Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

L’équipe israélienne de foot en salle prise à partie, mercredi, à Hasselt par des débordements antisémites

Frédéric Charles - Ricardo Gutiérrez - Le Soir (Bruxelles)

L’Euro Futsal était sous haute protection, vendredi soir, au hall sportif d’ Alvenberg, à Hasselt. Pas moins de 52 policiers et stewards pour assurer la sécurité du tournoi qualificatif du championnat d’Europe de football en salle. Les organisateurs ont visiblement tiré les leçons des manifestations d’antisémitisme qui ont émaillé le match opposant la Belgique à Israël, mercredi soir.

Dans les tribunes, à quelques rangs du banc de l’équipe belge, une dizaine d’individus ont constamment invectivé et injurié les joueurs israéliens. Des images tournées par la télévision communautaire TV Limburg les montrent brandissant un fanion vert. Les drapeaux du Hamas et du Hezbollah, avancent certains témoins. Très vite, les cris de haine fusent. Le Forum des organisations juives a relevé des propos particulièrement atroces : Juifs au gaz ! Mort aux Juifs ! Egorgeons les Juifs !

Dans un communiqué officiel, la ministre fédérale de l’Intégration sociale, Marie Arena (PS), relève, pour sa part, qu’on a notamment pu entendre en néerlandais les mots : « Hamas, Hamas, tous les juifs au gaz ». Marie Arena estime que de tels comportements délictueux doivent être poursuivis devant les tribunaux et fermement condamnés.

Le ministre flamand Renaat Landuyt, lui, réclame une enquête, à la suite des détails avancés par le quotidien « Het Laatste Nieuws » selon lequel les fauteurs de troubles appartiendraient au club de foot en salle T-Interim Borgerhout [près d’anvers NDCID] subsidié par la Communauté flamande.

D’autres journaux, « Het Belang van Limburg » et « Gazet van Antwerpen », évoquaient, vendredi, la responsabilité de l’international belge Mustapha Toukouki, suspendu pour le match de mercredi. Présent au hall sportif d’ Alvenberg,il aurait appelé les supporters en cause à injurier les Israéliens. Toukouki s’en défend. Sa fédération sportive a cependant pris la décision de le suspendre pour le restant du tournoi.

Les probables suites judiciaires devraient permettre de clarifier les respon-sabilités des uns et des autres. La Ville de Hasselt a déposé une première plainte après avoir visionné les images de la retransmission télévisée du match. Le Forum des organisations juives,qui regroupe une série d’associations anversoises, a également déposé une plainte, tant auprès du parquet d’Anvers qu’auprès du Centre pour l’égalité des chances.

Les conséquences sportives ne sont pas, non plus, à exclure : l’Union européenne de Football Association (UEFA) a été informée des faits de mercredi par le biais du commissaire qu’elle avait délégué sur place. .L’Union belge, section foot en salle, devra justifier les débordements incontrôlés. Faute de réponse convaincante, la Belgique risque de ne plus se voir confier l’organisation d’épreuves aussi importantes qu’un tournoi qualificatif européen.

Notons que les incidents de Hasselt interviennent quelques jours après la publication d’un rapport du Conseil de l’Europe qui relevait l’augmentation des manifestations d’antisémitisme et d’islamophobie sur le sol belge (« Le Soir » de mercredi):Insultes et harcèlement envers des particuliers, mais aussi manifestations publiques orales et écrites, comme des slogans antisémites scandés pendant des marches, des graffitis antisémites sur des commerces appartenant à des Juifs et la publication et diffusion d’imprimés visant les musulmans et les personnes d’origine arabe ou les membres de la communauté juive.

© Rossel et Cie SA, Le Soir en Ligne, Bruxelles, 2004



Retourner à l'article L’équipe israélienne de foot en salle prise à partie, mercredi, à Hasselt par des débordements antisémites

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.