Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > L’Australie boycotte aussi la confrence de l’Onu sur la racisme

L’Australie boycotte aussi la confrence de l’Onu sur la racisme

L’Express l Reuters

dimanche 19 avril 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A l’instar des Etats-Unis et du Canada, l’Australie annonce qu’elle boycottera la confrence internationale sur le racisme que l’Onu organise partir de lundi Genve. Les autorits australiennes redoutent que la confrence de Durban II ne se transforme en tribune antismite.

« La déclaration adoptée en 2001 (ndlr, à Durban) avait isolé Israël et le Proche-Orient. L’Australie avait à l’époque fait part de ses vives inquiétudes. Malheureusement, nous n’avons pas la certitude que la conférence de réexamen ne servira pas de nouveau de tribune pour lancer des opinions choquantes, notamment antisémites », explique le ministre australien des Affaires étrangères, Stephen Smith, dans un communiqué.

La conférence de Durban II, qui se tient de lundi à vendredi à Genève, devait permettre de surmonter les séquelles laissées par la première conférence de l’Onu sur le racisme, tenue en 2001 en Afrique du Sud. Israël et les Etats-Unis s’en étaient retirés parce que des pays arabes avaient tenté d’y assimiler le sionisme au racisme.

Le boycott du Canada, des Etats-Unis et de l’Australie mais aussi d’Israël augure mal de l’issue de cette nouvelle conférence, d’autant que l’Union européenne réserve toujours sa réponse.

Une réunion aura lieu ce dimanche soir à l’initiative de la République tchèque, qui assume la présidence tournante de l’UE, pour déterminer l’attitude des Européens.

Le projet de déclaration finale de 16 pages qui a fait l’objet d’un accord vendredi a exclu toute allusion à Israël, au sionisme ou au conflit du Proche-Orient.
Il en va de même pour la « diffamation des religions » que réclamaient les Etats arabes en guise de riposte à la controverse déclenchée en 2006 par la publication de caricatures danoises du prophète Mahomet.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette