Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La police intensifie les contrôles sur les chantiers de Jérusalem

La police intensifie les contrôles sur les chantiers de Jérusalem

Le Flash info du Jerusalem Post édition française

jeudi 24 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Après deux attaques terroristes consécutives impliquant des bulldozers, la police de Jérusalem a intensifié les contrôles de sécurité dans les chantiers de construction pour éviter de nouvelles attaques. Elle vérifie également les casiers judiciaires des ouvriers arabes de Jérusalem-Est, d’après le chef de la police de Jérusalem, Aharon Franco.

La présence de la police, clairement visible dans les chantiers de la capitale, intervient un jour après que Ghassan Abou Tir, 22 ans, du quartier Touba Umm à l’est de Jérusalem, a utilisé son bulldozer pour blesser plus d’une douzaine de personnes sur la rue King David, avant d’être tué.

Trois semaines plus tôt, Houssam Taysir Dwayat du quartier Tsour Bahir avait également utilisé un bulldozer pour tuer trois personnes et en blesser une trentaine sur la rue Jaffa.

Les responsables de la sécurité ont déclaré que les mesures s’étaient déjà intensifiées à une moindre échelle après la première attaque au bulldozer. La loi interdit à la plupart des employeurs privés - dont les sociétés de construction - de vérifier les casiers judiciaires des salariés.

Barak et Netanyahou se consultent sur les questions de sécurité

Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a rencontré jeudi 24 juillet le chef de l’opposition (Likoud), Binyamin Netanyahou, dans son bureau de Tel-Aviv.

Selon le quotidien Yediot Aharonot, les deux hommes se seraient entretenus sur des questions politiques, relatives notamment à la sécurité du pays.

Pourtant, selon les déclarations officielles, les questions politiques ne devaient pas être évoquées durant cette réunion.

Le secrétaire aux affaires militaires, le brigadier-général Eitan Dangot, le chef du bureau diplomatique, Amos Gilad ainsi que le directeur de cabinet de Barak, Mike Herzog étaient également présents.

Autorisation de construction dans la vallée du Jourdain

Un projet de construction de 180 maisons à Maskiot, une petite localité juive de la vallée du Jourdain qui avait été gelé en 2006 a reçu jeudi l’aval des autorités. Le ministre de la Défense, Ehoud Barak doit donner son accord définitif avant la reprise des travaux.

Une vingtaine de familles expulsées en été 2005 du Goush Katif devaient s’installer à Maskiot mais le gel de la construction par l’ancien ministre de la Défense, Amir Peretz, avait bloqué ce projet. Maskiot créée en 1982 comme base militaire abrite un institut religieux de préparation à l’armée et quelques familles y vivent sur place dans des caravanes.

Cette information devrait attiser la colère des Palestiniens qui reprochent à Israël de poursuivre la construction dans ces régions, malgré les négociations en cours sur l’avenir de ces territoires.

Barack Obama au Kotel

Le candidat démocrate américain s’est rendu jeudi matin au Kotel avant de quitter Israël.

« L’Amérique aime Israël et le peuple juif », a-t-il affirmé après s’être recueilli devant le Mur occidental en compagnie du rabbin Shmouel Rabinowitz, responsable des Lieux saints.

Interrogé la veille par le Jerusalem Post, il avait réaffirmé son attachement à Israël, s’engageant à faire tout ce qui était en son pouvoir pour empêcher l’Iran de se procurer l’arme nucléaire.

Obama s’était rendu mercredi soir à Sderot pour une visite de solidarité en compagnie de la chef de la diplomatie israélienne, Tsipi Livni et du ministre de la Défense, Ehoud Barak. Il avait alors affirmé comprendre « le droit d’Israël à se défendre contre les attaques terroristes ». « Si on tirait sur ma maison, je ferai tout pour protéger mes enfants, je respecte ce que fait Israël pour protéger ses citoyens », a-t-il ajouté.


Jérusalem : Les jeunes danseuses vont porter plainte

Les jeunes filles d’une troupe de danse de Jérusalem envisagent de réclamer 500 000 shekels de dommages et intérêts à la mairie de la ville. Durant l’inauguration du nouveau pont au mois de juin dernier, elles avaient dû porter des vêtements amples et couvrir leurs cheveux afin de pouvoir monter sur scène.

L’affaire avait choqué la presse israélienne qui titrait le lendemain : « L’Iran est ici ». Elle a, en tout cas, soulevé le problème délicat de la mainmise religieuse orchestrée par la municipalité orthodoxe de Jérusalem. Un an avant les élections municipales, cette polémique a provoqué une mobilisation des partis d’opposition. Les jeunes filles, âgées de 13 à 16 ans, avaient été informées de la directive municipale concernant leurs vêtements quelques heures avant
le spectacle.

L’apparition sur scène des danseuses totalement couvertes en plein mois de juin avait provoqué la colère de leurs parents et d’une partie des spectateurs.

AUTORITÉ PALESTINIENNE

Les Palestiniens expliquent les motivations des terroristes

Les deux terroristes responsables des attaques au bulldozer dans la capitale israélienne étaient poussés par le désir de « laver » leur réputation selon des sources palestiniennes. Une volonté liée à leurs précédentes implications dans des activités criminelles.

Plusieurs éléments relient les deux hommes. Par exemple, Dwayat et Abou Tir avaient été exclus de leurs communautés respectives.

Dwayat, responsable de l’attaque du 2 juillet, avait vécu avec une jeune femme juive. Il consommait de la drogue et avait été incarcéré pour viol. Abou Tir, auteur de l’attaque de mardi dernier, avait également commis plusieurs délits et aurait été impliqué dans des affaires de drogue et de vol. Selon les mêmes sources palestiniennes, les deux hommes subissaient les pressions de groupes extrémistes souhaitant qu’ils « retrouvent leur honneur » et « lavent leurs noms ».

Les deux résidents de Jérusalem-Est auraient également pu prendre l’initiative, seuls, dans le but de devenir des héros aux yeux de leurs familles et amis. « Clairement, les deux hommes subissaient des pressions en raison de leur réputation. Dans ce genre de cas, il vaut mieux mourir en tant que ’shahid’ (martyr) plutôt que comme trafiquant de drogue, voleur ou violeur », ont ajouté les sources.

MOYEN-ORIENT

Des progrès dans les négociations israélo-syriennes ?

Le journal arabe Al Hayat qui paraît à Londres affirme que les négociations entre les deux pays sous l’égide de la Turquie pourraient s’accélérer prochainement. Citant des sources diplomatiques, le journal raconte que des progrès dans les négociations pourraient être visibles en août ou en septembre.

Ankara aurait demandé aux Etats-Unis de participer aux prochains rounds de négociations afin de servir de garant pour tout accord signé entre les deux pays. Une délégation syrienne de haut niveau se trouve actuellement à Washington pour y rencontrer des responsables de l’administration américaine. Selon le journal londonien, la Turquie jouerait également le rôle d’intermédiaire entre Washington et Téhéran dans des négociations secrètes entre les deux pays.

En outre, le président français Nicolas Sarkozy qui a reçu son homologue syrien à Paris le 13 juillet dernier doit se rendre à Damas en septembre. Le sujet des négociations entre Israël et la Syrie n’a pas été évoqué publiquement par des responsables israéliens qui tiennent à garder le secret sur la nature des discussions.

Risques d’attentats d’al-Qaïda

Le cabinet de sécurité a abordé, mercredi, le sujet de la menace islamiste internationale, orchestrée par al-Qaïda. Au cours de la discussion, les membres du cabinet ont également évoqué d’éventuelles attaques du mouvement terroriste visant des cibles israéliennes et juives à travers le monde.

Dans ce cadre, il est possible que les mouvements islamistes du Hamas et du Hezbollah joignent leurs forces aux cellules al-Qaïda. Les deux groupes se servent déjà du réseau Internet ainsi que d’autres outils pour entrer en contact avec la cellule terroriste et lui transmettre des informations.

Le Premier ministre Ehoud Olmert a encouragé le cabinet à utiliser tous les moyens possibles pour continuer la lutte contre le terrorisme. Olmert privilégie notamment la coopération israélienne avec les institutions d’autres Etats poursuivant le même combat.

INTERNATIONAL

Le chef d’état-major israélien à Washington pour discuter de l’Iran

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle, Barack Obama, a affirmé pendant sa visite en Israël qu’il ferait « tout ce qui est son pouvoir » pour empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire. Le chef d’état-major israélien, Gabi Ashkenazi, a déclaré qu’il avait reçu le même message lors de sa visite à Washington, D.C.

« Nous sommes tous d’accord pour empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires et il ne fait aucun doute que nous préférons utiliser l’action diplomatique et les sanctions », a déclaré mercredi Ashkenazi, après avoir assisté à plusieurs réunions sur le sujet dans la capitale américaine.

Avant d’ajouter « tout le monde comprend - aussi bien nous que les Américains - que nous devons être préparés à toutes les options. »

Le but premier du général israélien est d’intensifier la coopération et le dialogue entre les militaires israéliens et américains, a déclaré Ashkenazi, qui se dit satisfait des résultats obtenus jusqu’à présent.

L’extradition de Karadzic retardée

L’ancien dirigeant serbe Radovan Karadzic arrêté lundi tente de retarder son extradition pour la Hollande ou il doit être jugé devant le Tribunal pénal international pour crimes de guerre.

La communauté internationale avait salué l’arrestation en début de semaine de Radovan Karadzic, inculpé par le TPI en 1995, de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Responsable du siège de Sarajevo, de l’épuration ethnique des populations musulmanes et surtout du massacre de 8 000 personnes à Srebrenica en 1995, Karadzic se réfugiait sous une fausse identité en Serbie depuis des années.

Son avocat a déposé un recours contre son extradition qui devrait être rejeté par le tribunal serbe mais pourrait lui faire gagner du temps. Il était le principal criminel de guerre recherché par le tribunal de La Haye chargé de juger les anciens dirigeants serbes de la période de la guerre dans les Balkans.

SOCIÉTÉ/ECONOMIE

60 ans après l’Exodus, Frances Greenberg fait son Aliya

Seule survivante de sa famille disparue dans la Shoah, Frances Greenberg, qui avait été refoulée en 1947 par les autorités britanniques, a fait son aliya cette semaine.

« Il est temps de réaliser enfin mon rêve de jeunesse », a déclaré la vieille dame, en arrivant mardi à l’aéroport Ben Gourion avec quelque deux cents nouveaux immigrants américains.

"La dernière fois [que je suis venue] j’étais seule, la dernière survivante de ma famille”, a confié cette petite femme aux cheveux gris. Elle avait 27 ans et l’Etat d’Israël n’existait pas encore.

Le bateau Exodus arrivé sur les côtes israéliennes en 1947 avec plus de quatre mille passagers à bord avait été refoulé et ses passagers renvoyés en Europe.

Après avoir été refoulée, elle s’installe aux Etats-Unis, avec son mari, un rescapé des camps, qu’elle avait rencontré avant son départ pour Israël. Devenue veuve l’année dernière, Frances Greenberg a émis le souhait de réaliser son rêve de jeunesse.

A l’âge de 88 ans, elle a fait son aliya et a retrouvé sa fille qui vit en Israël depuis 36 ans. « Je suis très heureuse d’être de retour dans ma patrie après 60 ans », a-t-elle affirmé aux journalistes venus l’accueillir à son arrivée en Israël.

CULTURE

La haine de soi à son paroxysme

Un musicien israélien vivant à Londres a qualifié la bande de Gaza de « camp de concentration » dans un article publié en Angleterre.

Un musicien israélien vivant à Londres a qualifié la bande de Gaza de « camp de concentration » dans un article publié en Angleterre. « Gilad Shalit n’est pas une victime, c’est un soldat qui gardait un camp de concentration israélien appelé Gaza, » a écrit le musicien israélien, Gilad Atzmon dans un papier publié en début de semaine.

« Shalit, Reguev et Goldwasser servaient un état qui utilise des moyens destructeurs comme le génocide et la purification ethnique pour lutter contre ceux qu’il considère comme ses ennemis, » poursuit-il.

Ce n’est pas la première fois qu’Atzmon critique de manière virulente son pays natal à qui il reproche également de faire des efforts pour lutter contre le négationnisme « tout en poursuivant des crimes de guerre contre le peuple palestinien. » Le musicien avait été l’objet de poursuites judiciaires pour propos antisémites à plusieurs reprises y compris par des militants antisionistes.

SPORT

TOUR DE FRANCE : Carlos Sastre a eu raison de la montée de l’Alpe d’Huez

Carlos Sastre a remporté mercredi la grande étape de montagne du Tour de France disputée sur 210,5km entre Embrun et l’Alpe d’Huez.

Le coureur espagnol de l’équipe CSC, qui a attaqué dans la montée finale, a fait coup double en s’emparant dans le même temps du maillot jaune de leader aux dépens de son équipier luxembourgeois Franck Schleck.

Le vainqueur du Tour devrait être déterminé samedi lors du dernier contre-la-montre.

Le favori australien Cadel Evans reste le mieux placé pour la victoire finale au regard de ses qualités en contre-la-montre mais il se retrouve à 1.34 minute de Sastre au général.

La 18e étape longue de 196,5km verra jeudi le peloton quitter les Alpes, partant de Bourg-d’Oisans pour rallier Saint-Etienne.


JO 2008 : Tomer Or

En l’espace de cinq ans, Tomer Or a atteint le 20e rang mondial dans la discipline du fleuret. Pourtant le sportif de 29 ans va participer à Pékin à ses premiers JO. Il n’avait pu en effet participer aux olympiades d’Athènes, il y a quatre ans, après un échec aux épreuves de qualification.

Le parcours de l’escrimeur était pourtant très prometteur puisqu’à l’âge de 20 ans, il avait remporté les championnats du monde juniors. L’année dernière, Tomer Oz a terminé à la 13e position des championnats du monde. Lors de la compétition européenne, dernier rendez-vous avant Pékin, il a atteint la 22e place.

L’objectif de l’escrimeur israélien aux J0 de Pékin est de terminer au moins dans les quinze premiers. Néanmoins, le jeune sportif espère révéler à Pékin le potentiel dont il avait fait preuve, il y a dix ans, lors des championnats du monde juniors. Atteindre les 1⁄4 de finales et pourquoi pas le podium.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette