Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Khaled Mechal nommé numéro un du Hamas à Damas et Abdelaziz Rantissi, dans la (...)

Khaled Mechal nommé numéro un du Hamas à Damas et Abdelaziz Rantissi, dans la bande de Gaza

mercredi 24 mars 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Mechal, dirigeait le bureau politique du Hamas à Damas et Abdelaziz Rantissi était le porte-parole du Hamas à Gaza.

Ayant lui-même échappé à une tentative d’assassinat par le Mossad, Khaled Mechal, chef du bureau politique du Hamas, a été nommé mardi à la tête du mouvement islamiste en remplacement du cheikh Ahmed Yassine, tué la veille lors d’un raid aérien israélien, a-t-on appris de source proche du groupe.

On ignore toutefois dans l’immédiat si cette nomination est définitive ou si Mechal, qui dirige actuellement le bureau politique du Hamas, occupera ce poste en attendant la tenue d’élections au sein du mouvement.

Mechal, qui vit en exil, a failli être assassiné en 1997 par des agents du Mossad dans les rues d’Amman où il résidait alors. Ces agents, qui lui avaient injecté un poison, ont été arrêtés sur-le-champ.

Furieux, le roi Husseïn de Jordanie avait parlé de les pendre si Israël ne fournissait pas immédiatement un antidote. Israël avait dû s’exécuter et, pour récupérer ses deux agents, libérer en outre le cheikh Yassine, alors emprisonné par l’État juif.

Selon des sources de sécurité israéliennes, Mechal opérerait aujourd’hui principalement depuis la Syrie.

Mardi également, Abdelaziz Rantissi, porte-parole du Hamas, s’est vu confier la direction du mouvement terroriste dans la bande de Gaza. Un responsable politique du Hamas, Sayed Seyam, a souligné que Rantissi n’avait toutefois pas autorité sur la Cisjordanie.

Après l’assassinat la veille dans une « frappe ciblée », par Israël, du fondateur du Hamas, Rantissi a juré mardi que le mouvement palestinien frapperait les Israéliens « partout ».

« Nous les combattrons partout. Nous les frapperons partout. Nous les pourchasserons partout », a-t-il lancé devant plusieurs milliers de personnes rassemblées dans un stade de Gaza pour pleurer le cheikh Yassine.

Ces partisans du Hamas — une organisation responsable de nombreux attentats anti-israéliens depuis le début de la deuxième intifada, en septembre 2000 — ont répondu par l’incantation rituelle lourde de menaces : « Nous sacrifierons notre sang et notre âme pour toi ! »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette