Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Europe : Conflit ouvert au sein du groupe de travail parlementaire chargé (...)

Europe : Conflit ouvert au sein du groupe de travail parlementaire chargé d’enquêter sur les fonds européens versés à l’Autorité Palestinienne

Bureau de François Zimeray - Député Européen - Membre de la Commission des Affaires Etrangères et de la Défense

jeudi 1er avril 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les membres du groupe de travail mis en place par la Conférence des présidents le 13 mars 2003 à la suite de la demande de députés de toutes tendances dont François Zimeray (PSE), viennent de parvenir à des conclusions radicalement différentes et, de façon tout à fait exceptionnelle, le groupe déposera deux rapports contradictoires à la Conférence des présidents.

Ce groupe de travail ne dispose pas des pouvoirs d’investigation d’une commission d’enquête officielle.

Le premier rapport, rédigé par le député allemand Laschet, conclut que si le groupe n’a pas pu obtenir de preuves formelles au sens légal du terme de détournement des fonds européens, il existe cependant des indices précis et concordants montrant que :

  • des pratiques budgétaires « archaïques » demeurent en particulier s’agissant du « bureau du Président » de l’Autorité Palestienne,
  • « des détournements de l’aide budgétaire directe venant des fonds de l’UE peuvent avoit été faits, en raison de la non affectation de cette aide [à des programmes précis] et des restrictions du contrôle du FMI » (p. 14),
  • « l’aide budgétaire directe n’était pas l’instrument financier à utiliser dans un contexte de corruption notoire et plus pertinemment de terrorisme » (p.15),

Le rapport Laschet demande l’arrêt de l’aide budgétaire directe à l’Autorité Palestinienne, à défaut de mesures de contrôle extrêmement rigoureuses : « should the Palestinian Authority need further direct budgetary assistance from the European Union in future, this should take place only in the framework of an accurate, all-encompassing and transparent mechanism of external and internal auditing and to which the European Union officials would be closely associated ».

Les deux rapports, désavouant de manière cinglante le Commissaire Patten, recommandent :

  • le renforcement des contrôles,
  • la suppression des paiements en cash des salariés en dehors de toute comptabilité, la mise en place de règles budgétaires claires, et
  • la réduction du budget du Président de l’Autorité Palestinienne à un niveau « approprié ».

Le deuxième groupe, majoritairement composé de personnes dès le début des travaux hostiles au principe même de l’enquête, s’en tient aux conclusions de la Commission sur l’absence de preuves formelles.

En 2002, quelques députés dont François Zimeray ont du « arracher avec les dents » les 170 signataires nécessaires à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. Bloquant cette initiative, la Conférence des Présidents a refusé de mettre la question en débat. Elle a décidé la mise en place d’un groupe de travail informel qui ne dispose pas des pouvoirs d’investigation légaux d’une commission d’enquête. Certains partis politiques ont désigné pour siéger à ce groupe de travail des personnalités notoirement hostiles à Israël et oposées au principe d’une commisssion d’enquête.

Dans le même temps, l’OLAF (anti fraud office) a lancé ses propres investigations qui se poursuivent à ce jour. La justice belge enquête également sur le financement des brigades des martyrs d’Al-Aqsa par l’Union Européenne. la justice française (parquet de Paris) enquête sur les versements d’un million d’euros par mois à Madame Arafat.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette