Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Pourquoi je ne verrai pas les fjords cet été

Pourquoi je ne verrai pas les fjords cet été

Par Bennet M. Epstein *

dimanche 21 mars 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

A la suite de la remarque vraiment infâme de M. Roed-Larsen, qu’Israël « a cédé a toute morale »à Djénine, la réponse est venue de son pays natal, la Norvège où quelques chaînes de supermarché ont décidé de placer des autocollants d’identification spéciaux sur les produits d’Israël.

D’autres pays scandinaves pourraient suivre le l’exemple.

Les Norvégiens disent que les autocollants ne constituent pas « un boycott » d’Israël ; ils recherchent juste pour leurs clients, qui sont carrément pro-Palestiniens, d’attirer leur attention sur, où ces produits sont fabriqués.

Peut-être que nous autres devons descendre en courant à nos supermarchés locaux avec un « post-it » jaune pour que les consommateurs de saumon norvégien ou de fromage Jarlsberg puissent aussi prêter attention à, où ceux-là aussi, sont produits. Collez-les sur les paquets avec une note : ces produits viennent d’un endroit avec un passé honteux qui continue à fonctionner comme une zone libre en Europe pour les Néo-Nazis et autres extrémistes d’extrême droite.

Ceux qui se demandant si les Européens sont anti-Israël à cause des actions d’Israël contre le terrorisme ou à cause de leur propre antisémitisme latent, doivent étudier l’exemple de la Norvège. Derrière le déni actuel d’un boycott, vous constaterez que les Norvégiens sont tout à fait expérimentés dans le boycottage d’Israël. Des syndicats norvégiens ont récemment refusé de décharger les produits alimentaires des fermes israéliennes.

L’année dernière, « un mouvement norvégien de jeunesse du travail » a organisé une manifestation contre les chanteurs israéliens du concours des chansons de l’Eurovision.

Un autre groupe norvégien a boycotté les oranges israéliennes depuis le début des années 90.

Ce groupe, « Israël Boikott l, » revigoré par la dernière « Intifada » va inclure un boycott de tout le commerce israélien, il dément sur son site Web que ce soit antisémite, mais déclare que son but est la fin de « l’occupation par Israël depuis 50 ans » et demande le retour des réfugiés dans une « Palestine libre. »

Pas antisémite ? En 1941,sur les graffiti sur le business Juif à Oslo ont pouvaient lire : « les juifs en Palestine. »

Faire campagne maintenant en Norvège pour obtenir les Juifs « hors de la Palestine » me semble aussi antisémite par un processus d’élimination. En effet, les racines des boycotts norvégiens d’Israël vient de loin. L’antisémitisme a tenu une place unique dans la politique norvégienne depuis les années 1930 où Vidkun a trahi sa patrie, pour plus tard devenir le chef d’un gouvernement de marionnettes Nazi en Norvège, il a formé le parti de l’Union Nationale.

Tandis que beaucoup de norvégiens se sont battus dans la Résistance, beaucoup sont devenus des collaborateurs zélés des Nazis, y compris environ les 60.000 membres de l’Union Nationale.

Sous ses auspices, la Norvège a formé sa propre branche de SS et a établi des académies envoyant des centaines d’officiers dans des réseaux de groupes de même opinion depuis la Suède et avec la petite crainte d’interférence officielle.

Plus significativement, selon un rapport publié par l’Institut de Stéphane Roth de l’Université de Tel-Aviv, le parti du Progrès d’extrême droite est le deuxième parti par sa grandeur en Norvège avec 25 des 160 sièges du Parlement. Parmi d’autres vues racistes et anti-immigration, ce parti préconise d’interdire la circoncision masculine.

Schechita, les autocollants casher sur les marchandises israéliennes, c’est l’équivalent moderne de peindre « Joden » sur les commerces Juifs d’Oslo et Trondheim en 1941.

On n’a pas besoin de rappeler qu’après que cela, les Juifs restants de toute la Norvège ont été déportés à Auschwitz.

Moins de 30 (TRENTE !) ont réchappé de l’Holocauste.

Je ne suis pas de la sorte qui a l’habitude de faire attention aux boycotts et aux contre-boycotts, parce que souvent vous ne savez pas qui vraiment vous allez blesser . Mais il y a une bonne raison pour laquelle je n’achèterai pas de produits norvégiens ou ne ferai pas de croisière sur une ligne norvégienne.

Leurs autocollants ont attiré mon attention...


  • Bennet M. Epstein est avocat pénaliste exerçant à New York. Il est ancien procureur et professeur de droit criminel.

Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette