Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ehud Olmert laisse entendre qu’Israël ne participera pas à l’audience de La (...)

Ehud Olmert laisse entendre qu’Israël ne participera pas à l’audience de La Haye

Ilil Shahar - Ma’ariv

mardi 10 février 2004
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Il a dit que la barrière de sécurité anti-terroriste est une question politique et qu’il espère que la Cour Internationale de Justice de La Haye reconsidèrera son implication.

Le vice Premier Ministre, Ehud Olmert a laissé comprendre aujourd’hui qu’Israël ne participerait pas à la discussion sur la barrière de sécurité prévue pour le 23 février à la Cour internationale de Justice de la Haye.

Olmert, qui est actuellement en Pologne, a dit qu’à l’heure actuelle Israël n’a pas l’intention de participer à l’audience.

Le vice Premier Ministre a ajouté que la barrière de sécurité est « une forme légitime d’autodéfense contre le terrorisme ». Il a aussi noté que la matière en question est politique et pas juridique. Olmert a exprimé son espoir que la Cour Internationale de Justice de La Haye reconsidérerait son implication dans la question.

Alain Baker, le conseiller juridique du Ministère des Affaires Etrangères a déclaré qu’Israël n’a pas encore décidé s’il faut participer aux débats de la Haye. On attend la décision pour jeudi, après que le Premier Ministre Sharon ait convoqué son cabinet limité pour décider s’il faut envoyer des juristes à La Haye ou se débrouiller avec une déclaration écrite. Pour ce moment-là, on suppose que l’équipe juridique travaillant sur cette question aura fini son examen de toutes les attestations soumises par des pays divers à la Cour Internationale de Justice de La Haye et présentera au Premier ministre et aux membres du cabinet ses recommandations.

En attendant, le Ministre des Affaires Etrangères Silvan Shalom a convaincu son homologue indien de ne pas soumettre de déclaration orale à la cour de la Haye. Le Ministre des Affaires Etrangères indien a dit que plusieurs états arabes faisait subir des pressions à l’Inde pour soumettre une telle déclaration.

Dans des discussions internes, le Ministre des Affaires Etrangères Shalom a affirmé qu’Israël doit éviter de faire une déclaration orale et d’envoyer son représentant aux audiences, pour ne pas accorder de légitimité aux débats. Le ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz s’est aussi opposé au mouvement.

La position israélienne officielle, approuvée par le gouvernement, est que la Cour Internationale de Justice de La Haye n’a aucune autorité pour tenir des audience sur la barrière. Israël a soumis une déclaration écrite de 200 pages à la Cour Internationale de Justice de La Haye contenant l’explication de sa position.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Ce Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française a pour thème, ’la montée des violences’. Ce thème aura toujours accompagné l’histoire de l’humanité. Violences politique, religieuse, sociale, économique, voire même discursive, les humains n’auront cessé de se faire violence, et ce même lorsqu’ils prétendaient l’éradiquer en cherchant à dispenser le bien. Cette relance du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française apporte une attention toute particulière à ce qu’il convient de nommer une résurgence de la violence affectant aujourd’hui les communautés juives de France et d’Europe.


Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette