Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Une mauvaise salade nioise

Une mauvaise salade nioise

Jacques Tarnero | CRIF

jeudi 2 avril 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

On connaissait de la bonne ville de Nice ses clbres salades, son corso fleuri, son carnaval, ses plages de galets et son ancien maire Jacques Mdecin, plutt ripoux. Et bien voil que cette jolie ville peut accrocher son palmars un autre fleuron, celui dabriter le syndicat denseignants le plus dbile de France pour ne pas dire le plus ractionnaire.

Voilà en effet que le SNES local, c’est à dire le syndicat national de l’enseignement secondaire vient de voter un texte appelant au boycott d’Israël.

On ne peut qu’être « boulversifié » par tant d’intelligence progressiste ! Et on est soudain inquiet de confier des enfants, SES enfants, des adolescents à des professeurs sensés transmettre de la culture, du savoir et du sens critique qui font preuve dans le texte qu’ils ont signé, d’une telle inculture, d’une telle absence de savoir, d’une telle absence de sens critique.

Par contre du prêt à penser idéologique, du cliché pré digéré, de la mauvaise foi politique et de la bonne conscience, ah ! oui, de la bonne conscience ! Il y en a à revendre au SNES de Nice et on se demande à quoi ils pensent ces professeurs si préoccupés des malheurs du monde ?

Ont-ils le souci de l’intolérance croissante à l’intérieur des lycées et collèges de France ? Ont-ils le souci des violences répétées à l’intérieur de ces mêmes collèges ? Sont ils inquiets au SNES de Nice du sort fait aux jeunes filles dans les banlieues quand elles refusent la loi des petits caïds pas encore barbus ? (mais cela ne saurait guère tarder) Sont ils inquiets ces enseignants de l’impossibilité de faire un cours sur la seconde guerre mondiale car dès que le mot juif est prononcé, certains élèves sont saisis de convulsions ?

Il faut croire que la pensée progressiste, si présente dans le milieu enseignant, est bien malade, tant c’est l’idéologie qui sert aujourd’hui de conditionnement psychique. Enseignants de Nice, changez de salade syndicale, celle la est indigeste !


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette