Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La « France ne renoncera pas à la libération de Gilad Shalit » (...)

La « France ne renoncera pas à la libération de Gilad Shalit » (Dati)

France Info - AFP

jeudi 30 octobre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La ministre de la Justice Rachida Dati a assuré mercredi à Vérargues, près Montpellier, que la « France ne renoncera pas à la libération de Gilad Shalit », détenu depuis 2006 dans la bande de Gaza par le mouvement palestinien Hamas.

« La position de la France est particulièrement claire : le soldat franco-israélien (Gilad Shalit) doit retrouver la liberté. C’est une exigence de justice. Croyez-bien que la France ne renoncera pas à la libération de Gilad Shalit », a déclaré la ministre invitée d’honneur du dîner annuel de la délégation du Languedoc-Roussillon du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Mme Dati répondait au président du Crif Languedoc-Roussillon, Hubert Allouche, qui, dans son discours, l’interrogeait sur le rôle que la France pouvait jouer pour la libération de M. Shalit.

Questionnée sur « le racisme et l’antisémitisme qui continuent à se propager », la garde des Sceaux a dit : la « France est un des pays les plus répressifs au monde » contre l’antisémitisme. « Quand on agresse un juif parce qu’il est juif, c’est la République et tous ses citoyens qui sont agressés. Il n’y a pas de justification à chercher. C’est exactement la même chose quand deux jeunes d’origine maghrébine se font tirer dessus à Ajaccio », a-t-elle souligné.

« Depuis juin 2007, 277 infractions à caractère antisémite ont été signalées en France sur les cinq millions de procédures transmises à la justice chaque année. C’est peut-être peu mais c’est beaucoup trop...A chaque fois, j’ai demandé aux tribunaux de faire preuve de la plus grande sévérité », a déclaré Mme Dati. Elle a notamment assuré que la justice « mettait tout en oeuvre » pour retrouver les auteurs des tags racistes et antisémites découverts au collège René Cassin d’Agde (Hérault) début septembre et les punir avec « la plus grande fermeté ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette