Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Faux procès

Faux procès

Albert Capino

mercredi 25 février 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une fois de plus, Israël se retrouve sur le banc des accusés à La Haye.

Une fois de plus, des témoins se succèdent pour charger l’État hébreu de tous les maux.

Il fut un temps où, dans une cour de justice, on considérait qu’on ne pouvait être juge et partie à la fois. Que des témoins entachés de partialité ne pouvaient être cités à comparaître.

À l’évidence, malgré toute la solennité que veut se donner la Cour de Justice Internationale - organe juridique de l’ONU - elle se trompe de procès.

Ce n’est pas le procès d’un mur qu’il faut faire, mais de ceux qui l’ont construit.

Et je n’entends pas par là Israël, mais bien celui qui en est à l’origine : le terrorisme palestinien.

Celui qui troque le keffieh et la ceinture explosive pour le costume trois-pièces-cravate et vient plaider sa cause devant la CIJ. Un remake du « Dr. Rantissi et M. Al Kidwa ».

Il en a toujours été ainsi : depuis les débuts de l’OLP - il y a plus de 35 ans - jusqu’à l’attentat de dimanche dernier, les factions déterminées à l’éradication d’Israël ont tenu ce double langage. Arafat, omniprésent, condamne les attentats, tout en armant et finançant de manière occulte ses « feddayins ». Depuis ceux qui mitraillèrent une crèche à Maalot, jusqu’à ceux qui tuent femmes et enfants dans des bus, sans distinction.

Alors que M. Qoreï nous épargne sa soupe indigeste en déclarant que l’attentat de dimanche ne fait que servir les intérêts de ceux qui veulent ériger le mur.

Ce dernier est composé des 900 victimes de la dernière « Intifada » commanditée par son Président, et par les milliers de celles - causées de part et d’autre - par l’action bestiale que les cadres actuels de « l’Autorité palestinienne » ont menée depuis 36 ans. Ceux-là mêmes qui viennent aujourd’hui demander des comptes à La Haye.

Qu’ils s’en prennent d’abord à eux-mêmes. Ce n’est pas un « mur de la honte », c’est un monument aux morts. Pour en éviter d’autres.

Et ce mur, c’est eux qui l’ont construit.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Barrière anti-terroriste
La Cour Internationale de Justice de La Haye : la barrière viole la loi internationale et doit être démantelée - juillet 2004
La Cour suprême d’Israël et la barrière de sécurité - juillet 2004
« Les murs » dans le monde... Et pourquoi on ne parle que d’Isral - mai 2009
Un conseiller du gouvernement : l’audience de la Cour Internationale de Justice de La Haye pourrait peut-être être annulée - février 2004
Deux poids deux mesures : la Cour pénale Internationale est-elle compétente pour juger le terrorisme palestinien ? - juillet 2004
Après le vote de l’Assemblée générale : précisions et perspectives - juillet 2004
Faux procès - février 2004
Israël, le « mur » et le droit - janvier 2004
La barrière de sécurité empêche un méga-attentat contre une école et un massacre contre des enfants. - décembre 2003
Une barrière contre le terrorisme - janvier 2004
Capino Albert
Les attentats, un échec pour la politique sécuritaire du Kremlin ? - mars 2010
Le voile et le masque - décembre 2003
La Croix Rouge « s’élève contre la barrière de sécurité érigée par Israël. » - février 2004
Alliances, stratégie & gros sous - octobre 2006
L’Iran se dévoile - juin 2004
Des soldats polonais trouvent des missiles français en Irak  - octobre 2003
L’Union Européenne face à ses responsabilités : « Terrorisme : l’Europe continue de faire comme si de rien n’était » - octobre 2004
« Les Juifs ont tout, les Musulmans n’ont rien » ? - janvier 2004
Archives de « Albert Capino réagit » avant Juillet 2003 - juillet 2003
Angle mort et vision brouillée. - décembre 2008

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette