Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ariel Sharon a perdu une bataille, pas la guerre !

Ariel Sharon a perdu une bataille, pas la guerre !

Par Alain Rajchman

lundi 3 mai 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La défaite d’Ariel Sharon au sein de son propre parti était prévisible. Elle a été confirmée dans la nuit. Le vieux général a perdu une bataille, mais il n’a pas perdu la guerre. Il a connu des revers plus difficiles et sait qu’il lui faudra tenir bon.

Sa vision de la paix passe par un plan de retrait courageux qui a reçu contre toute attente l’appui du président américain et plus récemment de Kofi Annan. Pourquoi Ariel Sharon a-t-il souhaité un vote au sein du Likoud qui risquait de le déstabiliser ? Il a certainement voulu clarifier les choses. Elles le sont avec un Likoud qui s’oppose à 60 % contre son plan actuel.

Le vote d’hier montre aux américains et au monde que les décisions les plus graves et difficiles provoquent inévitablement de fortes tensions dans la société israélienne. Malgré son poids politique, Ariel Sharon peine à convaincre. Le vote sanction qu’il reçoit démontre que pour ceux qui devraient évacuer les terres, où ils vivent depuis des décennies, il s’agit d’un vrai déchirement. Il serait temps, que cet aspect humain du renoncement des israéliens à une part de terre pour mieux la diviser, soit mieux accepté et partagé par les palestiniens. Le vote du Likoud pourrait aider Ariel Sharon à montrer que les palestiniens ne détiennent pas le monopole de ce renoncement à la terre. Désormais, cette dimension devra être prise en compte dans un nouveau plan de désengagement.

Cependant le Likoud n’est pas tout Israël. Ariel Sharon a provoqué un vote qui peut rester neutre sur son avenir à la tête de l’exécutif. Ainsi, il pourrait participer à une recomposition du paysage politique israélien. Son vieil ami, Shimon Peres, n’est pas loin et l’a assurer de son soutien pour poursuivre dans la voie du désengagement.

Israël gagne en maturité politique, comme l’ont montré les opposants au plan de désengagement actuel en refusant d’applaudir à l’annonce des résultats. Avec le nouvel attentat qui a vu l’assassinat d’une mère, enceinte de huit mois, et de ses jeunes enfants, mitraillés à bout portant, la situation était trop grave pour exprimer une quelconque victoire. Mais pour l’AFP et France Info, ces finesses politiques ne sont pas accessibles. La journée a simplement été marquée une fois de plus par un attentat (je cite) contre une « mère colon », mais toutefois sans aller jusqu’à évoquer le triste sort réservé à ses malheureux « bébés colons ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette