Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Pourquoi un tel silence autour des efforts d’Ariel Sharon pour faire passer (...)

Pourquoi un tel silence autour des efforts d’Ariel Sharon pour faire passer le plan de désengagement ?

Par Alain Rajchman

vendredi 4 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La démonisation d’Ariel Sharon est si profonde que les efforts qu’il déploie pour faire accepter son plan de désengagement passent complètement sous silence. Ne pas informer est une désinformation par omission.

Quand le Premier Ministre Ariel Sharon lance son plan de désengagement, les dirigeants européens le condamnent pour son aspect unilatéral. Quand Premier Ministre Ariel Sharon est en difficulté après l’échec du référendum conduit au sein du Likoud, les mêmes dirigeants européens ne se réjouissent pourtant pas de cet échec ; ils dénoncent les obstacles à la paix dans le camp du Likoud.

La critique systématique de la politique d’Ariel Sharon vise à l’absurde. Aujourd’hui, cela se traduit par l’absence de tout commentaire sur les efforts déployés pour amener les ministres ultra de l’actuel gouvernement israélien à accepter le plan proposé par Ariel Sharon. Cette attitude reflète la ténacité à considérer le Premier Ministre d’Israël comme un démon et à gommer le caractère démocratique des débats internes au sein de la société israélienne.

Il faut dire que toutes les comparaisons qui pourraient être effectuées dans la région ne seraient pas flatteuses pour les pays arabes et l’Autorité Palestinienne (des fonctionnaires de sécurité de Gaza se sont mis en grève contre la corruption qui sévit dans leur administration). La grandeur d’un homme d’Etat se mesure à son pouvoir de leader pour amener son peuple, dans un processus démocratique, à accepter des choix difficiles. Ariel Sharon aurait mérité ce coup de chapeau des démocraties européennes afin de l’encourager à progresser. Il ne viendra pas, car seules comptent aux yeux de l’Union Européenne et de la presse les critiques qui peuvent être adressées à Israël et à son chef de gouvernement.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette