Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le HCR aide des centaines d’Iraquiens chrétiens qui ont fui Mossoul pour la (...)

Le HCR aide des centaines d’Iraquiens chrétiens qui ont fui Mossoul pour la Syrie

jeudi 23 octobre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a commencé à apporter son aide à des centaines d’Iraquiens chrétiens qui ont fui vers la Syrie pour échapper à la violence et aux menaces dans la ville de Mossoul, au nord de l’Iraq.

Des milliers de chrétiens ont fui Mossoul au cours des deux dernières semaines. La plupart ont trouvé refuge dans des villages, ailleurs dans la province de Ninawa, mais environ 400 d’entre eux sont entrés en Syrie. On ne sait pas encore précisément qui est derrière ces intimidations, souligne le HCR dans un communiqué.

« De nombreux chrétiens de Mossoul ont été systématiquement visés récemment et ne son plus en sûreté là-bas. Nous sommes prêts à fournir de l’aide à ces Iraquiens qui cherchent refuge dans les pays voisins », a déclaré le représentant du HCR en Syrie, Laurens Jolles. « Nous sommes reconnaissants que la Syrie continue d’accueillir des réfugiés », a-t-il ajouté. La Syrie accueille au moins 1,2 million de réfugiés iraquiens.

Le HCR a accéléré l’enregistrement des réfugiés chrétiens de Mossoul qui se sont présentés aux bureaux de l’agence des Nations Unies à Damas et à Alep, alors qu’une équipe du HCR s’est rendue dans la région de Qamishli, près de l’Iraq, où des gens sont en train d’arriver. Les familles qui rencontrent des difficultés financières peuvent recevoir de l’assistance alimentaire et des dons d’urgence.


Iraq : Les chrétiens contraints de quitter Mossoul, selon le HCR

17 octobre 2008 – Près de la moitié des chrétiens de Mossoul auraient été contraints de partir victimes de menaces et d’intimidations, s’inquiète vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).
« Le HCR a reçu des informations du ministère du déplacement et des migrations à Mossoul, selon lesquelles environ 1.560 familles (soit quelque 9.360 personnes) auraient été contraintes de partir jusqu’à présent, un chiffre que l’agence n’est pas en mesure de confirmer. Cette population déplacée représenterait environ la moitié des chrétiens présents dans la zone de Mossoul », a déclaré le porte-parole du HCR, Ron Redmond, lors de son point de presse à Genève.

« Ces derniers jours, nous avons envoyé une dizaine de missions d’évaluation dans les zones autour de Mossoul, notamment à Telesquf, Batnaya, Bartilla, Baashiqa, Akre et Shekhan. Nous avons aussi envoyé des équipes du HCR dans les régions de Dahouk et Erbil, où des chrétiens ont trouvé refuge », a-t-il dit.

Selon les premiers rapports disponibles, la plupart des chrétiens iraquiens ont décidé de quitter Mossoul après des menaces indirectes et des actes d’intimidation. L’un de ceux qui ont été interviewés a été le témoin de l’assassinat d’un chrétien iraquien en pleine rue, et plusieurs personnes déplacées ont également dit qu’elles avaient reçu des menaces écrites sur le campus universitaire, chez elles et par des messages envoyés sur leurs téléphones portables.

Plusieurs autres ont aussi dit qu’elles étaient parties car elles avaient entendu des nouvelles indiquant que 11 chrétiens de Mossoul avaient été tués. D’autres ont été alertés par leurs familles, amis et voisins de possibles menaces et ont décidé de partir avant qu’il ne soit trop tard.

La majorité des familles qui ont fui résident chez des membres de leur famille, chez des amis au sein de leur communauté d’accueil ou dans des bâtiments communautaires, notamment des églises. Elles ont un besoin urgent de nourriture, de vêtements, de produits non alimentaires (tels que des couvertures, des matelas et des réchauds), des produits d’hygiène, de l’eau potable, et d’avoir accès à l’école et à des installations de santé, a dit Ron Redmond.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette