Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Une loi pour le statut de Jrusalem

Une loi pour le statut de Jrusalem

par Claire Dana-Picard | Arouts 7

jeudi 21 mai 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A loccasion du Yom Yeroushalayim o lon clbre la runification de la capitale dIsral, le leader de la coalition, Zeev Elkin, a prsent, avec dautres chefs de formations parlementaires, une proposition de loi visant fixer une fois pour toutes le statut de Jrusalem.

On peut dire que la question est d’actualité, étant donné que le président des États-Unis Barack Obama a fait savoir en début de semaine, après sa rencontre à la Maison Blanche avec Netanyahou, qu’il avait élaboré un nouveau “plan de paix” pour le Proche-Orient, prévoyant notamment la création d’un Etat palestinien dont “Jérusalem-Est” serait la capitale. En outre, toujours d’après ce programme, la Vieille Ville deviendrait une “zone internationale sous le contrôle de l’Onu”.

Selon ce projet de loi, tout changement dans les contours municipaux de la ville ne pourra se faire qu’avec l’appui d’une large majorité de 80 députés, au lieu de la majorité habituelle exigée qui est de 61 voix.

Elkin n’est pas le seul à vouloir prendre ses précautions : il a été rejoint par le chef du groupe parlementaire d’Israel Beteinou, Robert Ilatov, ainsi que par le député Avraham Michaeli, du parti Shass, par Zevouloun Orlev, de Habayit Hayehoudi, par Ouri Ariel du Ihoud Leoumi et par le député de l’opposition Othniel Schneller (Kadima).

Le député Elkin a expliqué qu’il souhaitait par cette nouvelle loi, qui est en fait un amendement de la loi fondamentale, confirmer une fois pour toutes l’unité de la ville et assurer l’avenir de la capitale tout en veillant à la sécurité de ses habitants.

La loi actuelle définit l’étendue du territoire de Jérusalem conformément à ce qui a été fixé le 28 juillet 1967. Elle interdit en outre que le contrôle de la ville soit confié à une autorité étrangère, à moins que ce changement ne soit décidé à une majorité de 61 députés. Elkin a expliqué sa démarche de la façon suivante : “Jérusalem est une ville qui a un statut particulier, avec une signification historique pour le peuple juif dont elle est la capitale éternelle”. Il a ajouté que des générations de Juifs s’étaient engagés à la préserver en tant que capitale du peuple juif. Et de poursuivre : “C’est pourquoi la Knesset doit faire en sorte que rien ne pourra jamais porter atteinte à la capitale d’Israël”.

Il faut rappeler qu’un projet de loi similaire avait déjà été soumis à la Knesset précédente, cette fois par le député Likoud Guideon Saar (devenu ministre de l’Education). Parmi les signataires figurait à l’époque … Binyamin Netanyahou.
En guise de conclusion, Elkin a déclaré : “J’espère que le gouvernement actuel permettra le vote de cette loi. Cela ne signifie pas qu’il y aura un affrontement avec Obama. Il existe actuellement à la Knesset une large majorité en faveur de l’unité de Jérusalem mais il faut également penser aux générations futures”.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette