Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le député européen Paul Marie Coûteaux suggère une livraison d’armes nucléaires (...)

Le député européen Paul Marie Coûteaux suggère une livraison d’armes nucléaires aux pays arabes pour faire plier Israël

Par Alain Rajchman

mercredi 2 juin 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Cet ancien collaborateur de Michel Jobert, de Jean-Pierre Chevènement, de Boutros-Ghali et de Philippe Seguin vient de justifier la livraison par la France de la centrale nucléaire d’Osirak par Jacques Chirac en 1976.

Le 16 mai dernier, devant le Parlement Européen, le député européen a exprimé l’idée que l’Europe devait donner des moyens militaires supplémentaires aux pays arabes, et notamment le feu nucléaire pour rétablir l’équilibre des forces avec Israël. Il a ajouté que cette proposition est dans la ligne de la politique suivie par la France dans les années 70 avec la livraison à l’Irak d’un réacteur nucléaire.

Voilà une justification ex-post particulièrement intéressante de la politique pro-arabe de la France au Moyen-Orient et donc une justification des raisons qui ont fondé Israël à détruire Osirak en 1981. A l’heure où l’Iran renforce une technologie nucléaire civile qui ne trompe personne, il serait bon de prendre au mot les propos de Paul-Marie Coûteaux. Il sait de quoi il parle, il a été deux ans Directeur pour l’Afrique du Quai d’Orsay.

La proposition de Paul-Marie Coûteaux ajoutée aux déclarations du Ministre des Affaires Etrangères Irlandais Brian Cowan ont de quoi inquiéter. Ce dernier a récemment participé à la Conférence de l’Organisation Islamique (celle qui avait accueilli avec enthousiasme le Premier Ministre de Malaysie Mahathir Mohamad déclarant que les Juifs étaient la source de tous les problèmes du monde) pour dire que les « forces israéliennes n’avaient aucune espèce d’égard pour la vie humaine ».

Comme le terrorisme ne peut jamais être mis en cause, puisqu’il serait le seul moyen de lutte des Palestiniens, le représentant de la Présidence Européenne exercée par l’Irlande, passe sous silence le massacre de Tali Hatuel et de ses quatre filles qui a précédé l’intervention de Rafah. Pire, Brian Cowan rappelle à Israël la Convention de Genève relative au respect des populations civiles en temps de guerre alors que Tsahal cible des terroristes.

Une étude de l’Institut des politiques internationales contre le terrorisme montre que depuis la reprise de l’Intifada, les civils israéliens représentent 80 % des victimes, tandis que du côté palestinien, au moins 56% des victimes sont des combattants avérés sans compter ceux qui ne portent pas d’uniforme ou qui se dissimulent derrière des populations civiles, voire des enfants.

Rien n’y fait. L’Europe qui s’exprime par la voix de Brian Cowan ou de Paul-Marie Coûteaux est en voie de légitimer une nouvelle solution définitive au problème de l’existence d’Israël qui pourrait être sa disparition. Un pas nouveau et dangereux vient d’être franchi en suggérant d’offrir aux pays arabes les moyens de « vitrifier » Israël. Comme l’a dit en substance Michel Jobert, alors Ministre des Affaires Etrangères, au sujet de l’agression arabe de Kippour 1973, « quel mal y-a-t-il à vouloir rentrer chez soi ? ». En fidèle disciple, Paul-Marie Coûteaux y ajoute les moyens expéditifs. Quel mal y-a-t-il à tout cela ?


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette