Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Quelle est l’opinion française actuelle face à l’opération israélienne (...)

Quelle est l’opinion française actuelle face à l’opération israélienne ?

Bruno Nicolas

lundi 12 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

L’opinion française n’est probablement pas autant anti Israélienne que nous pourrions le penser ou le croire, du moins pour le moment. Je ne dis pas cela par excès d’optimisme ou de pro israélisme, pas plus que je ne dis que la France est, malheureusement, pro Israël.

J’ai pour cela plusieurs indices, certes non scientifiques, encore que... car rien ne vaut le terrain. En effet, je vis et bouge ; Je vois des gens de diverses origines et horizons ; J’écoute, j’observe, je discute. C’est pour moi une évidence, le décalage entre ceux qui croient faire l’opinion, l’ensemble des médias très Paris Paris, et l’opinion de la « populace » me semble immense . Les français ont une confiance très molle vis à vis des médias, pour ne pas dire une méfiance affichée.

Mais mon indice préféré et potentiellement le plus probant, est l’absence de sondage dans la presse, dont elle est si friande d’habitude.

A ma connaissance je n’ai pas, ni vu, ni lu, ni entendu parler en France d’un seul sondage digne de ce nom, pour connaître l’opinion française concernant Israël, Gaza, la diplomatie arabe, américaine, onusienne, européenne et française, dans nos médias. Pourtant la presse parle des sondages effectués en Israël. Le dernier sondage israélien indique que les israéliens soutiennent l’intervention de son armée à 90 %. Parle-t-elle des 10 % manquants ? S’agit-il des arabes israéliens ? Pourtant, il me semble bien que les arabes israéliens représentent environ 20% de la population d’Israël. Cela voudrait dire que la moitié des arabes israéliens soutiennent l’opération... Jamais la presse ne dira cela !

Pourquoi aucun sondages (publié) en France ? Car je doute qu’aucun sondage n’ait jamais été effectué depuis le début de l’opération « plomb durci ».

Je vois quatre réponses possibles non exhaustives :

1/
Soit nous considérons que les médias sont pro israéliens, auquel cas ils refuseraient de publier des sondages trop favorables aux palestiniens.

2/
Soit nous considérons que les médias sont pro palestiniens, auquel cas ils refuseraient de publier des sondages trop favorables aux israéliens

3/
Soit les français sont indifférents à ce sujet d’actualité, alors pourquoi les médias nous en parle tant ?

4/
Soit les français sont très partagés sur le sujet, une faible majorité se dégage d’un côté ou d’un autre. Alors pourquoi les médias ne relaient pas le partage des opinions ? La vérité que chacun peut légitimement chercher ne se trouve-t-elle pas dans la diversité ?

Comme évoqué plus haut, je suis personnellement convaincu qu’une majorité de français soutien la guerre contre le Hamas. Je crains malheureusement que cette majorité soit faible et que, malheureusement, c’est bien contre le Hamas qu’elle apporte son soutien et non pas pour Israël. Ce qui est loin d’être satisfaisant à mon goût mais c’est mieux que ce que les médias voudraient faire passer et nous imposer.

Hier a eu lieu la deuxième manifestation pro Palestine ou anti Israël. Elle a été présentée comme un succès. Mais les français ne sont pas dupes. Quand on voit en tête de cortège les têtes connues de la gauche de la gauche et qu’on se rend compte de l’absence de la gauche classique socialiste et de son quasi silence, quelle crédibilité peut-on donner à ce « succès ». Egalement, il a été montré quelques débordements de violence, preuve qu’il s’agit d’un succès entaché. Et les français n’aiment pas ce genre de tâches.

Je ne suis pas juif, d’ailleurs peu importe ma religion si j’en ai une. A mon sens, croire ou ne pas croire, pratiquer ou ne pas pratiquer, c’est une affaire de liberté et de conscience personnelle avant tout. Je ne place pas mon soutien à Israël au niveau religieux mais sur le terrain de la défense des libertés que la démocratie doit protéger. D’ailleurs, l’Etat juif n’est pas peuplé que de juifs. En me plaçant hors de la religion, je n’ignore pas le fait religieux pas plus que je n’ignore l’antisémitisme caché comme un crocodile prêt à saisir sa proie.

Quand chacun défend ses frères de sang ou coreligionnaires, ce qui est louable lorsque fait honnêtement et sans débordement, moi je défends, également avec calme, mes frères de toutes les démocraties. Quand l’existence même d’Israël est menacée, c’est toute la Démocratie qui menacée, c’est-à-dire tous les pays libres et chacun de leurs citoyens libres. Les fondamentaux des pays démocratiques sont les mêmes et nous devons les défendre ardemment. Dramatiquement, il faut parfois les défendre violemment lorsqu’ils sont eux-mêmes violemment menacés. Quand la démocratie américaine est attaquée par des attentats, il faut la soutenir et la défendre car ce sont toutes les démocraties qui sont attaquées. Pour la démocratie israélienne, c’est exactement la même chose comme il doit en être de même pour toute démocratie attaquée.

Pour conclure, il me semble que l’opinion française et européenne commence frileusement à comprendre cela. Il y a encore de nombreux efforts d’explication, d’information, de ré-information, d’argumentation et de conviction à faire. Les récentes fanfaronnades françaises ne nous y aident pas vraiment. Il nous faudra encore beaucoup de temps mais j’ai bon espoir. Mais l’urgence immédiate est d’orienter la totalité de nos efforts pour la défense de la démocratie israélienne. Il faut choisir son camp, celui de ceux qui aiment la démocratie ou celui de ceux qui veulent la tuer.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Les textes ...
La faiblesse de la résolution 1701 - août 2006
La nouvelle guerre du Liban et les limites de la politique de compromis - août 2006
Quelle est l’opinion française actuelle face à l’opération israélienne ? - janvier 2009
Les forces du Hezbollah - août 2006
Israël, sentinelle de notre liberté - août 2006
« Chers habitants de la planète Terre ». Pour rafraîchir la mémoire des détracteurs d’Israël - juillet 2006
Arrêtez le massacre...d’Israël - août 2006
Israël doit gagner - L’édito vidéo de Denis Jeambar - L’Express - août 2006
Le sens de la bataille de Gaza. Antisionisme radical et nouvelle judéophobie - janvier 2009
Amnesty International toujours égal à elle-même - août 2006
Opération « Oferet Yetsouka » (Plomb durci)
Pas de cessez-le-feu - décembre 2008
Tsahal met en doute les rapports arabes que Gilad Shalit a été blessé - décembre 2008
Les Européens au secours d'une sortie de crise à Gaza des palestiniens ... - janvier 2009
Décidément, pour la France, Israël n’a pas le droit de se défendre - janvier 2009
Le bouclier humain du Hamas : les preuves en video - octobre 2009
Indéfendable Hamas - décembre 2008
Revoir le brusque sursaut de conscience journalistique de Pujadas & F2 - octobre 2009
Leçons d’une guerre. Roland Dajoux tire les leçons de la guerre contre le Hamas à Gaza. - janvier 2009
Quel successeur du Hamas à Gaza ? - décembre 2008
Les dirigeants du Hamas n’ont nullement l’intention de négocier avec Israël, ni même de reconnaître l’existence de l’Etat d’Israël en tant qu’entité souveraine - janvier 2009
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette