Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Europe – Une étude : l’islamophobie est en baisse, l’antisémitisme est en (...)

Europe – Une étude : l’islamophobie est en baisse, l’antisémitisme est en hausse

lessakele - Yedioth Aharonot

lundi 4 janvier 2010
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’Institut de la Recherche des Conflits et de la Violence à l’université de Bielefel en Allemagne conduit chaque année un travail de recherche détaillé sur l’ampleur des expressions de haine dans le pays en particulier et en Europe en général. Entre autres, les chercheurs étudient la xénophobie, le sexisme, le racisme, l’antisémitisme et les préjugés vis-à-vis des chômeurs, des handicapés, des sans domicile fixe et des homosexuels. Cette fois, les chercheurs ont coopéré avec leurs collègues de différentes universités en Hollande, en Grande-Bretagne, en France et dans d’autres états européens.

La crise économique qui a fait rage dans le monde cette année et la hausse du nombre de pauvres et de chômeurs ont convaincu les chercheurs qu’une hausse serait notée dans tous les domaines. Cependant, en comparaison avec les travaux de recherche effectués ces dernières années, il s’avère que pour tout ce qui concerne certains phénomènes – comme la discrimination contre les femmes, le racisme et la haine des musulmans – il y a eu, au contraire, une baisse.

Les données de l’étude faite en Allemagne démontrent que les deux seules exceptions, pour lesquelles la haine a augmenté en 2009, sont les juifs et les homosexuels. Beate Küpper de l’université de Bielefeld, a expliqué que ces deux groupes sont considérés comme financièrement solides et par conséquent la crise dans le marché a encouragé un grand ressentiment à leur égard. Küpper a mis l’accent sur le fait que, suite à l’histoire allemande, il est encore « stupéfiant » que 48% des habitants du pays expriment des attitudes antisémites.

Küpper et ses collègues ont comparé les résultats obtenus en Allemagne avec ceux obtenus dans d’autres pays du continent, comme la Grande-Bretagne, la France, la Hollande, l’Italie, le Portugal, la Pologne et la Hongrie. L’examen des résultats a démontré que dans le reste de l’Europe, il y a une hausse constante des préjugés à l’encontre des minorités.

On ne fait pas de différence entre Israël et les juifs d’Europe

« 50.4% des européens pensent qu’il y a trop d’immigrés dans leur pays et 54.4% pensent que l’Islam est une religion intolérante » a dit Küpper. Un phénomène intéressant résiste dans le fait que justement dans les pays où la majorité des gens pensent qu’il y a trop de musulmans, il y a un nombre relativement faible d’immigrés des pays arabes et d’Afrique du Nord.

Le travail de recherche montre également que 31.3 pour cent des européens pensent qu’il y a une « hiérarchie naturelle entre les blancs et les noirs. » 60,2 pour cent des participants à l’étude ont dit que le sexe joue un rôle prépondérant dans la détermination de l’emploi des gens et par conséquent, que « les femmes doivent prêter une plus grande importance à leur rôle en tant que mères et qu’épouses. » 42.6 pour cent ont dit que les homosexuels et les lesbiennes ne devraient pas avoir des droits égaux car leurs actes sont « immoraux ».

Le phénomène de l’antisémitisme continue à éveiller l’inquiétude parmi les directeurs de l’enquête, après qu’il s’avère que 41.2 pour cent des européens pensent que « les juifs essaient de profiter de leur passé en tant que victimes du régime nazi. » Le pays le plus antisémite est la Pologne, où 72 pour cent de la population sont persuadés que les juifs profitent de l’Holocauste et le pays le moins raciste est la Hollande, où 5 pour cent pensent ainsi.

24.5 pour cent des européens ont répondu aux enquêteurs que les juifs avaient une trop grande influence sur le monde, et 31 pour cent ont dit que les juifs ne s’intéressaient pas à -et ne s’inquiétaient pas de - quiconque n’est pas juif. Cependant, il y a eu quelques résultats plus réconfortants : 61 pour cent des habitants de l’Europe pensent que les juifs « enrichissent la culture du continent ». Les pays qui se sont distingués dans ce domaine sont la Hollande, la Grande-Bretagne et l’Allemagne.

Une autre donnée intéressante qui a été vérifiée dans cette étude est l’antisémitisme dissimulé entendu dans la critique à l’encontre de la politique de l’Etat d’Israël envers les palestiniens ; Les chercheurs ont examiné cette question en vérifiant le nombre de participants faisant une généralisation sur les juifs quand ils parlent d’Israël. 45.7 pour cent des répondants ont fait une telle généralisation et ont dit qu’Israël « essayait d’exterminer les palestiniens. » 37.4 pour cent des participants ont dit que, « à cause de la politique israélienne, ils comprennent pourquoi de nombreuses personnes n’aimaient pas les juifs. »
Source : http://www.ynet.co.il/


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette