Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Un journaliste iranien sur les principes du djihad

Un journaliste iranien sur les principes du djihad

MEMRI

lundi 17 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Hamid Golpira a publié, dans le quotidien iranien en anglais Tehran Times, un article sur les principes du djihad, évoquant le djihad contre soi-même pour l’élévation personnelle ainsi que le djihad physique de combat. Voici l’article : (1)

Les règles du djihad

" J’étais autrefois l’élève d’un très grand cheikh. Il m’a enseigné, à moi et aux autres élèves, plusieurs choses. Qu’Allah le bénisse pour son riche enseignement, et agrée son djihad d’enseignement.

Un jour, notre enseignant nous a appris les règles du djihad. Il a déclaré que tout musulman doit d’abord s’adonner au djihad-i-nafs, ou lutte contre les désirs inférieurs, afin de se purifier. Le prophète Mahomet (paix sur lui et sa famille) a qualifié le djihad-i-nafs de grand djihad. Nous devrions réfléchir à ce profond hadith.

Après avoir accompli le djihad-i-nafs à un niveau satisfaisant et s’être engagé à y consacrer toute sa vie, un musulman peut accomplir l’autre djihad, d’un niveau inférieur. Ce djihad définit trois types de personnes : 1) les vrais musulmans ; 2) les non-musulmans qui ne sont pas des ennemis de l’islam combattant activement l’islam ; 3) les ennemis de l’islam, qui incluent tous les munafiqin (les hypocrites qui prétendent être musulmans).

Les vrais musulmans sont nos frères et nos sœurs, contre qui nous ne devons jamais nous battre. En outre, nous ne devons jamais lutter contre les non-musulmans qui ne sont pas les ennemis de l’islam, vu que certains d’entre eux vivent en pays islamiques et ont payé l’impôt de la jizya, ce qui en a fait des dhimmis (personnes protégées par l’islam), et que d’autres sont des citoyens de pays non-musulmans qui ne combattent pas personnellement l’islam et ne contribuent pas à la guerre contre l’islam.

En ce qui concerne les ennemis de l’islam, nous n’avons l’autorisation de nous battre contre eux qui si nous avons [préalablement] fait tout notre possible pour éviter la guerre et les encourager à ne plus être des ennemis de l’islam, mais à rejoindre l’un des deux autres groupes. "


Les ennemis de l’islam devraient être encouragés à se convertir

" Notre sage enseignant nous a expliqué cela en ces termes : d’abord, nous devons les inviter à l’islam. Même s’ils nous déclarent la guerre, nous devons les inviter à l’islam en appelant à une trêve d’un jour pour leur permettre de considérer notre proposition. Si au bout d’un jour, ils rejoignent l’islam, nous devons les accepter en tant que frères et sœurs musulmans, et la guerre aura été évitée.

S’ils n’adhèrent pas à l’islam, nous devons les inviter à payer l’impôt de la jizya et à devenir des dhimmis, ou à conclure un traité de paix avec les musulmans, et nous devons de nouveau appeler à une trêve d’un jour pour leur permettre de considérer notre proposition. S’ils décident, après un jour, de payer la jizya et de devenir des dhimmis, ou de conclure un traité de paix avec les musulmans, nous devons accepter leur choix, et ainsi la guerre aura aussi été évitée.

Si toutefois ils n’adhèrent pas à l’islam et ne décident pas [non plus] de devenir des non-musulmans sans inimitié envers l’islam, mais entreprennent de faire la guerre aux musulmans, alors, en de telles circonstances, nous sommes en droit de les combattre, tant que nous respectons toutes les autres règles du djihad, qui imposent de traiter avec justice les prisonniers et de ne pas attaquer les civils. Et l’islam enseigne que le génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le terrorisme sont toujours haram (interdits).

Il est une fois arrivé qu’à la veille d’une guerre, le prophète Mahomet (que la paix soit sur lui et sa famille) a donné à l’imam Ali (que la paix soit sur lui) un drapeau sur lequel était inscrit : ’la ilaha illa allah’ (il n’y a d’autre Dieu qu’Allah), et lui a demandé de se rendre sur le champ de bataille en brandissant l’étendard pour inviter ses ennemis à l’islam. Et l’imam Ali (que la paix soit sur lui) s’est incliné. C’est là le meilleur exemple de ce qu’est le vrai djihad. "

(1) Tehran Times (Iran), le 11 mai 2004

L’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient (MEMRI) est une organisation indépendante à but non lucratif qui traduit et analyse les médias du Moyen-Orient. Des copies des articles et autres documents cités, ainsi que toute information d’ordre général, sont disponibles sur simple demande.

The Middle East Media Research Institute (MEMRI),

Email : memri.eu memri.org.uk  memri.org.uk>

Site web : www.memri.org/french

MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes les traductions. Les textes ne peuvent être cités qu’avec mention de la source.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

MEMRI
Le directeur du journal du parti syrien au pouvoir attaque les partisans du libéralisme - mai 2004
Un penseur tunisien réformateur : La laïcité est vitale pour l’avenir du monde arabe et musulman - mai 2005
Rassemblement du Fatah sous les auspices de Mahmoud Abbas : « Nous sommes tous en quête de martyre » - août 2009
En Afghanistan, la décapitation de passagers d’un bus déclenche des manifestations anti-talibans sans précédent depuis le 11 septembre - novembre 2008
La crise au Moyen-Orient : une crise locale, régionale et mondiale ; une crise conventionnelle et nucléaire (2) : la guerre vue par le Hezbollah, l’Iran et la Syrie - juillet 2006
Dans la presse arabe : la crise économique un complot du gouvernement américain et/ou des Juifs américains - octobre 2008
Une nouvelle publication palestinienne appelle à l’arrêt de la violence - mai 2004
Hafez Al-Mirazi, ancien présentateur d’Al-Jazeera et Al-Arabiya, accuse ces deux chaînes de couverture médiatique partielle des révolutions moyen-orientales - mars 2011
Une nouvelle unité militaire des femmes au Hamas : « Nos membres aspirent au martyre » - septembre 2005
Le vice président du parti égyptien Al-Wafd nie l’Holocauste

 - octobre 2011
Menace iranienne
L’Iran et le Hezbollah élèvent le niveau de leurs préparations de guerre en nommant un nouveau Commandant du front contre Israël. - novembre 2010
L’Egypte accuse l’Iran de chercher à dominer le Moyen-Orient - décembre 2008
L’Iran n’aurait pas tout dit de ses installations nucléaires - octobre 2007
Tribune iranienne à New York - septembre 2009
L’AIEA affirme que l’Iran a étendu son installation militaire de Parchin - août 2015
Face aux menaces de Téhéran, la communauté internationale doit se mobiliser sans tarder - Frapper l’Iran d’ostracisme - décembre 2006
Analyse : ce que cache l’accord irano-russe sur la livraison des S-300 - avril 2016
La vache qui rit s’implante en Iran - mars 2011
Partout dans le monde on se recueille. A Paris, c’est Rohani qu’on accueille. Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité - janvier 2016
ONU : le chef de la commission des droits de l’homme de l’Iran défend la lapidation - novembre 2010
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette