Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Israël dénonce la profanation de la principale synagogue de Caracas

Israël dénonce la profanation de la principale synagogue de Caracas

dimanche 1er février 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Un responsable israélien a dénoncé dimanche la profanation de la principale synagogue de Caracas en soulignant que de telles exactions n’auraient pu avoir lieu sans « un regard bienveillant des autorités au plus niveau ». « Nous déplorons cette attaque antisémite. C’est aux autorités vénézuéliennes d’assurer l’ordre et la sécurité », a affirmé à l’AFP un responsable israélien. Selon lui, le « peuple vénézuélien n’est pas raciste ni antisémite ».

« De tels actes n’auraient pu avoir lieu sans le regard bienveillant des autorités (vénézuéliennes) au plus niveau », a ajouté ce responsable, qui a requis l’anonymat, tout en refusant de donner d’autres précisions.

Un groupe d’une quinzaine de personnes a fait irruption dans la nuit de vendredi à samedi dans la principale synagogue de Caracas où ils ont ligoté les gardiens, détruit des objets de culte et inscrit des slogans antisémites.

« Jamais dans l’histoire de la communauté juive du Venezuela nous n’avions été la cible d’une agression semblable. Le climat est brûlant autour de nous. Nous nous sentons menacés, intimidés, attaqués », a déclaré à l’AFP à Caracas Elias Farache, président de l’Association israélite du Venezuela.

Selon lui, la récente expulsion de l’ambassadeur israélien du Venezuela et la rupture des relations diplomatiques avec l’Etat hébreu, décidés par le gouvernement du président Hugo Chavez pour protester contre l’offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza de ces dernières semaines, ont contribué à créer ce climat de tension envers la communauté juive.

Le chef de la diplomatie vénézuélienne Nicolas Maduro a condamné cette attaque et promis que les responsables seraient punis.

Le 6 janvier, le gouvernement du Venezuela avait ordonné l’expulsion de l’ambassadeur d’Israël à Caracas, Shlomo Cohen. Auparavant, le président vénézuélien Hugo Chavez avait fustigé l’offensive israélienne qui a fait plus de 1.300 morts palestiniens à Gaza, dont de nombreux civils, qualifiant l’Etat hébreu d’« assassin » et de « génocidaire ».

Le 28 janvier, Israël avait répliqué en déclarant « persona non grata » le chargé d’affaires vénézuélien à Tel-Aviv.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette