Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le commandant de la division de Gaza a été sanctionné suite au tir d’obus au (...)

Le commandant de la division de Gaza a été sanctionné suite au tir d’obus au phosphore durant l’opération Plomb Durci / Anshel Pfeffer – Haaretz

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

lundi 1er février 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le général Eyal Eizenberg, commandant de la division de Gaza, et le colonel Ilan Malka, ancien commandent du régiment Guivati, ont mis en danger des vies humaines en autorisant le tir d’obus au phosphore vers un site de l’UNRWA dans la bande de Gaza, au cours de l’opération Plomb Durci.

Les deux officiers, qui ont mené une large part de l’opération il y a un an, ont été sanctionnés par le commandant militaire de la région sud, le général Yoav Galant, une commission de l’état-major ayant établi qu’ils avaient outrepassé leurs pouvoirs en approuvant le tirs des obus au phosphore et en mettant ainsi en danger des vies humaines. Ces informations figurent dans le rapport remis en fin de semaine par le gouvernement israélien aux Nations-Unies, en réponse au rapport de la commission Goldstone.

Les noms des deux officiers ne sont pas mentionnés dans le rapport israélien. « Le rapport parle de lui-même et prouve que Tsahal a commencer à enquêter dès la fin de l’opération, sans avoir attendu telle commission où une autre », a déclaré le porte-parole de l’armée.

L’événement au cours duquel ont été tirés les obus au phosphore s’est déroulé le 15 janvier, deux jours avant la fin de l’opération Plomb Durci, dans le quartier de Tel al-Hawa, au sud de la ville de Gaza.

Au cours de combats entre Tsahal et des cellules du Hamas qui, selon les services de renseignement, disposaient de missiles anti-chars avancés, il a été décidé d’utiliser des bombes fumigènes au phosphore pour créer un écran de fumée pour empêcher les hommes du Hamas de voir les soldats. Selon des sources militaires, le tir d’obus a été autorisé à titre exceptionnel afin de permettre aux forces sur le terrain de s’extraire d’une zone dangereuse.

Un bâtiment de l’UNRWA, l’agence d’aide aux réfugiés de l’ONU, se trouvait entre les soldats de Tsahal et les positions du Hamas. Des éclats d’obus se sont répandus à l’intérieur du site, blessant un employé de l’agence et deux civils palestiniens et endommageant le bâtiment.

Le rapport remis par Israël à l’ONU indique que le chef d’état-major, Gaby Ashkenazi, a récemment ordonné, sur recommandation du procureur militaire, Avihaï Mandelblit, la mise en place d’une sixième équipe de vérification chargée d’examiner deux autres cas qui ont été évoqués dans le rapport Goldstone, dont la mort de vingt civils dans le quartier de Zeitun après un bombardement israélien.

Les équipes de vérification de l’état-major n’enquêtent que sur les cas les plus graves qui ont été révélés après l’opération Plomb Durci. A cela il faut ajouter les quelques cent cinquante enquêtes qu’a mené et que mène encore la police militaire sur des cas de mauvais comportement de la part de soldats. Ces enquêtes ont mené jusqu’à présent à l’ouverture de trente-six enquêtes judiciaires officielles et à un procès dans lequel un soldat a été condamné pour avoir volé la carte de crédit d’un Palestinien. Sept cas ont été classés sans suite.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette