Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Un ancien Ministre de l’Autorité Palestinienne : le Fatah devrait s’allier (...)

Un ancien Ministre de l’Autorité Palestinienne : le Fatah devrait s’allier avec l’Iran

Ma’an News Agency | Traduction : Marc Brzustowski.

dimanche 2 août 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Hatim Abdul Qader, l’agent de liaison du Mouvement (Fatah) pour les Affaires concernant Jérusalem a déclaré au journal Ma’an, samedi que : « Le temps est venu pour le Fatah, le plus grand parti politique de Palestine, de rechercher une alliance stratégique avec l’Iran »

Dans une déclaration, Abdul Qader a expliqué « qu’à la lumière du désintérêt d’Israël pour parvenir à l’accomplissement d’un accord négocié avec les Palestiniens, le Fatah n’a d’autre choix que de chercher de l’aide à l’extérieur, de la part de l’Iran »

Il a, cependant, insisté qu’il faisait, là, juste référence au Parti et non pas au Gouvernement de l’Autorité Palestinienne à Ramallah. Abdul Qader a démissionné de son poste en tant que Ministre des Affaires de Jérusalem en Juillet.

Le très laïc Fatah a, dans le passé, interdit les relations avec l’Iran depuis le tout début de la révolution islamique de 1979, bien que le mouvement palestinien ait généralement soutenu les efforts de l’Iran pour rejeter les règles imposées par l’Occident. Le Hamas et l’Iran ont, par contre, établi des relations ouvertes et continues.

Abdul Qader a expliqué que : « Les défis auxquels le peuple palestinien est confronté, en termes d’attaques et de dangers sans précédent sur Jérusalem, obligent le mouvement Fatah à formuler sa stratégie d’alliances régionales basée sur de nouveaux principes et critères »

Il a encouragé la Conférence à venir (mardi 4 août) à adopter un programme politique qui élabore de nouvelles relations avec l’Iran, au regard de son importance stratégique et de son influence. Abdul Qader a argué que la puissance de la République islamique dans la région doit être exploitée pour servir la cause palestinienne et la cause de Jérusalem.

Abdul Qader a aussi revendiqué que l’ancien Président Mohammed Khatami a été l’un des très rares dirigeants dans la région qui ait soutenu le rejet par l’ancien chef palestinien Yasser Arafat des propositions de Camp David en 2000, à l’inverse de la plupart des régimes arabes.

Le dirigeant du Fatah a aussi insisté sur le fait qu’en dépit des excellentes relations entre l’Iran et le Hamas, ce pays perçoit le Fatah comme le leader du combat national palestinien et souhaiterait y contribuer. Il a aussi suggéré de lier les dossiers palestinien et syrien dans toute future négociation avec Israël.

Le mois dernier, le négociateur en chef de l’Organisation de Libération de la Palestine, Saeb Erekat, a rencontré le Ministre des Affaires étrangères iranien pour la première fois en Egypte. Erekat a expliqué (au journal) Ma’an qu’il avait discuté avec Manouchehr Mottaki de pourparlers de réconciliation, d’unité nationale et d’autres problèmes régionaux et palestiniens.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette