Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Iran : « Dans certaines circonstances, l’Iran pourrait avoir besoin d’uranium (...)

Iran : « Dans certaines circonstances, l’Iran pourrait avoir besoin d’uranium enrichi à 63% »

MEMRI Middle East Media Research Institute

mardi 27 octobre 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les pourparlers ont débuté le 19 octobre 2009, à Vienne, entre l’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique, sur la proposition faite il y a quelques semaines par le président iranien Mahmoud Ahmadinejad en prévision des pourparlers du 1er octobre 2009 entre l’Iran et les 5 +1 à Genève. La proposition stipule que l’Iran fera passer son uranium, déjà enrichi en Iran à un moindre niveau, à un pays tiers qui l’enrichira à 20%, pour être utilisé dans le réacteur de recherche de Téhéran.

Selon l’agence de presse iranienne Fars, la délégation américaine à V ienne étudie les moyens de parvenir à une déclaration officielle américaine du droit iranien à enrichir de l’uranium sur son propre sol - mais ce changement de direction des Etats-Unis se heurte à l’opposition des représentants européens. [1]

Abolfazl Zohrehvand, conseiller du Secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale Saïd Jalili, a déclaré à l’agence de presse iranienne IRNA que les « dans certaines circonstances, l’Iran pourrait avoir besoin d’uranium enrichi à 63% », qu’il lui « faudrait acquérir ou à fabriquer lui-même sous la supervision de l’AIEA ». [2]

Des sources proches des négociations à Vienne ont confié à Press TV que l’Iran avait retiré la proposition d’Ahmadinejad de transférer l’uranium enrichi à un pays tiers pour un enrichissement plus important, et exigeait actuellement d’acheter directement de l’uranium enrichi à 20% à la France, la Russie ou les Etats-Unis. [3]

Le porte-parole de l’Organisation iranienne pour l’énergie nucléaire Ali Shirzadian a réitéré la position iranienne faite deux semaines auparavant, selon laquelle si les pourparlers de Vienne échouaient, l’Iran informerait l’AIEA de son intention de commencer à enrichir de l’uranium à 20%, pour son réacteur de recherche de Téhéran. Il a ajouté que les pourparlers en cours à Vienne ne portaient que sur ce réacteur de recherche, et que l’Iran poursuivrait comme de coutume ses activités d’enrichissement dans ses installations nucléaires. [4]

Un enrichissement à 5% est autorisé par l’AIEA, sous son contrôle et à des fins de production d’électricité. J usqu’à présent, toutefois, les États-Unis n’ont pas officiellement reconnu le droit de l’Iran à enrichir de l’uranium à quelque niveau que ce soit, l’Iran étant qualifié d’Etat « suspect ».

L’Iran semble opérer par étapes. Le pays s’efforce en premier lieu d’obtenir la reconnaissance internationale de son droit à enrichir de l’uranium à au moins 5% sur son propre sol et sur une base continue. Dans le même temps, il cherche à faire légitimer au niveau international sa demande d’enrichir de l’uranium à un niveau de 20% ou plus, avec ou sans consentement. La prochaine étape sera apparemment la demande s’enrichir de l’uranium à 63%.


[1] Fars (Iran), 19 octobre 2009.

[2] IRNA (Iran), 18 octobre 2009.

[3] Press TV (Iran), 18 octobre 2009.

[4] IRNA (Iran), 19 octobre 2009.


Pour adresser un email au MEMRI ou faire une donation, écrire à : memri memrieurope.org

Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le site http://www.memri.org/french.

Le MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu’avec mention de la source.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

MEMRI
Emeutes dans les universités de Téhéran : « Nous ne voulons pas de l’énergie nucléaire. » - mai 2006
Débat télévisé en Iran : du mythe des chambres à gaz et de la véracité du Protocole des Sages de Sion ; « Seule une opération chirurgicale pourra régler le problème de cette tumeur cancéreuse [Israël]. » - janvier 2006
Des dignitaires religieux islamistes aux Palestiniens : faites-vous exploser à Jérusalem et Tel-Aviv - décembre 2008
Un article humoristique saoudien plaide la prolongation du mandat de Jacques Chirac - juin 2007
Le Fondateur du parti nazi égyptien : « Tout ce que nous voulons, c’est la suprématie mondiale de la race égyptienne » - octobre 2011
Récents éditoriaux d’Ahmed Al-Jarallah, directeur de quotidiens koweïtiens, sur le Moyen-Orient - avril 2004
Un feuilleton iranien de science-fiction met en scène une reine juive maléfique - décembre 2006
Des journalistes arabes expriment leur soutien aux réticences de la France face à la burqa - août 2009
Mahmoud Al-Habbash, ministre du Waqf de l’Autorité palestinienne, fustige l’ingérence d’Ahmadinejad dans les affaires inter-palestiniennes et inter-arabes - octobre 2010
Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah : Ce n’est pas le moment de discuter du désarmement du Hezbollah - août 2006
Menace iranienne
Guardian : L’Iran et Al Qaeda prparent une offensive en Irak ! (traduction complte) - mai 2007
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad : « Il existe une grande ressemblance entre l’incident du 11 septembre et l’Holocauste » - juillet 2011
Qui va arrêter l’Iran ? - juin 2008
Barack Obama et le casse-tête iranien - février 2009
Iran – Quelles possibilités pour Israël ? - décembre 2008
Choisir l’honneur - octobre 2006
Iran : Tsahal se prépare à passer à l’action - décembre 2008
Réunion d’urgence à l’ONU après un tir de missile iranien - janvier 2017
L’Europe de Javier Solana parlera-t-elle aussi d’une seule voix pour condamner la reprise du programme nucléaire militaire de Téhéran ? - juillet 2004
Hillary Clinton : l’inconnue de l’accord iranien au Congrès - juillet 2015

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette