Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Conflit Israël-Hamas : une aubaine pour les mouvements extrémistes (...)

Conflit Israël-Hamas : une aubaine pour les mouvements extrémistes Français

Laurent David Samama - Etudiant en master de Relations Internationales à la Sorbonne

jeudi 15 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Trois semaines de conflit entre Israël et les extrémistes du Hamas ont établi des divisions claires dans les milieux intellectuels français. Politiciens, observateurs, éditorialistes, polémistes, journalistes et bloggeurs traitent le sujet de long en large si bien qu’il devient difficile de trouver un angle d’attaque digne d’intérêt pour le lecteur. Il faut dire que le Proche-Orient et Israël en particulier ne laissent personne indifférent, surtout lorsque des mouvements extrémistes récupèrent le conflit pour gonfler leurs rangs et chauffer les masses. Chronique d’une importation du conflit israélo-palestinien en France…

Il n’y a qu’à voir le nombre impressionnant de commentaires au bas des articles qui traitent de l’Etat hébreu sur divers sites Internet pour mesurer l’ampleur du phénomène. Et encore, nombre d’entre eux gâtent encore leurs lecteurs : les sites internet de Libération et de LCI ont tout bonnement décidé d’interdire aux surfeurs d’exprimer leurs points de vue. « Censure ! » peut-on entendre auprès des partisans de Dieudonné, de la tribu Ka et des Indigènes de la République. Alors, limite t-on arbitrairement notre liberté d’expression ? Pas vraiment. Les modérateurs expliquent plutôt que devant le nombre d’opinions antisémites qui infestaient leurs forums, ils n’avaient d’autre choix que d’en bloquer les accès [1]. Mais après une dizaine de jours a écumer les forums des sites les plus détestables de la toile, je vous dois la vérité : Les antisionistes enragés m’ont bien déçu. Ce sont les mêmes clichés, les mêmes ficelles. Dieudonné nous ressort Faurisson de son cercueil, Leila Shahid nous parle de carnage et de crime de guerre a Gaza, et Sine propose en une de son hebdo un drapeau israélien avec une Magen David formée par les ossements des victimes palestiniennes [2]... Enfin chers amis , quelques efforts ! Vous pourriez tout de même nous proposer de la nouveauté !

La jeune garde antisioniste n’est pas en reste ; elle essaye tant bien que mal de mettre quelques coups de pieds dans la fourmilière et de se faire une place au soleil. Ainsi, l’hystérique Houria Bouteldja, leadeuse des Indigènes de la République (ces délicats a qui nous devons le nazifiant néologisme de souchien (sous-chien) pour qualifier les français de souche) a tenté de jouer la carte de la jeunesse fougueuse sur le plateau de Ce Soir ou Jamais. Mercredi 7 janvier, entourée de Yann Arthus Bertrand, Yazid Sabbeg et Abd el Malik, la passionaria de la cause palestinienne nous a donc gratifié de ses visions politiques. Le débat n’avait a priori rien à voir avec la question proche orientale ; il s’agissait d’une réflexion sur la question du désir d’individualité face a la masse. Pour Houria Bouteldja, les noirs et les arabes ne peuvent être réellement eux-mêmes en France, la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat ne devrait pas s’imposer aux usagers des services publics mais seulement aux fonctionnaires. C’était une façon de préparer le terrain pour ce qui allait suivre. Alors que Frédéric Taddei rendait l’antenne, Houria Bouteldja bouillante, keffieh sur les cheveux, l’interrompt et nous informe qu’il faut tous se mobiliser samedi, descendre dans la rue pour se rendre au rassemblement que son mouvement organise en faveur de la Palestine.

Dans un autre registre, le site les Ogres.org, antisioniste et altermondialiste proche de la mouvance Tribu-Ka/Dieudonné, cache a peine sa jubilation lorsqu’il crache sur Israël. Les combats entre Tsahal et le Hamas semblent être leur cadeau de Noel. Leur discours est rodé. Tribunes et « Appels aux Juifs du monde entier à se désolidariser de la secte sioniste et de son pseudo état « Juif », et à condamner ses crimes de génocide commis contre le peuple palestinien » se succèdent. On ne parle plus d’Israël et des Etats-Unis mais des occupants sionistes et des impérialistes yankees et l’on remet systématiquement en cause le droit d’Israël à exister. Les Ogres et leurs nombreuses antennes (Ogres Québec, Bruxelles, Québec, Ogres Gays, Ogres Juifs !) partagent les mêmes combats. La lutte contre le sionisme est d’ailleurs leur leitmotiv et ils franchissent allègrement cette ligne rouge faisant de l’antisioniste un antisémite. Ne résistant pas a la tentation, je vous livre un florilège des titres des plus récents articles qui furent mis en-ligne sur cet égout d’internet : « Dominique Sopo ou l’obsession antisémite », « Dieudonné au Zénith : Du grotesque à l’art subtil et utile », « Gaza : la responsabilité directe de la France et de l’Union Européenne ». Ces mêmes Ogres dressent régulièrement des listes de juifs, de noirs et d’arabes sympathisants d’Israël sur leurs forums. Ils publient très récemment une liste de produits israéliens et des firmes qui soutiennent Israël en vue d’un grand boycott.

Ces papiers prometteurs sont toujours écrits par des auteurs anonymes. On dénonce, mais jamais sous sa vraie identité, il ne faut pas pousser ! Tout cela est bien évidement punissable par la loi, mais les Ogres ont trouvé la parade. Ils localisent leurs serveurs en dehors des frontières françaises, souvent aux Etats-Unis. Le paradoxe amuse lorsqu’on sait combien la nation américaine est vomie par les créateurs du site ! Outre-Atlantique, ils sont protégés par le premier amendement de la Constitution qui permet une totale liberté d’expression ce qui empêche toute possibilité de poursuites judiciaires à l’encontre des créateurs des Ogres. Sous couvert de liberté d’expression, les Ogres représentent le nouveau paradis pour adorateurs de Nabe, Soral et autres terroristes intellectuels qui lisent Céline plus pour le fond que pour la forme… Et dire que les Ogres nous expliquent au début de leur présentation que leur sigle signifie Ouverture Géographique Religieuse Ethnique Sociale !

Le jeune polémiste que je suis ne résiste pas a voir dans la passion qui saisit notre peuple lorsqu’il parle d’Israël et des juifs quelques réminiscences du temps ou l’on s’étripait au cours de repas familiaux dominicaux autour de la question de la culpabilité de Dreyfus. En 2009 on bouffe certes une pizza devant son écran mais on n’oublie surtout pas de déverser son fiel antisémite sur les forums en tous genres !


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette