Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La question Palestinienne comme excuse

La question Palestinienne comme excuse

Par Ze’ev Schiff - Ha’aretz du lundi le 22 octobre 2001

mardi 30 mars 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Traduction CID
Il n’est pas trop difficile de comprendre l’approche américaine selon laquelle pour se battre contre le terrorisme islamiste fondamentaliste, il est nécessaire de mobiliser l’aide des États arabes et musulmans.

Cependant, il est totalement inacceptable de soutenir qu’il existe un quelconque lien - apparemment, cette ligne de pensée trouve sa principale inspiration auprès de ces mêmes états - entre le terrorisme islamiste et le conflit israélo-palestinien, que l’on présente comme la cause d’un tel terrorisme.

En suivant une telle ligne de raisonnement, on pourrait soutenir que la cause du terrorisme islamiste peut être attribuée au conflit entre l’Inde et le Pakistan autour du Cachemire. Le terrorisme généré par le monde arabe et musulman est une maladie propre à celui-ci - une maladie infectieuse qui permet à l’hydre de l’antisémitisme de redresser sa tête hideuse dans un certain nombre de pays européens.

Il y a quelqu’un qui a fait le rapport entre le terrorisme Islamiste et le conflit palestino-israélien, c’est le Prince (et milliardaire) saoudien Ibn Al-Walid Talal Ibn Abdoul Aziz, qui voulait faire une donation de 10 millions de dollars aux familles des victimes de l’attentat terroriste du 11 septembre contre les tours jumelles du World Trade Center de New York. Ce dernier a prétendu qu’une des raisons de l’attentat terroriste était l’attitude d’Israël et des Etats-Unis envers les Palestiniens. Le maire de New York Rudolph Giuliani a rendu le chèque parce qu’il a perçu dans les remarques du donateur potentiel une justification indirecte de cet acte de terrorisme.

Par contre, il existe bien une « connection » saoudienne pour ce qui est de l’attentat du 11 septembre. Tout d’abord, l’Arabie Saoudite a tout intérêt à aider le monde à oublier qu’Osama Bin Laden est saoudien, tout comme l’étaient 12 des auteurs des attentats terroristes du 11 septembre.

Deuxièmement, si l’Arabie Saoudite se sent si concernée par le bien-être des Palestiniens, pourquoi ne leur a-t-elle pas transféré les fonds qu’elle avait promis de leur fournir ? Pourquoi l’Arabie Saoudite,par exemple, ne transfère-t-elle pas les fonds des comptes bancaires de Bin Laden - que l’Arabie Saoudite s’est jusqu’ici abstenue de geler ˆ au bénéfice des camps de réfugiés palestiniens ?

Le président égyptien Hosni Moubarak (qui lutte contre le terrorisme avec des méthodes qu’Israël ferait bien d’éviter) affirme de même que 50 pour cent ˆ il a même dit une fois 80 pour cent - des actes terroristes dans le monde peuvent être mis au compte du conflit israélo-palestinien.

Quelqu’un devrait demander au Président Moubarak si la liste de telles attaques terroristes inclut la tentative d’assassinat sur sa personne en 1995 par des fondamentalistes associés à Bin Laden, et si le conflit israélo-palestinien était la cause du massacre perpétré par des fondamentalistes islamiques en 1997 à Luxor, attentat qui coûta la vie à 58 touristes japonais et suisses ? Ces mêmes terroristes avaient attaqué l’ambassade égyptienne à Islamabad en 1995. Il n’est pas inutile de rappeler à Moubarak qu’il y avait une connexion égyptienne sous la forme du cheik égyptien Omar Abdel Rahman - dans la première tentative, en 1993, de faire sauter le World Trade Center.

Ce n’était ni la situation des Palestiniens, ni l’attitude de la France envers eux qui ont poussé un groupe de terroristes algériens islamistes à tenter en 1994 de détourner un avion de ligne d’Air France pour le faire s’écraser contre la Tour Eiffel. Cet attentat aurait eu lieu, si les commandos français n’avaient pas repris contrôle de l’avion détourné alors qu’il se ravitaillait en kérosène à Marseille. Est-ce que le terrorisme islamique si cruel en Algérie qui a causé la mort de milliers de civils, y compris des femmes et des enfants, est lui aussi lié avec le conflit entre Israël et les Palestiniens ?

Il y a des gens pour prétendre que, étant donné que les Arabes et les Musulmans estiment qu’ils font l’objet de discrimination, ils sont conduits à effectuer des actes de terrorisme. Cependant, ils ne sont pas les seuls dans le monde qui se sentent victimes de ségrégation. On n’a pas encore rapporté le cas d’Hindous ou de Bouddhistes, qui sont discriminés (beaucoup d’entre eux sont victimes de préjugés), qui auraient mis en branle une opération pour faire sauter des gratte-ciel et d’importantes installations du gouvernement américain.

C’est aux Musulmans eux-mêmes, et particulièrement aux chefs religieux musulmans, qu’il incombe de prouver que ces actes graves de terrorisme sont contraires aux principes de l’Islam. Les Musulmans ne seront pas capables de justifier de tels actes en les mettant au compte du conflit israélo-palestinien, ce qu’ils ont tenté de faire à la conférence des États islamiques du Qatar.

Cinq des 12 résolutions votées au cours de cette conférence concernaient
Israël et le soi-disant terrorisme qu’elle exercerait. Dans l’une des sept résolutions restantes, les délégués n’ont pas oublié de proposer des dons au peuple Afghan - c’est-à-dire au gouvernement Taliban.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette