit] : ’Ceux qui veulent nuire à ce pays, comme le montrent les actions terroristes qu’ils commettent en se prenant pour des moudjahidine, sont en vérité les martyrs d’un groupe satanique, actuellement occupé à diffamer l’islam.’ Il a affirmé que la religion avait pour but d’unir les musulmans et d’interdire tout prétexte de division, soulignant que ces actes étaient soutenus par le sionisme extrémiste dans le but de restreindre l’appel de l’islam. » (4)

Le prince Turki : Le lobby juif profite du terrorisme pour affecter les liens entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite.

Le 14 mai 2004, le site Aïn-Al-Yaqine de la famille royale d’Arabie saoudite rapportait que le prince Turki, ambassadeur d’Arabie Saoudite à Londres et ancien chef des services de renseignements saoudiens, avait accordé une interview au magazine Al-Akfar , où il évoquait les critiques de la déclaration du prince saoudien :

" (…) Le prince Turki Al-Faisal, ambassadeur de la Garde des deux saintes mosquées au Royaume-Uni et en Irlande, s’est montré, comme toujours, très précis dans son diagnostic quand il a déclaré au magazine Al-Akfar que le lobby juif, qui a répandu des illusions et des fantasmes sans rapport avec la vérité en Occident, constitue le principal obstacle à notre cause arabe qui pourrait empêcher ce lobby de cacher la vérité, de réinventer l’histoire et de stigmatiser les Arabes comme étant des terroristes, des tueurs et des fanatiques.

Le prince Turki a aussi dit : ’(…) Bien entendu, certains à Washington jugent bon de profiter de la situation pour affecter les relations solides qui existent entre les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite ; ils sont dans une certaine mesure parvenus à leurs fins grâce aux énormes médias dont ils disposent, à l’immense lobby qui sert leur cause, et aux événements du 11 septembre (…)’ " (5)


Adel Al-Jubeir sur CNN : « Il n’est pas nécessaire de présenter des excuses »

Le 13 mai 2004, Wolf Blitzer a interrogé, sur CNN, Adel Al-Jubeir, conseiller diplomatique du prince héritier d’Arabie Saoudite, sur les déclarations de ce dernier :

Blitzer  : Votre prince héritier Abdallah a fait une déclaration sujette à controverse, comme vous savez… Il a accusé les sionistes du dernier attentat terroriste à Riad. Sur quels critères se base-t-il ?

Al-Jubeir  : Je pense, Wolf, que si vous prenez en compte le contexte, [vous verrez] qu’il tentait d’expliquer qu’il existe des personnes aux Etats-Unis qui se sont montrées très dures à l’encontre de l’Arabie Saoudite, qui ont appelé à un changement de régime, au démembrement de l’Arabie saoudite, et dont les objectifs sont les mêmes que ceux des terroristes.

Oussama Ben Laden souhaite détruire l’Etat saoudien. Oussama Ben Laden souhaite détruire le gouvernement saoudien. Et vous devriez comprendre ces commentaires dans ce contexte ; ceux qui critiquent le plus l’Arabie Saoudite aux Etats-Unis, comme en Israël, manifestant une vive hostilité, ont les mêmes objectifs qu’Oussama Ben Laden et les responsables de ces actes (…)

Blitzer : Le prince héritier, qui dans les faits dirige l’Arabie Saoudite, fait-il l’équation entre Al-Qaïda et les sionistes ?

Al-Jubeir : Ce n’est pas ce qu’il voulait dire. Ce qu’il voulait dire est que les objectifs de ces gens, qui se sont montrés extrêmement durs à l’encontre de l’Arabie Saoudite, sont les mêmes que ceux d’Oussama Ben Laden. Ce qui ne signifie pas qu’ils sont responsables de ce crime.

Blitzer : Parce que nous avons prêté une grande attention à cette cassette et que nous avons demandé à plusieurs linguistes arabes de l’écouter avec attention. Ce qu’il a clairement dit est qu’il croit à 95% - pas à 100% mais à 95% - que les responsables du dernier attentat terroriste en Arabie Saoudite ne sont pas Al-Qaïda, mais les sionistes.

Al-Jubeir : (…) L’expression ’derrière eux’ implique un soutien intellectuel. Non un soutien financier. Cela ne signifie pas qu’ils [les sionistes] les ont poussés à agir. Cela signifie simplement qu’ils partagent le même objectif (…)

Blitzer : (…) Souhaitez-vous présenter des excuses pour les propos tenus pas votre patron, le prince hériter Abdallah ?

Al-Jubeir : Pourquoi des excuses ? Je vous ai expliqué. Les excuses ne sont pas nécessaires.

Blitzer : A cause de l’impression qu’il a donnée d’accuser les sionistes du dernier attentat.

Al-Jubeir : C’est que, Wolf, depuis le 11 septembre, malheureusement, tout ce que dit ou fait l’Arabie Saoudite est perçu d’un œil très critique.

C’est comme si nous étions considérés coupables tant que notre innocence n’avait pas été prouvée. Ce devrait être l’inverse. Personne ne nous facilite la tâche. Tous les détails sont exagérés. Tout prend des proportions énormes. Je considère les déclarations de responsables américains, les déclarations de responsables d’autres pays qui sont insultantes et n’ont pourtant pas requis d’excuses de qui que ce soit. Mais nous, nous devons toujours présenter des excuses. Je ne vois pas pourquoi je le ferais dans ce cas. (6)

[1] <http://www.memri.org/bin/#_ednref1> Saudi 1 Television, le 2 mai 2004. Voir la Dépêche spéciale n° 706 de MEMRI.

[2] <http://www.memri.org/bin/#_ednref2> Le site de l’ambassade d’Arabie Saoudite, le 2 juin 2004. Video : http://saudiembassy.net//Media/Webc... <http://saudiembassy.net/Media/Webca...> . Transcription : http://www.saudiembassy.net/2004New...

[3] <http://www.memri.org/bin/#_ednref3> Le 26 septembre (Yémen), le 6 mai 2004.

[4] <http://www.memri.org/bin/#_ednref4> Aïn-Al-Yaqine (Arabie Saoudite), le 14 mai 2004.

[5] <http://www.memri.org/bin/#_ednref5> Aïn-Al-Yaqine (Arabie Saoudite), le 14 mai 2004.

[6] <http://www.memri.org/bin/#_ednref6> CNN : Wolf Blitzer rapporte, le 13 mai 2004. http://www.cnn.com/TRANSCRIPTS/0405...

L’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif qui traduit et analyse les médias du Moyen-Orient. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d’ordre général, sont disponibles sur simple demande.

The Middle East Media Research Institute (MEMRI),

e-mail : memri.eu memri.org.uk

site web : www.memri.org/french

MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes les traductions. Les textes ne peuvent être cités qu’avec mention de la source.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette