Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Les enfants comme chair à canon : l’exemple de Rayyan

Les enfants comme chair à canon : l’exemple de Rayyan

YAEL ANCRI - AROUTS 7

jeudi 8 janvier 2009
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Lorsque le chef terroriste du Hamas Nizar Rayyan a été éliminé dans une attaque de l’armée de l’Air, ses quatre femmes et onze de ses enfants sont morts avec lui. D’après ses autres enfants qui ont survécu à l’opération, la mort des petits Rayyan n’était nullement accidentelle : Rayyan père les avait entraînés à mourir avec lui en “martyrs”.

Les membres de la famille qui ont échappé à l’opération et au projet de leur “généreux” père ont confié aux médias arabes que quelques jours avant sa mort, Rayyan avait demandé plusieurs fois à ses enfants : “Qui veut mourir en martyr avec moi ?” Et les enfants auraient répondu : “Oui, papa, nous voulons tous être avec toi morts ou vifs.”

Une fille du terroriste palestinien, Wala, a affirmé que même les plus petits voulaient mourir avec leur père. “Si vous aviez demandé à ma petite sœur de quatre ans, Aisha, qui est morte dans l’attaque, elle vous aurait dit qu’elle préférait mourir en martyr”, a prétendu Wala dans une interview accordée à l’agence de presse Ma’an.

L’une des brus de Rayyan a affirmé que ce dernier lui avait également offert une chance de mourir avec la famille. Alors qu’elle était en visite dans la grande maison familiale, son beau-père lui a demandé si elle voulait mourir avec lui, ses femmes et ses enfants. Elle a accepté, mais peu après elle a quitté les lieux, juste avant le raid de Tsahal, ratant de peu son billet pour le “paradis des martyrs palestiniens”.

Il s’avère que lorsque Rayyan a offert à sa bru “l’opportunité” de mourir avec lui, il avait déjà reçu un coup de fil de Tsahal l’avertissant qu’il devait évacuer sa maison qui allait être bombardée incessamment.

Les onze enfants qui sont morts “de leur propre volonté” avec leur père étaient âgés d’un à seize ans. Un autre fils est mort plusieurs années auparavant, envoyé par son père perpétrer un attentat suicide dans la bande de Gaza. Deux Israéliens ont été tués dans l’attaque.

Rayyan était l’un des prédicateurs du Hamas et il croyait que ceux qui meurent en combattant Israël meurent en “martyrs” et vont directement au paradis. Il encourageait ses ouailles à avoir plusieurs femmes et le plus d’enfants possible pour fournir les futurs soldats de la lutte contre Israël ! Il encourageait également le Hamas à prendre le contrôle de la Judée Samarie et à perpétrer des attentats suicide à l’intérieur de la ligne verte. Toute une tradition de haine…


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette