Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Dieudonn, candidat « antisioniste » aux europennes

Dieudonn, candidat « antisioniste » aux europennes

Abel Mestre et Caroline Monnot | Le Monde

lundi 23 mars 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Fin de non recevoir pour Dieudonn. L’humoriste, qui a annonc samedi 21 mars, depuis son thtre de la Main d’or Paris, sa candidature « antisioniste » et « anticommunautariste » aux lections europennes en Ile-de-France, en avait appel au leader du LKP en Guadeloupe, en esprant qu’il le rejoigne.

« J’aimerai faire un duo avec un autre Elie [référence à son ancien tandem avec Elie Semoun], Elie Domota. » « Nous devons nous battre de l’extrême droite à l’extrême gauche contre ce centre qui détient le pouvoir depuis très longtemps, contre le système béké en réalité, a affirmé Dieudonné. Parce que c’est le même système béké qui est en France et je pense l’avoir localisé. »

Interrogé par le Monde sur ce qu’il en pensait, M. Domota a répondu sèchement : « Je n’en pense absolument rien. Cela ne m’intéresse pas. Pour Dieudonné,  »l’antisionisme sera la grande ligne de fracture qui nous opposera à tous les autres partis« , ces derniers étant, selon lui,  »tous sionistes« . Pour l’humoriste,  »le sionisme gangrène la France, c’est un danger (…) il faut que la République retrouve son sens et que nous chassions toutes les organisations du type CRIF de la République".

Se défendant de tout antisémitisme – « c’est une aberration. Se battre contre le sionisme, c’est se battre contre l’antisémitisme » – Dieudonné a égrené les noms de ses probables colistiers : Alain Soral, transfuge du PCF et ex-FN, aujourd’hui président de l’association politique Egalité et réconciliation ; Ahmed Moualek, animateur du site Labanlieuesexprime. org ; Ginette Skandrani, ancienne militante des Verts, exclue de cette formation pour ses collaborations à un site Internet négationniste ; Thierry Meyssan, fondateur du Réseau Voltaire et auteur de L’effroyable imposture, livre remettant en cause la version officielle du 11-Septembre et enfin le centre Zahra, des Chiites radicaux à l’origine de la création du Parti antisioniste.

Persuadé que cette liste « créera une surprise », Dieudonné avertit : « Vous allez découvrir à quel point le peuple n’est plus dupe (…) et à quel il est conscient du rôle que jouent les réseaux sionistes » en France. « A moins de 300 000euros, je ne vois pas comment avancer plus avant », a par ailleurs affirmé l’humoriste, évoquant l’idée d’une « grande souscription » pour financer sa campagne. Un membre du bureau d’Egalité et réconciliation, qui représentait Flash, bimensuel d’extrême droite radicale proche de Dieudonné, donne une piste sur la façon de récolter de l’argent : « Sur Facebook, les groupes de fans de Dieudonné comptent 20000 membres. Il suffit que chacun mette dix euros. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Lutte contre l’antisémitisme
Lawn Tennis de Saint-Mandé : Exclus pour avoir dénoncé les propos antisémites du président du club ! - mai 2004
Communiqu de presse du CRIF propos de la rcente dclaration de Mr Williamson - février 2009
Insultes antisémites à l’EHESS : quand la guerre des mémoires polonaise sur la Shoah s’invite en France - février 2019
Tags antisémites : un sexagénaire arrêté en flagrant délit - mars 2019
#CaSuffit - février 2019
RN 1-Saint-Brice : un jeune Juif attaqué par un Maghrébin - février 2019
Tee-shirts antisémites : deux personnes placées en garde à vue - août 2008
L’affaire Ramadan, révélatrice du « nouvel » antisémitisme - novembre 2017
Sur le triste diable que l’antisémitisme nous a donné - janvier 2014
État des lieux - septembre 2005
Lutte contre l’antisionisme et l’incitation à la haine
Antisionisme et antisémitisme : les deux facettes du BDS - août 2015
UNRWA fakes Gaza girl campaign with image of bombed-out Damascus - juin 2017
La dernière invention de l’antisionisme soft : « l’alya mentale » - avril 2006
Prise en défaut par vidéo, la journaliste américaine Helen Thomas se retire - juin 2010
Négationnisme et antisionnisme : récurrences et convergences des discours du rejet - mai 1999
La Jordanie empêche des militants pro-palestiniens d’entrer en Cisjordanie - août 2012
Yigal Palmor, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères : « Le texte du journal suédois n’est pas seulement d’un racisme abject, il est dangereux » - août 2009
« Les nouveaux visages, rouge et vert, de l’antisémitisme » - mars 2002
L’héritage d’Hitler : L’antisémitisme islamique et l’impact des « Frères Musulmans » - novembre 2007
Le plan B des Palestiniens : « La solution ? Un Etat unique, désionisé, laïque et démocratique » ... - juin 2006

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette