Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Nucléaire iranien : Israël prévoit un point de non-retour avant la fin 2008

romandie - AFP

« Le franchissement du seuil technologique par les Iraniens pourrait se produire lors d’un laps de temps relativement court dans les prochains mois avant la fin de l’année », a affirmé M. Mofaz à Galei Tsahal.

Ce ministre, membre du cabinet de sécurité, était interviewé des Etats-Unis où il effectue une visite dans le cadre du dialogue stratégique avec Washington dont il a la charge.

« Cette option pourrait se produire, nous devons en tenir compte et nous préparer à ce scénario », a ajouté M. Mofaz, un ancien chef d’état-major et ministre de la Défense.

La radio militaire a pour sa part précisé que M. Mofaz était accompagné lors de ses entretiens avec les responsables américains avec des responsables du Mossad, les services secrets israéliens et des services de renseignements militaires.

Le chef des renseignements militaires le général Amos Yadlin avait estimé l’an dernier que les Iraniens ne seraient en mesure de franchir le point de non-retour, notamment pour la production de plutonium à l’aide de centrifugeuses, qu’entre 2009 et 2010.

Le 17 avril, le Premier ministre israélien Ehud Olmert avait affirmé que « l’Iran ne deviendra pas une puissance nucléaire ».

« Il y a un énorme effort de la part de la communauté internationale pour empêcher l’Iran de devenir un pays nucléaire. Israël prend une part très importante dans ces efforts, sans toutefois être à la pointe du combat, c’est pourquoi Israël ne doit pas se livrer à des menaces comme cela a été le cas dernièrement », avait ajouté Ehud Olmert.

Il faisait allusion à de précédentes déclarations du ministre des Infrastructures, Binyamin Ben Eliezer, qui avait proclamé qu’Israël se livrerait à « une riposte dure » et détruirait l’Iran si Téhéran lançait une attaque contre l’Etat hébreu.

Les Etats-Unis et Israël, seule puissance nucléaire du Proche-Orient selon des experts étrangers, accusent l’Iran de vouloir se doter de l’arme nucléaire sous couvert de programme civil.

Téhéran dément et refuse de suspendre ses activités nucléaires sensibles malgré des sanctions imposées par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Le 23 mars, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak n’avait écarté « aucune option » pour stopper le programme nucléaire iranien.

L’adjoint du commandant général de l’armée iranienne, le général Mohammad Reza Ashtiani, a pour sa part averti récemment que l’Iran « éliminerait Israël de la scène du monde » s’il était attaqué par l’Etat hébreu.



Retourner à l'article Nucléaire iranien : Israël prévoit un point de non-retour avant la fin 2008

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.