Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Des raisons pour un appel à la déraison

Des raisons pour un appel à la déraison

Meir Azoulay pour Guysen International News

vendredi 7 mai 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Cette semaine, Guy Senbel m’ a demandé de rédiger l’éditorial. Je ne vous parlerai pas de l’Iran, ni de la politique des Etats-Unis à l’égard d’Israël, ni des menaces terroristes et des bruits de bottes qui résonnent au portes de l’Etat hébreu. Je vous parlerai de ce qui pourrait devenir un véritable cataclysme, au sein du peuple juif : l’appel à la raison organisé par Jcall.

Depuis le 3 mai dernier, l’organisation Jcall a effectué ses premiers pas officiels sur la scène internationale au cours d’un lancement au Parlement Européen de Bruxelles. Dans les jours qui ont précédé, des voix se sont élevées de toutes parts, d’aucuns pour applaudir l’initiative, d’autres pour s’insurger d’une telle insolence et d’un tel déni à la démocratie israélienne.

J’ai quelque peu hésité à aborder ce sujet car entrer dans ce débat vous propulse immédiatement dans un camp ou dans un autre, même si là n’était pas votre volonté. D’un autre côté, il est des moments où l’on ne peut pas rester simple spectateur, des moments où l’on sent qu’il est essentiel de faire entendre sa voix, qu’elle soit celle de la raison ou non.

Comme tout le monde j’ai lu cette pétition, cet appel à la raison lancé par Jcall. J’ai lu attentivement leurs arguments et les différentes interventions des signataires dans la presse nationale, internationale ou locale. Première réflexion : ces personnes, dont je connais la plupart et que je respecte au plus haut point, ont-ils une autre définition que moi du mot ’Paix’ ? Car si j’ai bien compris, la finalité de cet appel à la raison est bien la paix. La paix entre deux peuples, vivant côte à côte.

Deux peuples… étonnant de constater que la pétition n’en cite qu’un. A aucun moment, la pétition ne vient parler des devoirs de la partie adverse, à aucun moment les Palestiniens ne sont impliqués dans ce processus long et douloureux que peut être une négociation pour la Paix.

A aucun moment, nous ne lisons dans cette pétition d’appel à la raison des Palestiniens. Personne ne vient demander aux Palestiniens l’arrêt du terrorisme, la reconnaissance de l’existence d’Israël en tant qu’Etat Juif, la suppression de l’incitation à la haine dans le système éducatif palestinien, etc.

Je suis un homme de paix, je la désire du plus profond de mon âme pour chaque juif résident en Israël, pour chaque Juif de la Diaspora mais aussi pour chaque palestinien pour autant que celui-ci soit animé des mêmes intentions pacifiques que moi. Et c’est pour cette raison que je n’ai pas signé la pétition de Jcall. Parce qu’il faut – pardonnez moi cette expression galvaudée – être deux pour danser le tango. Parce que faire la paix seul ne signifie pas faire faire la paix. Cela signifie tout simplement que vous avez été incapables de dialoguer avec votre ennemi, que vous avez été incapables de lui expliquer vos positions. Et cela, parce que vous n’êtes pas convaincu du bien-fondé de vos arguments.

L’actuel gouvernement israélien a des positions claires et des lignes rouges au-delà desquelles il ne souhaite pas s’engager. L’actuel gouvernement de l’Autorité Palestinienne a aussi des revendications sur lesquelles il n’est pas prêt de transiger. Les deux administrations sont convaincues du bien-fondé de leurs arguments. Mais qui a raison ? Qui peut prétendre que sa position est la plus juste ?

Plutôt que de mettre ces deux gouvernements dos à dos, ne serait-il pas plus judicieux de les aider à dialoguer, de les aider à réduire petit à petit le fossé qui les sépare ?

Est-ce qu’en accusant une des deux parties de perdre la raison, serons nous sûrs de gagner la volonté de l’autre partie en faveur d’une paix équitable et juste ?

Est-ce une faute morale que de défendre son droit à l’existence, que de défendre ses citoyens contre le terrorisme et la barbarie aveugle ?

Il faudrait lancer un appel à la raison aux signataires de la pétition Jcall. Vous avez tous le droit de vous soucier de l’avenir de l’Etat d’Israël car c’est le pays de tous les Juifs, où qu’ils se trouvent, c’est votre pays. Vous avez le droit de faire entendre votre voix dans le cadre d’un débat démocratique. Par contre, je me demande si le déni systématique des actions d’un gouvernement qui n’est pas en adéquation avec vos idéaux politiques, n’est pas un danger pour le pays que vous prétendez défendre. Soyez certains que les détracteurs d’Israël n’auront de cesse de s’appuyer sur vos arguments pour repousser plus loin la possibilité d’une paix qui paraît déjà si lointaine.

Ce dont le peuple juif a le moins besoin, c’est de la désunion. Alors débattez, critiquez mais restez unis derrière ceux qui sont à la tête du pays qui représente le seul endroit où vous pourrez, vous et vos familles, vous réfugier si par malheur l’Histoire se répète un jour.

Ce soir, je pense à Guilad Shalit, aux mains des terroristes du Hamas depuis 1406 jours. Du fond de sa geôle, je me demande s’il se soucie de savoir combien ont signé cet « appel à la raison » plutôt qu’un appel à sa libération immédiate. Espérons qu’il n’ait pas, lui, perdu la raison et qu’il pourra rapidement retrouver ceux qui l’aiment et qui souffrent tant de son absence.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette