Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Gaza : raids intenses contre tirs de roquettes

Gaza : raids intenses contre tirs de roquettes

Europe 1

jeudi 8 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Israël a intensifié jeudi ses opérations dans le sud de la bande de Gaza, au 13ème jour de son offensive. Des avions ont effectué deux raids dans la ville de Rafah. Selon la défense civile palestinienne, les avions israéliens ont bombardé au moins 40 objectifs la nuit dernière.

Plusieurs roquettes tirées à partir du Liban se sont abattues jeudi matin sur le nord d’Israël, faisant quelques blessés. Dans le même temps, l’Etat hébreu a envoyé des émissaires en Egypte discuter de propositions de trêve.

On ne sait pas qui est à l’origine des tirs en provenance du Liban. Mais c’est une menace sérieuse d’escalade.

L’aviation israélienne a procédé à d’intenses bombardements dans la bande de Gaza dans la nuit de mercredi à jeudi et les chars de Tsahal ont continué à progresser dans le sud du territoire. Des avions ont effectué deux raids jeudi vers 01h00 locale (23h00 GMT) dans la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, près de la frontière égyptienne, visant une maison et un tunnel soupçonné de servir à la contrebande, selon des témoins. L’armée avait largué mercredi soir des tracts sur Rafah sommant les habitants des zones frontalières de l’Egypte de quitter les lieux en raison de prochains bombardements contre des tunnels de contrebande.

Un raid aérien mercredi soir contre une mosquée de Gaza-ville a par ailleurs détruit l’édifice, faisant trois blessés, selon des sources palestiniennes. Lors d’une réunion mercredi présidée par le Premier ministre sortant Ehud Olmert, le cabinet de sécurité avait « approuvé la poursuite des opérations terrestres, y compris une troisième phase qui élargira l’offensive en pénétrant plus avant dans les zones peuplées », selon un responsable sous couvert d’anonymat.

Pour la deuxième journée consécutive, Israël va interrompre ses bombardements sur Gaza jeudi pendant trois heures « pour des raisons humanitaires ». Les raids israéliens cesseront pour trois heures à partir de 11H00 GMT, a déclaré un porte-parole militaire. Israël avait déjà interrompu mercredi ses bombardements sur Gaza-ville pendant trois heures pour permettre à la population de se ravitailler.

Toujours jeudi, des roquettes ont été tirées du Liban sur le nord d’Israël. Trois roquettes se sont abattues dans le secteur ouest de la Galilée, dans le secteur de Nahariya, faisant deux blessés. En riposte, l’armée israélienne a tiré en direction du Liban, a indiqué un porte-parole militaire. Ces tirs de roquettes du Liban sont les premiers depuis 2007. On ignore qui sont les auteurs. Le porte-parole du Hamas au Liban a déclaré que le mouvement islamiste n’était pas responsable.

Le Hezbollah chiite a fait clairement savoir jeudi au gouvernement libanais, où il compte un ministre, qu’il n’était pas impliqué, a déclaré le ministre de l’Information Tarek Mitri. Le gouvernement libanais a condamné les tirs de roquettes et demandé aux services de sécurité de mener une enquête sur cet incident, a déclaré un porte-parole.

La Finul, Force des Nations unies au Liban, a été placée en « état d’alerte renforcé » après des tirs de roquettes effectués depuis sa zone, au Liban sud, a indiqué à l’AFP une source militaire française s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Sur le front diplomatique, Israël a annoncé l’envoi d’émissaires au Caire pour discuter de propositions de cessez-le-feu du président égyptien Hosni Moubarak, en coordination avec son homologue français Nicolas Sarkozy. Amos Gilad, conseiller politique du ministre de la Défense, Ehud Barak, et Shalom Turjman, conseiller d’Ehud Olmert, vont examiner le plan égyptien qui bénéficie d’un large soutien international.

Le département d’Etat américain s’est dit ouvert à l’initiative égyptienne. Elle prévoit notamment « un cessez-le-feu immédiat pour une période limitée » afin de permettre l’ouverture de couloirs humanitaires et la poursuite des efforts égyptiens en vue d’une trêve permanente et des arrangements pour sécuriser les frontières de la bande de Gaza avant leur éventuelle réouverture. Le Hamas a fait part de ses « réserves », jugeant que le plan ne devait pas être considéré comme « à prendre ou à laisser ».

Sur Europe 1, Tony Blair, représentant du Quartette pour le Proche-Orient, a appelé jeudi matin les Etats-Unis à soutenir le plan présenté par l’Egypte en faveur d’une trêve à Gaza. « Maintenant, on a le potentiel pour un accord autour des éléments (dont le président français Nicolas Sarkozy) a discuté avec le président (égyptien Hosni) Moubarak et j’espère, on ne peut pas être certain, mais j’espère qu’on va atteindre un accord » de cessation des hostilités, a affirmé l’ancien Premier ministre britannique. « Il est maintenant très important pour les Etats-Unis, à New York avec le Conseil de sécurité de l’Onu, mais aussi pour tout le monde, de faire tout ce qu’on peut pour atteindre cet accord », a souligné Tony Blair qui s’exprimait en français.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette