Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Arafat a utilisé l’argent de l’Union Européenne pour financer le (...)

Arafat a utilisé l’argent de l’Union Européenne pour financer le terrorisme

Maariv News Service - CID

vendredi 13 février 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Die Welt publie des éléments du rapport de l’OLAF confirmant qu’Arafat a systématiquement détourné l’aide humanitaire pour financer le terrorisme.

Le Quotidien allemand Die Welt rapporte que l’Office de Lutte Anti-Fraude (OLAF) de l’Union Européenne est arrivé à la conclusion que des dizaines de millions de dollars d’aide humanitaire, fournie à l’Autorité Palestinienne par l’Union Européenne a été utilisée pour des opérations terroristes contre Israël.

Les résultats, qui ont été délibérément étouffés, confirment les allégations israéliennes stipulant que le leader palestinien Yasser Arafat avait détourné des millions de dollars d’aide financière de l’Union Européenne au profit des organisations terroristes du Hamas et des Tanzims liés au Fatah.

Les découvertes de l’OLAF sont basées sur des documents saisis dans les quartiers généraux de l’AP par les forces armées israéliennes pendant l’opération Mur de défense [mars-avril 2002]. Les agents de l’OLAF se sont récemment rendus à Jérusalem pour s’entretenir avec des officiels israéliens de la sécurité et pour authentifier les documents en question.

Les enquêteurs de l’OLAF ont reconnu l’authenticité des documents saisis ainsi que leur caractère de pièce à conviction des détournements à grande échelle par Arafat de l’aide humanitaire de l’Union Européenne au profit des opérations terroristes palestiniennes contre les civils israéliens.

Les documents israéliens avaient été présentés au Commissaire aux Relations Extérieures de l’Union Européenne Chris Patten l’année dernière. Patten avait toutefois refusé de reconnaître leur authenticité et niait qu’ils établis-saient qu’Arafat utilisait les fonds de l’UE pour des attentat terroristes. Sous la pression des parlementaires européens, Patten avait été forcé d’ordon-ner une enquête de l’OLAF concernant les affirmations israéliennes.

[NDCID : l’OLAF a pris souverainement - comme elle en a le droit - la décision de mener cette enquête suite à une pétition des parlementaires européens à laquelle la commission n’a donné aucune suite sérieuse]

Les documents comprennent des lettres signées d’Arafat ordonnant des paiements à 11 leaders terroristes pour ce qui y est nommé opérations de guérilla. En outre, on trouve des reçus pour des paiements d’emprunts de familles de terroristes-suicide du Hamas, ainsi que des récompenses en liquide de plusieurs milliers de dollars aux membres des familles. D’autres documents détaillent comment les fonds européens ont été utilisés par les Forces de Sécurités Préventives de l’Autorité Palestinienne pour organiser des manifestations « spontanées » en soutien au leader des Tanzims emprisonné, Marwan Barghouti, en procés en Israël pour sont rôle dans la conception d’attentats terroristes ayant tués 26 israéliens.

Suite à la signature des accords d’Oslo, l’Union Européenne s’était engagée à fournir des fonds à l’Autorité Palestinienne pour des projets civils, en priorité de payer les salaires des employés municipaux de l’Autorité Palestinienne. L’Union Européenne contribue approximativement pour 10 millions de dollars par mois et pour plus de 1,5 milliards de dollars à l’AP depuis 1994. L’Union Européenne est accusée de ne pas avoir pris la moindre disposition visant le suivi ou l’examen de l’utilisation par l’Autorité Palestinienne de l’argent de ses donations.

L’OLAF n’a pas nié la véracité du rapport. Elle a nié avoir subi des pressions visant à étouffer les résultats de l’enquête, affirmant qu’elle n’avait pas encore été publiée parce qu’elle était encore incomplète. L’OLAF s’est aussi plaint que la publication de l’article révèle l’existence de fuites dans des entretiens confidentiels à « huis clos. »


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette