Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit
pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

Le directeur d’un quotidien kowetien : les pays arabes doivent unir leurs forces face la menace iranienne
MEMRI
Article mis en ligne le 15 juillet 2007

Ahmad Al-Jarallah, directeur des quotidiens kowetiens Al-Seyassah et Arab Times, crit dans ces deux journaux que l’Iran s’empare lentement du contrle des pays du Moyen-Orient - citant Gaza, l’Iraq, le Liban, l’Egypte et les Etats du Golfe - dans le but de renforcer sa position lors de ngociations nuclaires attendues avec les Etats-Unis. Ahmad Al-Jarallah estime que les pays arabes doivent organiser un sommet pour contrer la menace iranienne et "frapper la tte le serpent de Thran".

Extraits de l’article d’Arab Times : (1)

"Téhéran détiendra le contrôle total de l’Irak une fois que les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis auront quitté le sol irakien"

"L’ensemble du monde arabe est en danger, après être devenu l’épicentre de la politique iranienne. La politique agressive du dictateur iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, confirme nos craintes. Plusieurs dossiers qui ne regardent que les Arabes sont actuellement entre les mains de l’Iran. Après que le Hamas eut, au moyen des armes, séparé Gaza de la Cisjordanie, le problème palestinien est devenu la propriété de Téhéran.

En prenant le contrôle du gouvernement de Nouri Al-Maliki, l’Iran fait ce qu’il veut de l’Irak. L’Iran joue donc en Irak un rôle comparable à celui des Etats-Unis. En d’autres termes, Téhéran obtiendra le contrôle total de l’Irak quand la coalition des forces dirigée par les Etats-Unis aura quitté le sol irakien.

Le Liban, qui se bat pour la liberté, la souveraineté et l’indépendance, est aussi devenu un atout de l’Iran grâce au Hezbollah, lequel a joué le rôle de cheval de Troie en permettant à Téhéran de pénétrer insidieusement la citadelle libanaise.

L’Iran s’efforce actuellement d’étendre sa politique agressive à tous les pays du Golfe et à l’Egypte, faisant de cette région, vitale au niveau économique, un As caché sous la manche lors de futures négociations avec les Etats-Unis. La question qui se pose est la suivante : pourquoi les pays arabes n’agissent-ils pas et ne tiennent-ils pas un sommet pour reprendre le contrôle de ces problèmes, qui sont fondamentalement les leurs ? Les pays arabes n’ont rien fait à part envoyer le Secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, au Liban, où il n’a rien accompli."

"La bataille ne se joue plus [uniquement] entre l’Iran et les Etats-Unis. A l’heure actuelle, tous les pays arabes sont impliqués."

"Les chefs de tous les Etats arabes devraient organiser un sommet pour empêcher l’Iran de s’accaparer les problèmes arabes. Ils devraient dire à Téhéran de s’occuper de ses affaires au lieu de s’ingérer dans celles des autres pays.

Le combat ne se joue plus entre l’Iran et les Etats-Unis. Il implique l’Iran, Israël et les pays arabes... A chaque fois que les forces américaines acculent l’Iran en désignant son programme nucléaire, Téhéran s’efforce de faire endosser ce combat aux pays arabes.

Tous les pays arabes, à l’exception de la Syrie, sont convaincus que l’Iran a usurpé leurs causes. L’Iran, très actif en Palestine, en Irak et au Liban, étend à présent sa politique à l’Egypte et aux Etats du Golfe. Nous ne pouvons oublier les trois îles qui appartiennent de droit aux Emirats arabes unis, l’attaque récente contre un diplomate koweïtien à Téhéran et ceux qui ont fait tuer deux fois les Palestiniens - une fois de la main des Israéliens et une autre fois de celle de leurs propres frères. Est-ce que ce ne sont pas là des raisons suffisantes pour tenir un sommet arabe et frapper sans peur la tête du serpent de Téhéran ?"


(1) http://www.arabtimesonline.com/client/faqdetails.asp?faid=230&faqid=9, 2 juillet 2007.



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH