Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Tsahal a achevé son retrait ; Israël menace de riposter si les tirs se (...)

Tsahal a achevé son retrait ; Israël menace de riposter si les tirs se poursuivent

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mercredi 21 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Huit obus de mortier ont été tirés hier vers le territoire israélien à partir d’un camp de réfugiés au centre de la bande de Gaza, rapporte le Haaretz. Deux obus se sont abattus en territoire palestinien et six en Israël. L’armée de l’air a détruit le mortier utilisé pour les tirs, qui serait, selon des sources militaires, le fait du Hamas. En plus de cet incident, des Palestiniens ont ouvert le feu à deux reprises sur des forces israéliennes qui patrouillaient le long de la frontière avec la bande de Gaza, près du point de passage de Kissoufim, et auraient également actionné une mine au passage de soldats israéliens.

Selon les autorités militaires, en visant avec ses tirs de mortier les points de passage de Karni, de Kissoufim et de Kérem Shalom, le Hamas porte délibérément atteinte au transfert d’aide humanitaire vers la bande de Gaza. Tsahal et le Shabak, le service de renseignement intérieur, accusent par ailleurs le Hamas de piller les camions acheminant des vivres. Le Shabak rapporte en outre de nombreux incidents, depuis le cessez-le-feu, au cours desquels des membres du Hamas ont ouvert le feu sur des militants du Fatah et les ont blessés.

Selon des sources militaires, si les tirs sur Israël se poursuivent, la riposte israélienne sera ferme et pourrait consister en une reprise des raids aériens. Selon le site internet du Haaretz, Tsahal a achevé ce matin son retrait de la bande de Gaza, le dernier soldat israélien ayant quitté le territoire palestinien. L’armée reste déployée autour de la bande de Gaza tout en continuant la démobilisation de ses réservistes.

Lors d’une visite au commandement militaire de la région sud, le Premier ministre Ehud Olmert a fait hier la lumière sur certaines décisions du cabinet durant la guerre. Selon M. Olmert, Israël a décidé de ne pas élargir l’opération en lançant la troisième phase car cette phase aurait nécessité un très long séjour des troupes à l’intérieur de la bande Gaza et le « créneau diplomatique » aurait été insuffisant. Quant au soldat enlevé Guilad Shalit, M. Olmert estime que, grâce à l’opération, Israël s’est rapprochée de sa libération.

Le Maariv rapporte à ce sujet que les responsables israéliens estiment que la situation créée à l’issue la guerre est propice à la libération de Guilad Shalit. Il serait désormais possible de profiter de la faiblesse relative du Hamas pour lui imposer un échange de prisonniers qui mènera à la libération du soldat enlevé. En effet, Israël estime que les images de prisonniers libérés rentrant à Gaza permettra au Hamas de rétablir quelque peu son image auprès de l’opinion palestinienne.

Toujours selon le journal, le gouvernement tend à adopter la formule suivante : les points de passage ne seront pas rouverts en l’absence d’avancée concernent Shalit. Hier, les membres de la famille Shalit sont sortis optimistes de leur rencontre avec la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, et le comité pour la libération du soldat enlevé a annulé une manifestation qui devait avoir lieu samedi prochain.

Le journal rapporte par ailleurs que Mme Livni se rendra aujourd’hui à Bruxelles où elle essaiera de mobiliser les vingt-sept ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne en faveur de la lutte contre la contrebande d’arme vers Gaza. La ministre israélienne demandera également à ses homologues européens d’agir pour mettre fin aux transferts de fonds iraniens vers Gaza.

Par ailleurs, rapporte le Haaretz, le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, s’est rendu hier dans la bande de Gaza et s’est rendu sur les sites des trois bâtiments des Nations-Unies touchés par les combats. Il n’a pas rencontré de responsable du Hamas. M. Ban a déclaré avoir « le cœur brisé » par l’étendue des destructions.

Le secrétaire général de l’ONU s’est ensuite entretenu avec le Premier ministre Ehud Olmert. Ce dernier a réclamé que toute enquête de l’organisation sur les dommages subis dans la bande de Gaza soit accompagnée d’une enquête sur les dommages causés aux localités du sud d’Israël. M. Olmert a également demandé que des organisations internationales, l’Egypte et l’Autorités palestinienne supervisent l’œuvre de reconstruction dans la bande de Gaza afin d’éviter que le Hamas en retire la moindre légitimité.

* International

Prestation de serment de Barack Obama

Les trois grands quotidiens israéliens consacrent une large place à la prestation de serment du président Barack Obama, hier à Washington, et publient des photographies de l’événement ainsi que des extraits du discours inaugural du nouveau président.

Selon le Yediot Aharonot, c’est George Mitchell, ancien chef de la majorité démocrate au sénat, qui devrait être nommé conseiller du président pour le Proche-Orient. Spécialiste en résolution de conflit, Mitchell avait été l’émissaire du président Clinton aux pourparlers de paix en Irlande du Nord. En 2001, il avait rédigé pour le président Bush un rapport spécial sur la deuxième Intifada qui a servi de base à l’engagement du président en faveur du projet de deux Etats pour deux peuples.

Nahum Barnéa, l’éditorialiste du Yediot Aharonot, rappelle que le rapport Mitchell avait été accueilli avec colère par le gouvernement Sharon. Akiva Adler du Haaretz, affirme quant à lui que George Mitchell est un homme prudent qui recherche en général la voie médiane et que sa nomination ne révèle rien des intentions de Barack Obama en ce qui concerne le Proche-Orient. De manière générale, les journaux israéliens soulignent que Barack Obama se consacrera tout d’abord aux problèmes internes des Etats-Unis, notamment économiques, et que le conflit israélo-palestinien ne devrait pas, pour l’heure, figurer parmi ses priorités./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette